Milan en mai, une matinée au Cimetière monumental

Ciao a tutti, le séjour à Milan du 3 au 9 mai 2018 se termine. Au programme de cette journée du 8 mai, visite du Cimitero Monumentale, et pause dans un café pas comme les autres… Pour les épisodes précédents, n’hésitez pas à aller voir la catégorie « Italie », ou remontez le temps en cliquant sur le titre précédent, en bas de chaque article, à gauche, juste avant les commentaires.

Mardi 8 mai. Cette semaine est passée très vite. Nous sommes l’avant-dernier jour de notre séjour à Milan, mais demain 9 mai, nous repartons dès le matin, l’avion décolle vers 11h, donc plus le temps de vadrouiller dans la ville. Aussi, pour nous, c’est bien le dernier jour pour profiter de Milan. Ça tombe bien, le soleil est toujours au rendez-vous !

Et il nous reste quelque chose que nous voulons vraiment voir, car nous sommes déjà passées devant en admirant sa façade : le Cimitero Monumentale, ou cimetière monumental de Milan. Nous l’avons visité dans la matinée, et nous avons bien fait, tant pour la belle lumière matinale que pour la tranquillité, seuls quelques habitués et touristes s’y croisaient ce matin-là.

Le Famedio du cimetière monumental de Milan
Le Famedio du cimetière monumental de Milan

Continuer la lecture de « Milan en mai, une matinée au Cimetière monumental »

Milan en mai, dimanche au musée

Le cloître du musée des sciences

Buongiorno, come stai ? prêts pour une nouvelle journée milanaise ? Voilà déjà le 5eme article sur notre séjour du 3 au 9 mai 2018 à Milan. Pour les précédents billets, c’est à la rubrique « Italie » 🙂

Dimanche 6 mai. Le soleil nous fait toujours l’honneur de sa présence. Il faut savoir qu’à Milan (et d’ailleurs dans toute l’Italie) les musées (nationaux mais pas seulement) sont fermés le lundi.

Donc ce dimanche, même si nous avons prévu d’aller découvrir l’un des lacs au Nord de Milan pendant notre séjour,  nous préférons reporter cette escapade au lendemain.

Continuer la lecture de « Milan en mai, dimanche au musée »

Milan en mai, Casa Boschi di Stefano et Triennale

tunnel expo cyclopica

Ciao a tutti 🙂 Retour sur notre séjour à Milan du 3 au 9 mai 2018. Pour l’article précédent c’est par ici ! Aujourd’hui, je vous livre encore un gros morceau, la journée complète du 5 mai 🙂

Samedi 5 mai. La journée s’annonce lumineuse. J’ai repéré sur la page facebook  de Cosa fare a Milano un événement : « Open House Milano » qui revient chaque année, et propose des visites gratuites de plusieurs bâtiments  à Milan. En 2018, c’était le samedi 5 et dimanche 6 mai. Ça ressemble un peu aux journées du patrimoine chez nous.

Ces visites sont accompagnées par des guides spécialisés et des bénévoles. Le reste de l’année, ces maisons musées sont ouvertes au public moyennant une carte à l’année pour 20€.  Parmi ces édifices, la Casa Boschi di Stefano se trouve à quelques rues de notre logement. Occasion ou jamais de découvrir le quartier tout en ayant un but de visite pour cette belle matinée ensoleillée.

Discussion et graffitis

Vous voyez le Crazy Cat Café sur la carte ? on habitait à 100 m, et la casa Boschi n’est qu’à 10 minutes à pied.

Les rues sont un spectacle coloré dans ce quartier.

 

Entrée de parking
Entrée de parking

Ce parking n’a rien de touristique, mais que diable, je ne pouvais pas passer à côté de ces lignes !!

 

Ancienne et moderne
Ancienne et moderne

Les bâtiments modernes se reflètent dans les anciennes façades.

