ItalieVoyages

Milan en mai, une pause dans un bar à chat, le Crazy cat cafe

Regard de braise

buona giornata ! Si vous le voulez bien, retournons au mardi 8 mai, dernier jour de notre séjour à Milan, du 3 au 9 mai 2018

Après la visite émouvante du Cimetière Monumentale (voir l’article précédent)  dans la matinée, nous avions besoin d’un peu de réconfort. Comme il était bientôt midi, que nous n’étions pas très loin de notre hébergement, et que nous n’avions pas encore pu aller faire un tour au Crazy cat café situé à deux cents mètres de chez nous, c’était l’occasion où jamais.

Crazy cat café Milan
Le crazy cat café était fermé lors de notre premier passage …

J’avoue que si vous êtes allergiques aux chats, ce café resto n’est pas pour vous ! D’ailleurs, dès l’entrée, un serveur vous accueille en vous demandant si vous connaissez les chats, si vous en avez un, afin de déterminer si l’expérience sera agréable pour vous (et pour les matous du lieu !).

La souris et le chat gris
La souris et le chat gris

J’imagine que beaucoup d’entre vous connaissent l’histoire des « bars à chats ». Sinon, un petit rappel s’impose.

maneki neko
maneki neko http://www.asie-shopping.com/content/35-maneki-neko 

Le premier « Neko café » (« neko » signifie chat en japonais) est en fait né à Taïwan en 1998. Cette île-état dépendant de la République de Chine est très fréquentée par les touristes Japonais.

Ces derniers ont adoré le concept et l’ont vite développé au Japon où ces bars se sont développés dans les années 2000. Ce lieu, qui permet de partager des moments privilégiés avec un certain nombre de matous, est particulièrement apprécié des japonais car la loi leur interdit en principe d’en posséder un dans leur logement privé. Merci au site le lynx pour cet article « focus sur les bars à chats » !

A partir de 2012, les bars à chats ont essaimés dans d’autres pays, principalement dans les grandes villes européennes. Ils permettent aux clients de se relaxer en prenant une consommation, entourés de chats qui vaquent à leurs occupations, et qui peuvent, s’ils le veulent bien, venir se faire caresser.

C’est qu’un chat, vous ne lui faites pas faire ce que vous voulez !

 

Moi, c’est ce que je préfère chez ces bêtes là. Leur indépendance et leur capacité à prendre des câlins quand bon leur semble, tout en gardant leur impertinence le reste du temps. En gros, c’est comme avoir un ado à la maison 😉

A la différence des chiens qui sont en totale admiration vis à vis de leur maîtres, quitte à en souffrir dès qu’ils sont absents… comme un môme de 3 ans qui ne grandirait jamais.

Ces considérations personnelles mises à part, revenons à l’histoire de Crazy cat café de Milan. L’établissement a ouvert ses portes fin 2015, après celui de Turin en 2014. Actuellement la « colonie des chats » du Crazy cat s’élèvent à 9 pensionnaires.

L'un des pensionnaires du Crazy cat café
L’un des pensionnaires du Crazy cat café, j’ai nommé Elton 🙂

Alba et Marco, les gérants, ont défini quelques règles simples pour partager en harmonie un moment avec les petits félins dans leur café. Ne pas les nourrir (même s’ils vous supplient du regard, ou tentent d’approcher une patte !), éviter de crier pour ne pas les effrayer, les laisser dormir quand ils sont installés dans leurs jolis refuges disséminés dans le café, ne pas les prendre dans les bras (vous imaginez le nombre d’étrangers à les manipuler sinon ?) En revanche, s’ils approchent de vous, et qu’ils daignent se faire caresser, prenez-le comme un honneur. De même, ces petites bestioles se prenant pour les rois du monde, ils acceptent facilement d’être pris en photo, à condition de proscrire absolument le flash.

Regard de braise
Le regard de braise de Jimmy

En plus de créer une atmosphère cool avec les chats et d’offrir de bons produits à déguster, les gérants du café se sont aussi donné pour mission de sensibiliser leurs clients sur les bonnes pratiques et attitudes quand on adopte un petit félin. Ils organisent régulièrement des conférences et des événements avec des associations.

