Lignes de plage

Publié le Publié dans Balades d'avant-saison, Projets et groupes photo, Séries

Avec tous ces derniers articles sur Londres, j’en ai presque oublié de faire des photos. Il faut dire que le sujet de la semaine dernière sur le groupe flick PPL était « ombres ». Je félicite tous les participants, car ici ça a été la semaine la plus pluvieuse du mois, et le « grand projecteur » était bien absent… encore heureux qu’ils ne nous ont pas demandé de photographier la neige 😉

Pas d’inspiration à l’intérieur non plus, j’ai donc passé mon tour.

A la fin du grand week-end de mai, je suis juste sortie à temps pour voir l’ultime combat du soleil contre les nuages : après toute cette pluie, ce n’est qu’au crépuscule qu’il a bien voulu enfin montrer qu’il existait encore.

Un ultime rayon
Un ultime rayon

Cette semaine, je me remets donc sérieusement à mes devoirs de classe !

Le thème du PPL est « femme », vaste sujet… comme je ne voulais pas embêter celles de mon entourage, je suis allée faire un tour sur le port (mais non, pas voir les femmes de marins, il y en a peu qui attendent leurs hommes près des chalutiers !). Mais dans la vitrine de l’une des boutiques du port, qui vent des vêtements et du matériel de bateau, je savais que je retrouverais mon mannequin fétiche : je la trouve toujours très « vivante » voire même émouvante. On dirait qu’elle passe son temps à rêver de partir loin, avec son regard dirigé vers les voiliers du port. Je passe devant de temps en temps, espérant qu’elle sera toujours là…

Mais 2015
Mais 2015, elle est toujours là.

Je l’avais déjà repérée à mes début en photo :

Elle était déjà là, janvier 2014
Elle était déjà là, janvier 2014

La plus récente est prise avec l’EM-5, l’ancienne avec le Pentax.

Par ailleurs, le groupe flickr « série limitée » nous a livré son nouveau sujet pour les deux mois à venir : « Lignes ».

Lignes, que demander de plus ! Cette fois, je ne vais pas passer mon tour, et on a même le droit de poster plusieurs séries, alors c’est la fête !

Ce matin, balade sur la plage, le soleil est revenu et ça fait du bien de flâner en laissant l’oeil s’imprégner de belles images, avant de déclencher.

Pendant que je savoure ma journée de libre, des travailleurs concourent à embellir la ville.

L'italien
L’italien
Coup de karsher
Coup de karsher

D’autres sont déjà passés sur la plage pour la nettoyer. Et comme des artistes, ils ont créé des arabesques éphémères, du beach art en quelque sorte. A propos de Beach Art, le vrai, j’en profite pour rendre hommage à JBen qui nous régale de ses dessins sur les plages de la côte du Pays Royannais.

Je me suis amusée à trouver des angles différents, et j’ai même trouvé un peintre qui donnait un coup de neuf à la barrière de son restaurant.

lignes 1
Lignes 1

Plusieurs mises en pages possibles après passage au noir et blanc pour faire ressortir les lignes et au carré pour plus d’unité…

Et avec  un petit traitement presque sépia sur pixlr :

lignes 4

 J’ai croisé quelques personnes qui profitaient aussi des rayons de soleil matinaux :

Jamais sans mon chien
Jamais sans mon chien
Quel chemin ?
Quel chemin ?
Connectés
Connectés
Jolie pause
Jolie pause

Dans l’ensemble, je ne suis pas mécontente de ma sortie, j’ai pu composer une petite série, tout en glanant ici ou là des images d’un joli matin de mai…

Une réflexion au sujet de « Lignes de plage »

  1. How clever to use the tire tracks as part of your “Lines” series. I never would have even thought of that. I like the sepia tones in those shots as well.

    “Jolie Break” is a wonderful shot capturing the interaction between customer and shop girl.

  2. I too like the beauty of those tyre tracks. Your shots always inspire me Esther, they make me look at things differently.

    You should have mailed me as I have so many shots of beautiful women in my photos that you could have used for your homework.