Entrées
Entrées

Comme l’année dernière, j’ai été attirée par de très jolies entrées…

La casa Boschi di Stefano, une maison musée

La résidence Boschi di Stefano a été donnée à la municipalité de Milan en 1974 et ouverte au public en 2003.

Escalier art déco
Escalier art déco

Cette grande et belle bâtisse a été habitée par le couple Antonio Boschi (1896-1988) et Marieda Di Stefano (1901-1968). Elle abrite environ 300 œuvres d’art. C’est une sélection parmi les quelques 2000 pièces que comprend la collection complète de ce couple amoureux de l’art.

Casa Boschi
Casa Boschi

Cette collection de peintures, dessins et sculptures constitue un bel aperçu de l’histoire de l’art italien au 20ème siècle, jusqu’aux années 60.

Casa Boschi
Casa Boschi

Au centre de ce triptyque, on voit un portrait du couple Antonio et Marieda.

L’architecture de l’édifice date des années de l’entre-deux guerres, avec de beaux détails art déco.

Escalier art déco 2
Escalier art déco 2

Plusieurs bénévoles nous accueillent, tous plus charmants les uns que les autres, enthousiastes et heureux de partager leur passion de l’art et mais aussi de parler français avec nous.

Des meubles et des peintures
Des meubles et des peintures

Toutes les pièces sans exception, jusqu’à la salle de bain, sont remplies d’œuvres. La collection est bien présentée, avec chaque fois une explication en italien et en anglais à propos de chaque peinture ou sculpture.

Tourne disque années 30
Haute fidélité

 

Piano et reflet
Piano en perspective

Si vous êtes à Milan en mai prochain, renseignez-vous sur l’Open House Milano, il y aura bien un édifice intéressant à visiter…

 

Famille de nounours
Famille de nounours

Un petit saut de métro et nous voilà dans le « jardin public Indro Montanelli ». (Dans les couloirs d’une des stations de métro, j’ai craqué sur cette jolie famille de nounours !!)

Giardini pubblici

Le jardin est très fréquenté le week-end, tant par les touristes que par les Milanais, entre les familles, les poussettes, les promeneurs, les maîtres de chiens, les joggeurs. Il faut avouer que c’est un poumon vert dans la ville très agréable.

Couple âgé sur un banc
Banc public

Comme nous avions prévu de flâner dans le quartier de Brera, situé au sud du parc, nous n’avons pas pris le temps d’arpenter toutes les allées…Mais j’ai quelques vues de l’année dernière que je n’avais pas utilisé, aussi je vous propose un petit mélange de 2017 et 2018 (les statues et les bancs n’ont pas changé 😉

bancs publics
Les bancs tout confort

 

sieste banc public
Série sieste !

 

statue parc Milan
A l’attaque !

 

statue parc Milan
Proportionnel
Le quartier de Brera
Arches porta nova Milan
Les arches de la porta nova

Nous poursuivons notre balade en passant sous l’arc de la Porta Nova, longeant la Via Alessandro Manzoni, puis les petites rues adjacentes, avec ses boutiques très chics.

vitrine mannequin
Aux petits soins

 

Surveillant

 

Touristes
Chercher son chemin

 

Mannequins en triptyque
Mannequins en triptyque

 

Mur d'escalade
Mur d’escalade

Nous descendons la via Brera,  jusqu’à la Pinacothèque de Brera.

Cour Pinacota Milan
La cour de la Pinacothèque

Il fait trop beau pour passer du temps à admirer les peintures qui remplissent ce musée (38 salles quand même, si ça vous dit !!) , mais la cour à elle seule vaut le détour.

statue et amoureux
Surveillés

 

Dessinatrice
Dessinatrice

 

Piliers
Piliers

 

Sous la statue
Sous la statue

La via Brera devient piétonne et très fréquentée, et nous avons l’embarras du choix pour la pause déjeuner. Nous trouvons une petite place à la terrasse du café Jamaica. Plutôt pas mal, pour des plats sans prétention. Ma salade de roquette, coppa, bresaola, noix et parmesan (miam !) était copieuse, fraîche et goûteuse.