Chat vintage

Le phénomène des bars à chats s’est tellement développé en Europe que certaines associations commencent à s’inquiéter des conditions de vie de ces boules de poils au contact de tant d’étrangers, pour un animal qui préfère à priori rester peinard dans son coin.

Pour connaître « un peu » le comportement des chats à travers la demi douzaine qui ont traversé ma vie, (dont les deux « têtes de folles » qui me font tourner bourrique depuis ces dernières années et que je ne résiste pas à vous présenter 🙂

Noé et Nessy
Noé et Nessy

je peux vous dire que les chats du Crazy Cat ne sont pas malheureux, ils n’en font qu’à leur tête !

Chat l'heureux
Chat l’heureux

Les chats sont de gros dormeurs, ils se trouvent donc une bonne place pour pioncer tranquille,

A quoi rêvent les chats ?
A quoi rêvent les chats ?

Les plus sociables ou les plus curieux (chaque matou a sa personnalité bien spécifique) viennent volontiers vers vous, pour une caresse, mais surtout pour vous examiner et savoir si vous êtes intéressant pour eux.

Cohabitation tranquille !
Cohabitation tranquille !

Par exemple, une vague odeur de phéromone féline comme celle qui traîne sur mon sac les a forcément attirés !

La principale contrainte pour ces chats est qu’ils ne doivent pas sortir dans la rue, très fréquentée. Un sas permet de vous accueillir, les portes intérieures ne s’ouvrant que lorsque celles de la rue sont fermées. J’espère cependant qu’ils ont droit à un petit espace extérieur côté jardin, mais je n’en suis pas sûre. C’est la seule objection que je ferais à ce genre d’établissement.

Interior cat
Interior cat

Le café est particulièrement accueillant, avec ses couleurs claires, ses tables spacieuses et ses coins salons où vous pouvez vous retrouver côte à côte avec d’autres clients partageant votre attirance pour les minets. Des dessins naïfs (de chats, of course !) égaient les murs.

Des espaces spécifiques sont destinés aux chats : coussins en forme de souris, de chat, étagères hautes, tronc d’arbre, escaliers… tout est fait pour leur rendre la vie confortable. De petits « jouets » sont à disposition, si ces loulous veulent bien partager un moment de jeu avec vous.

Un chat dans un chat
Un chat dans un chat

La qualité de l’accueil ne s’arrête pas là. Le personnel est charmant, disponible, et surtout les boissons, gâteaux et autres plats de résistance sont à la hauteur. Produits bio, plats du jour végétariens ou traditionnels, cafés et thés pour les gourmets, on a le choix et le bon.

Nous avons opté pour le curry maison (vegan) et une quiche aux asperges et robiola (un fromage frais italien) avec sa salade aux tomates séchées, un délice parfumé pour les deux.

La spécificité du lieu se loge aussi dans les détails, et en particulier dans ces jolis tasses à café 🙂 L’expresso est aussi forcément très goûteux…et très serré !

Comblées, nous avons fait hélas l’impasse sur le dessert, mais le choix eut été cornélien ! muffins, cookies, brownies, mousses, tartes aux fruits, glaces… et j’en passe (j’avoue que ce n’est pas typiquement italien, mais on peut faire une entorse, non ?!)

Un petit coup d’œil au menu ? ça vous donnera envie, si, si !

Vitrine bien partagée
Vitrine bien partagée

Si vous voulez découvrir un autre bar à chat, cette fois à Budapest, allez faire un tour du côté de chez Anne 🙂 Budapest, le café des chats

Bon c’est pas tout ça, mais après cette pause féline, il nous reste encore une après-midi à flâner ! On se doit de ramener quelques babioles à nos proches, et si possible faire un peu de shopping pour se faire plaisir. Ce n’est pas particulièrement photogénique, nous avons donc laissé de côté l’appareil photo une grande partie de la fin de la journée. Nous sommes restés un moment chez Bialetti, où les petites cafetières et les jolies tasses nous font de l’œil !

