Lumières humides

Avant d’attaquer les différents quartiers que nous avons visité, juste quelques vues de notre arrivée.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Tout le monde fait des photos depuis le hublot de l’avion, non ? en tout cas, moi, je ne peux pas m’en empêcher ! c’est un cliché, mais c’est si excitant d’être au dessus des nuages, ou juste au dessous… et la terre est si différente, vue de là-haut…

Continuer la lecture de « Lumières humides »

Fête des lumières

IMGP7618  J’avoue que ces derniers temps, j’ai un peu délaissé mon reflex. Il est toujours dans mon sac de fille, et je ne l’oublie pas car son poids n’est pas négligeable sur mon épaule, mais entre le temps pluvieux, la nuit qui tombe vite et le boulot, je n’ai pas trop le courage de sortir juste pour des photos.

Et comme ça arrive à d’autres, l’inspiration s’épuise, surtout à cette période de l’année : il y a un an, je venais d’investir dans mon Pentax, et j’ai tout essayé : les bokeh de Nöel, les patineurs de Royan, les reflets des vitrines… je n’ai pas envie de refaire les mêmes choses et du coup mon oeil n’est plus très frais (je n’ai pas dit vieux 😉 )

Continuer la lecture de « Fête des lumières »

Sabine Weiss

 

Citation : « Je photographie pour conserver l’éphémère, fixer le hasard, garder en image ce qui va disparaître : gestes, attitudes, objets qui sont des témoignages de notre passage. L’appareil les ramasse, les fige au moment même où ils disparaissent »Sabine Weiss

Sabine Weiss
Sabine Weiss, la fille aux jets d’eau, Parc André Citroën, Paris, 1995

Je ne connaissais pas cette photographe, et je découvre cette image après mes propres photos de jets d’eau, c’est troublant…

Jeux d'eau
Jeux d’eau

 

Martel, la belle inconnue sous la pluie

IMGP3731
Une des multiples tours de Martel

Les essuies-glaces continuent de fonctionner, et un peu avant midi, nous décidons de faire une pause à Martel, un village indiqué sur la carte, mais oublié des guides, semble-t-il. En tout cas, moins connu que ses grandes soeurs, que nous venons de visiter ou d’autres .

Une boulangerie nous tend les bras, un belle devanture, des odeurs délicieuses, avec de gros pains ronds au levain, et des baguettes parfumées aux tomates séchées. Nous en salivons d’avance !

Continuer la lecture de « Martel, la belle inconnue sous la pluie »

Les marchés de Rocamadour

Petit matin brumeux. Pendant que nous terminons un petit déjeuner délicieux (les moelleux aux noix sont une tuerie !) le soleil commence à percer sur les hauteurs du château de Rocamadour

IMGP3633

Dès 9 h (quoi, c’est matinal, pour des vacanciers, non ?!) nous descendons le chemin vers le bas du village.  (environ 1km et demi). La lumière joue avec les gouttes de rosée, la ville s’éveille doucement, c’est un petit bonheur…

IMGP3645

 

 

 

 

 

Continuer la lecture de « Les marchés de Rocamadour »

D'autres jolis villages ? après le Tarn, le Lot

IMGP3558Suite de notre périple sur les petites routes, cette fois du Lot. Deux classiques : Saint-Cirq-lapopie, et Rocamadour.

Saint Cirq-lapopie 

IMGP3563
1er plan net ?

 

IMGP3564
… ou arrière plan net ?

Un autre bijou de l’époque médiévale, dans un écrin de verdure, surplombant un méandre du Lot. Hélas, nous n’avons pu le visiter qu’en début d’après-midi, et l’affluence touristique était à son comble, sans compter le lumière zénithale, pas facile à apprivoiser… j’adore les gens, j’aime beaucoup la « street photography », mais là, trop, c’est trop !! des hordes de shorts et de sandales quechua se bousculent dans les rues pavées, et défilent chacune leur tour pour prendre « la photo » du paysage… A refaire avec la lumière du matin et avant l’invasion !!

Continuer la lecture de « D'autres jolis villages ? après le Tarn, le Lot »

Un goéland en guest star

Hier, je vous racontais notre mini croisière à Cordouan à travers mes soucis de capteur…

Aujourd’hui, vous aurez droit à un press book spécial Armand le goéland !

Après une heure de traversée (une bonne moyenne, le petit vent d’été nous gonflant juste ce qu’il faut les voiles), nous avons descendu l’ancre juste en face du phare, à une centaine de mètres du banc de sable de Cordouan. Continuer la lecture de « Un goéland en guest star »