La terrasse est agréable mais assez classique, rien d’extraordinaire et  j’ai oublié de prendre quelques photos, ce n’est pas très important.

A la place, un petit florilège de passants, élégants ou un peu excentriques, mélange de clichés de 2017 et 2018…

Jeunes hommes Élégance décontractée
Élégance décontractée

 

passante au sac rouge
Le sac rouge

Après le déjeuner, suite de la balade dans les rues piétonnes, jusqu’à  la place de la Chiesa Santa Maria del Carmine, assez spacieuse (la place, pas l’église !)  pour y accueillir une grande terrasse de restaurant, une étonnante statue tronquée, une série de scooters et j’en passe…

Scooters, pub et église
Scooters, pub et église

 

Statue coupée
Statue coupée

 

Représentation
Représentation

Puis, pour conjurer le sort, et sans sac de shopping 😉 (voir l’article précédent !) nous retournons au parc Sempione, mais avec un but précis : aller visiter la Triennale.

La Triennale di Milano
Le jardin du Palazzo dell’arte

Au sud-ouest du parc Sempione, le palazzo dell’Arte accueille la Triennale de Milan. Cette « Exposition internationale des arts décoratifs et industriels et de l’architecture moderne » a été inaugurée en 1923, elle se déroulait alors tous les deux ans à Monza.

Elle est devenue triennale en 1930 et a emménagé à Milan en 1933, dans le Palazzo dell’Arte, construit pour l’occasion.

Même si la triennale ne revient que tous les trois ans, le Triennale Design Museum, inauguré en 2007 est ouvert en permanence et accueille des expos temporaires ou permanentes. Le bâtiment est spacieux, avec de très hauts plafonds, et modulable en fonction des événements artistiques qui se renouvellent souvent.

Expo en prévision

 

Design en escalier
Design en escalier

Une bonne partie des expos peut être visitée gratuitement, n’hésitez pas à entrer.

Lors de notre passage, nous avons pu voir des photos noir et blanc superbes, immortalisant des moments forts des triennales des années passées, depuis les années 50 jusqu’à nos jours. Pour 1 euro symbolique (et notre adresse mail) on pouvait choisir une photo et en obtenir tout de suite un tirage 30×40. Sympa, non ?

Un exemple des photos proposées, qui m’a été envoyée par mail par la Triennale

La triennale di Milano est placée sous l’égide du Bureau International des Expositions, qui s’occupe entre autre des expositions universelles depuis 1928. Le siège du BIE est à Paris, et il regroupe les représentants de 170 pays membres.  Vous saviez que ça existait, ce truc ? moi, non. On en apprend tous les jours, et c’est ce qui me pousse à continuer ces articles, en plus de partager quelques photos. 

« La triennale est un rendez-vous international unique pour les acteurs clés de l’industrie du design et le grand public. »

C’est ainsi que nous avons pu visiter l’expo temporaire : « Cyclopica, the human side of infrastructure » qui a eu lieu du 1er mai au 3 juin (désolée, l’événement est passé, mais vous êtes peu à traîner à Milan en ce moment, non ?!)

entrée expo cyclopica
Cyclopica

Dommage que ce soit terminé, car c’était vraiment une expérience sensorielle intéressante.  L’exposition montre le travail de l’homme, et les forces utilisées pour construire des œuvres gigantesques. C’est aussi une façon de mettre en avant l’évolution des technologies.

Tunnel silhouette
Tunnel d’expo recto

On entre par un tunnel reconstitué, qui donne évidemment l’occasion de photos assez intéressantes. Après le tunnel, on a l’impression de se trouver à l’intérieur d’un barrage, avec des reflets et des bruits un peu inquiétants, comme si des tonnes d’eau nous entouraient. Super bien fait.

tunnel expo cyclopica
Tunnel d’expo verso

 

Faux barrage
Faux barrage

 

Mur d'eau virtuel
Mur d’eau virtuel

On découvre ensuite beaucoup d’immenses photographies, certaines où l’homme est représenté tout petit dans de formidables infrastructures ou de grosses machines, d’autres sur lesquelles des outils en gros plan rendent hommage aux métiers du bâtiment.