En cherchant bien, j’ai quand même retrouvé quelques vues des alentours du Duomo, particulièrement dans la rue Piazza del Duomo puis Corso Victor Emmanuele II.

Contrastes
Contrastes Piazza del Duomo

 

Men in black… à vélo !

 

Les élégants
Les élégants sous la verrière

 

Taxi Milanais pour rues piétonnes
Taxi Milanais pour rues piétonnes

 

Vitrine et géométrie
Vitrine et géométrie

Petit bon plan pratique mais non négligeable : si vous cherchez des toilettes dans le coin, engouffrez-vous sous les arcades juste à droite de la galerie Victor Emanuele II. Au rez de chaussé se trouve un café et une boutique d’alimentation de luxe. Grimpez au deuxième étage par de beaux escaliers contemporains, et vous tomberez sur les toilettes les plus classes de Milan, avec vue en hauteur sur l’intérieur de la galerie. Je ne sais plus s’il faut payer 50cts ou 1€ mais vous le valez bien !!

La vue depuis les toilettes, si,si !!
La vue depuis les toilettes, si,si !!

La soirée avance alors que le soleil descend doucement… après une dernière gelato,

gelato et shopping
gelato et shopping

il va falloir penser à ranger nos affaires ce soir. La valise cabine va être bien remplie 😉

Repartir
Repartir…

Cette fois, le séjour est bien fini. Mais quel plaisir d’avoir arpenté la ville quasiment tout ce temps sous le soleil. Certains vous diront qu’ils n’ont pas aimé Milan, que certains bâtiments sont moches…

Je suppose que vous vous êtes rendu compte que pour nous, ça a été un enchantement.

Pour être objective, je vous propose d’aller lire les deux articles d’Edouard, de « Trace ta route » :

D’abord j’ai détesté Milan…

…Puis, j’ai aimé Milan pour tout ça 

Au moins, vous ferez votre choix en connaissance de cause !

Pour les anglophones, les articles de Tina : diaryofanintrovert.com/category/italy/

Pour tous les articles à propos de Milan sur mon blog, choisissez la catégorie « Italie », vous aurez de quoi lire 🙂 (les articles 2018 et 2017 y sont regroupés)

Au moment où je vous adresse ce billet, je n’ai pas encore de nouvelle destination en vue, mais je vous tiens au courant dès que possible 🙂

En attendant, bon été à tous et bonnes vacances pour les chanceux !!

8 réflexions au sujet de « Milan en mai, une pause dans un bar à chat, le Crazy cat cafe »

  1. Rahlala, forcément, des chats, je craque, ils sont trop mignons ! 😀
    Le café a l’air de les respecter, c’est le principal. J’aime bien Elton et Interior Cat. Les petites installations en formes de chats ou autres sont bien trouvées, ils ont l’air d’apprécier !
    Pour les photos bonus, j’aime beaucoup les « élégants sous la verrière » et « vintage et géométrie » !
    Ah les belles glaces, ça donne envie ! 🙂

        1. Je confirme, je n’ai pas vu cette appellation, ni en français ni en italien, et surtout pas les glaces « à l’italienne » faites avec une crème en tortillon 🙂

  2. Je confirme Anne, effectivement les glaces sont excellentes en Italie.
    J’adore ce meuble souris du sur mesure pour chat le siège chat est pas mal non plus.
    J’aime bien la photo cohabitation le chat est vraiment très indifférent à tout. Rigolos les MIB à vélo !!

    1. Salut Amor. Les petits meubles sont très sympa, ça donne des idées (sauf que si le chat n’a pas envie d’y aller, tu peux dépenser des fortunes dans de jolis meubles, il n’ira pas 🙂 ) en revanche la boite en d’emballage, ça a plus de chance !!

  3. Un bar a chat, j’ai honte je ne connaissais pas du tout :-),je serai heureux de tenter cette expérience, des toilettes de luxe avec une superbe vue plongeante Cette article est original… merci pour ce partage.

    1. Pas de honte, au contraire, au moins cet article a eu sa petite utilité !! Ah, oui, la vue des toilettes, c’est quand même quelque chose 😉 merci d’être passé par là, Pascal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.