Albi, l’autre ville rose

Publié le Publié dans balades d'été, D'Albi à Collonges-la-Rouge, Voyages

IMGP3339

En Août, à Royan, la foule des touristes envahit les plages. On les comprend mais ça donne envie de s’échapper ailleurs… même si les lieux de villégiatures sont aussi très prisés partout en France, les estivants se répartissent plus équitablement loin de la côte.

Nous avons donc décidé de partir quelques jours nous mettre au vert, pour découvrir ou retrouver de jolis lieux, en partant du Tarn pour remonter tranquillement vers le Tarn-et-Garonne, le Lot et la Corrèze… au programme : Albi, Rocamadour, et Collonges-La-Rouge  , en passant par les départementales. 

La cathédrale d'Albi, vertigineuse...
La cathédrale d’Albi, vertigineuse…

Même s’il n’est pas besoin de voyager pour faire des photos, c’est tout de même l’occasion de déclencher de façon intensive !

5 jours d’escapade, 150 photos par jour en moyenne, ça en fait, du post-traitement ! Il faut ça, pour garder environ 10% de clichés dont dont on est à peu près satisfait. Merci le numérique… du temps de l’argentique, il fallait se contenter d’une pellicule par jour pour ne pas exploser le budget (36 poses, je vous rappelle !) et si possible en diapos, afin de pouvoir choisir ensuite quelques images réussies.

Quand on découvre un lieu, la pratique photo est un peu différente d’une sortie dans notre environnement habituel, enfin, c’est ce que je ressens : la nouveauté donne envie de déclencher à tout va. Du coup, je suis toujours partagée entre deux types de photos : d’une part ma façon de cadrer habituelle : des gros plans, des détails, des photos de rue, d’autre part des plans plus larges pour donner une idée générale de l’endroit.IMGP3197

 

Quand je fais le point sur mes clichés à mon retour, je me rends compte que j’ai peu de photos de paysage sans sujet humain. C’est plus fort que moi : je trouve que le plus beau des environnement ne donne rien en photo (sauf si on est un vrai spécialiste) s’il n’y a pas le repère d’un personnage, même une simple silhouette, ne serait-ce que pour donner l’échelle. J’ai vu des photos très belles de lieux magiques ou de sites remarquables, mais sans la composante humaine, je ne sais pas, ça ne me donne pas d’émotion particulière…

IMGP3197

Bref, ce petit périple méritera bien plusieurs posts…

C’est parti avec la première étape : Albi, l’autre ville rose du Sud-Ouest

et sa superbe cathédrale Sainte-Cécile, avec une architecture gothique méridionale et un décor intérieur exceptionnel. Les murs et la voûte sont entièrement peints, le bleu intense rivalisant avec l’or…

IMGP3227 Cela donne des envie de photos à tous les touristes quelque soit leur équipement :

IMGP3222
Concentrée et fébrile
IMGP3223
Imaginatifs
IMGP3210
Avec d’improbables postures…
IMGP3216
Légèrement encombré…

Il n’y a pas de raison que je n’essaie pas non plus quelques vues :

IMGP3209 - Copie
Pilier coloré
IMGP3205 - Copie
A travers la dentelle de pierre
IMGP3225
Lumière divine ?

Cette belle cathédrale est en partie en réfection, mais il était possible de la visiter tranquillement et malgré l’affluence, de profiter de la magnificence des lieux…

Partage...
Partage…

A bientôt pour d’autres petits souvenirs de cette jolie ville…

Une réflexion au sujet de « Albi, l’autre ville rose »

  1. Bonjour
    Merci pour la jolie ballade avec effectivement ta touche de composition. Je suis comme toi les photos que je préfère sont celles avec les visiteurs de la cathédrale. Celles-ci resteront uniques.
    Sur les paysages je suis d’accord avec toi beaucoup de choses ont été faites et bien faites. J’ai posté également quelques photos de mon séjour en Irlande et mettant des tags j’ai découvert les photos figurant déjà dans flickr avec ces noms et ce n’est pas évident de faire « autrement » dans certains lieux. D’un autre côté dans certaines contrées difficile de mettre ou de trouver un humain.

Répondre à esther fr Annuler la réponse.