L’homme et ses réalisations

Des sons et lumières, des vidéos, des successions d’images montrent la construction progressive des chantiers de Salini Impregilo. C’est une grosse entreprise italienne, « leader mondial des infrastructures complexes à grande échelle » , du genre de Bouygues.

Chantier coloré
Chantier coloré

 

Drôles de machines
Drôles de machines

 

Face au chantier
Face au chantier

Après cette « visite de chantier » passionnante, nous poursuivons notre balade d’abord dans les étages du musée, puis dans le jardin où l’on peut se reposer en compagnie de drôles de statues.

Des escaliers et des reflets
Des escaliers et des reflets

 

Oeuvres grand confort

 

Drôle de piscine

Fin d’après-midi, petit coup de mou… il va nous falloir un aperitivo pour se requinquer ! et quoi de mieux que de filer jusqu’aux Navigli, le quartier des canaux de Milan, ou tout le monde se retrouve, en ce samedi soir.

Navigli

Les Navigli, je vous en ai parlé l’année dernière, c’est par ici. pour les détails de l’histoire du quartier.

Canal
Canal

J’ai retrouvé avec plaisir l’ambiance détendue et les terrasses face aux canaux. Chantal a semble-t-il bien apprécié aussi :-). Je vous laisse donc avec quelques nouvelles images.

aperitivo navigli milan
aperitivo reconstituant !

 

Poste de conversation
Poste de conversation

 

Reflets de canal

Les cafés, restaurants, et glaciers se succèdent le long des canaux. Mention spéciale pour cette jolie devanture…

Gusti disponible
Gusti disponibili

 

Féministe
Féministe

Je cherchais un sujet sur le thème « slogan sur un t-shirt  » pour le « monthly challenge » de notre groupe sur flickr, j’aime bien l’attitude sure d’elle de cette fille, ça lui va bien, non ?

Après les canaux, nous avons marché un peu de l’autre côté du quartier, qui débute Porta Ticinese.

Le monde est à lui
Le monde est à lui

Le slogan n’est pas sur un t-shirt, mais je ne pouvais pas le louper !

Retour en tram sur l’incontournable place du Duomo, même pour un petit moment, avant de rentrer tranquillement.

Photographier le photographe
Photographier le photographe

Retour en métro. C’est la ligne jaune, au cas où vous n’auriez pas deviné 😉

Ligne jaune, métro
Ligne jaune

Si vous avez aimé la balade, un petit clic sur « j’aime », un autre sur « partager » sur facebook, et tout commentaire ou question sera très grandement apprécié 🙂

A bientôt pour la suite 🙂

Milan en mai, Duomo, Scala et Novecento

Nous sommes parties à Milan du 3 au 9 mai 2018. Dans le dernier article, je vous ai raconté notre arrivée et j’y ai ajouté quelques conseils pratiques sur les transports et l’hébergement, à retrouver ici.

Comme souvent la première journée complète de séjour est particulièrement chargée, on a envie d’en voir un maximum ! Aussi, pour ce deuxième jour à Milan, vendredi 2 mai, nous avons vraiment rentabilisé à la fois les métros, les trams et nos baskets ! évidemment, ça suppose de très nombreuses photos, ce qui allongerait trop  l’article.

Aussi, cette journée sera partagée en deux. Je vous retranscris ici la première partie de la journée, autour du Duomo. Dans le prochain article, on se baladera du côté du parc Sempione.