  3. Thank You Justard. You would have been the first of the classroom with all the beautiful portraits of women you’ve got 😉 You should start a serie, but I guess the choice would be very difficult.

  4. Superbe ! J’adore « coup de karcher », les lignes dans le sables mais version en noir et blanc et « quel chemin ? » ! Tu as une bonne maîtrise des lignes, je vois au fil de tes posts que tu aimes beaucoup ça. J’adore également ça, d’ailleurs,c’est bien un truc pour lequel je ne me force pas pour « voir » les lignes quand je suis à la recherche d’idées photos ! 🙂

  5. Merci, Anne. Je crois qu’en tant que photographe, amateur ou pas, les lignes deviennent un point essentiel dans nos images. Aussi importante que la lumière. Elles font vraiment partie intégrante de la composition. Après, dans certains styles de photo (bokeh, macro…) ce n’est peut-être pas essentiel (quoique)…

    1. En macro je m’en sers tout de même car même si le fait d’avoir le côté inhabituel du plan très rapproché sur un objet courant captives souvent le regard, on améliore encore ses photos en appliquant quelques règles de composition aussi. D’ailleurs, je suis en train de préparer un petit article avec de la macro nature ! 😀

      1. Oui, tu as raison, c’est juste que je ne suis pas familiarisée avec la macro, les belles macro nécessitent en effet une composition agréable. On attend ton article !

  6. Il fallait effectivement faire les ombres la semaine d’annonce du thème (je me suis dit que j’avais bien fait avant le déluge).
    Les lignes j’étais sur que tu allais avoir ton mot à dire, sur le sable c’est très réussi, j’adore.
    Les photos de rues connectés, jamais sans mon chien et quel chemin, excellent car il ne se passe rien de bien passionnant mais c’est la composition qui raconte autre chose. Bravo.
    Rappel Ligne de fuites pour le PPL.
    Et merci le lien beach art je ne connaissais pas; remarquable.

  7. Tant pis pour les ombres, il y aura d’autres occasions !
    Merci pour les lignes, au moins, je n’ai pas procrastiné sur ce coup 😉
    C’est vrai qu’il n’y a rien de passionant dans les rues à cette période, juste la vie quotidienne, mais ça semble bien être notre « travail » ( ou but, passion, hobby, etc.) de la retranscrire quand on fait de la photo de rue, ou dans la rue…
    Lignes de fuite, ça devrait pouvoir se faire.
    Oui, il est plutôt bon, le dessinateur de plage.

  8. Comme Armor, j’ai déclenché juste avant le mauvais temps ! Ouf ! Mais j’aimerais bien pouvoir retrouver le soleil car le thème du mois de mai sur le groupe 1 mois 1 thème c’est « ombre et lumière » …
    Tu as bien eu raison de flâner sur la plage ton boitier à la main car c’est une belle série !!! En particulier la version noir&blanc du Beach Art
    Je t’envie de vivre en bord de mer. C’est la sérénité et la beauté associée, moi qui suis native de la région granvillaise en Basse Normandie, elle me manque souvent …
    Tu es dans quelle coin exactement ?

    1. Tu as bien fait de t’y prendre de bonne heure pour les ombres … le soleil est revenu, ça va donner pour le groupe 1 mois 1 thème.
      Je sais que j’ai de la chance d’être dans cet environnement. Parfois les grandes villes et leur ouverture culturelle me manque, mais j’essaie d’n profiter ponctuellement quand je peux.
      Si tu suis mon blog, tu as du voir où je vis, à Royan 😉 tu es originaire de la région grandvillaise, j’ai une amie là-bas. Jolie région aussi…

      1. Royan j’y suis passée qu’une seule fois il y a très longtemps et dans mon souvenir ce n’était pas aussi beau que sur tes photos 🙂
        Je vis tout près de RENNES depuis plus de 15 ans, une ville où il fait bon vivre et très riche d’un point de vue culturel cela compense en effet

Répondre à esther fr Annuler la réponse.