Je vous préviens, ça va être sans doute long à charger, j’espère que vous patienterez un peu ! Et pensez bien à cliquer sur les photos que vous préférez si vous voulez les voir en plus grand format. Ou bien essayez d’appuyer sur la touche « ctrl » + roulette de la souris pour zoomer… 

Continuer la lecture de « Milan en mai, Duomo, Scala et Novecento »

Back in the DDR

L’histoire de la DDR (Deutsche Demokratische Republik) ou RDA (république démocratique d’Allemagne) s’étale sur quatre décennies de 1945 à 1990. Malgré la volonté des Berlinois d’effacer les traces de la partition de l’Allemagne, il reste d’importants témoignages de cette période de guerre froide à Berlin.

Trabant revisitée

Quand j’ai imaginé le titre de cet article, je n’arrivais pas à m’enlever de la tête le fameux tube « Back in USSR » des Beatles, repris par Paul Mac Cartney lors d’un concert à Moscou. Si vous cliquez sur le lien (clic droit, « ouvrez le lien dans un nouvel onglet »), vous pourrez continuer de lire l’article avec en fond sonore cette chanson, et promis, vous l’aurez en tête un bon moment !!

Lors de notre séjour à Berlin, nous n’avons pu échapper à l’histoire de la DDR, à travers plusieurs lieux. Vous trouverez l’histoire du mur et la East Side galerie dans mon article précédent : Un mur à Berlin

Aujourd’hui, nous partons à la découverte du musée de la DDR, du Palais des larmes, du Mémorial du Mur, de la Karl Marx Allee, de Checkpoint Charlie, et de l’aéroport de Tempelhof. Prévoyez un thé, ou un café et au minimum un morceau de chocolat 😉

Continuer la lecture de « Back in the DDR »

Musée Guimet, mille facettes de l’Asie

Araki et miroir du désir
Araki et / ou Miroir du désir

Par un jeudi d’août caniculaire, découvrir le musée Guimet était une riche idée. Un excellent conseil, suggéré par Amor, qui y avait vu l’exposition temporaire du photographe japonais Araki. Il était temps, car cette exposition s’est terminée le 5 septembre 2016.

Le musée Guimet ou Musée National des arts asiatiques Guimet (Mnaag) est situé dans les beaux quartiers du 16ème, Place d’Iéna. C’est un bel édifice, surmonté d’une rotonde. L’architecture intérieure est aussi intéressante, aérée, sur 5 niveaux, avec des vues en perspective d’une galerie à l’autre.

Continuer la lecture de « Musée Guimet, mille facettes de l’Asie »

Two french ladies in New York (part 3)

Si vous arrivez ici par hasard, cet article est le 3ème sur 4 de nos petites aventures New Yorkaises pendant une semaine en mai 2016. Vous trouverez le début de la semaine ici puis ! Pour rappel, il s’agit de notre deuxième séjour à New York. La première fois, nous avions écumé tous les lieux touristiques incontournables (si ça vous intéresse, c’est dans la catégorie « New York 2014 »).

Cette fois, nous avons pris plus de temps pour flâner et découvrir tranquillement certains quartiers, mais il manquait à notre programme du séjour précédent la visite du MET (Metropolitan Museum of Art). Nous n’avions tout simplement pas eu le temps de le caser dans notre planning. C’était donc un de nos incontournables pour ce nouveau voyage.

Met
Reflets au Met

Continuer la lecture de « Two french ladies in New York (part 3) »

Du musée d’Orsay à Star Wars

Reprendre le fil de nos balades parisiennes de début novembre n’a pas été facile. Mais ce serait dommage de ne pas retrouver ces bons moments.

Hormis les photos liées aux thèmes de novembre du Monthly Challenge, que je vous ai montré ici, il me restait quelques vues hétéroclites, que je vous invite à partager lors d’une balade qui va du Musée d’Orsay aux Galeries Lafayette, d’une expo sur les femmes photographes aux figurines de Star Wars. Il y en a pour tous les goûts !

Orsay en ligne
Orsay en ligne

Continuer la lecture de « Du musée d’Orsay à Star Wars »