Un goéland en guest star

Publié le Publié dans balades d'été, découverte de la photo, Uncategorized

Hier, je vous racontais notre mini croisière à Cordouan à travers mes soucis de capteur…

Aujourd’hui, vous aurez droit à un press book spécial Armand le goéland !

Après une heure de traversée (une bonne moyenne, le petit vent d’été nous gonflant juste ce qu’il faut les voiles), nous avons descendu l’ancre juste en face du phare, à une centaine de mètres du banc de sable de Cordouan.

Soleil, silence, petite activité nautique tranquille autour de nous, un moment particulièrement privilégié… pour déboucher le vin blanc bien frais accompagnant le pique-nique !

Une compagnie de goélands se prélasse au loin sur le sable, et l’un d’eux s’approche du bateau, sans doute par l’odeur alléché de nos victuailles.

IMGP2917

A notre grande surprise, il s’installe sur le petit moteur de l’annexe, pas farouche pour deux sous.

IMGP2953

Nous pensions qu’il allait se sauver aussitôt qu’il aurait attrapé au vol une miette de chips… et non ! il est resté en notre compagnie pendant tout le pique-nique, et même pas pour grappiller des reliefs de nourriture : il les attrapait délicatement avec son bec, mais les laissait tomber nonchalamment à la mer.

Notre ami Serge, qui vient assez souvent ici avec son voilier, n’avait encore jamais vu ça. C’est comme si l’oiseau avait juste voulu profiter de notre compagnie. Pour un peu il participait à la conversation ! Il était si familier qu’on ne pouvait le laisser partir sans lui donner un petit nom : à l’unanimité, on l’a baptisé Armand, un prénom ancien qui allait bien à son profil de baroudeur.

Le déclic de l’appareil photo ne l’a pas dérangé du tout, il semblait presque se prêter au jeu avec plaisir. Bon, là, j’extrapole un peu ! 

IMGP2956
…avec le phare en arrière plan (bonne pub pour suzuki, non ?!)
Une certaine similitude ?!
Une certaine similitude ?!

IMGP2975 Merci Armand d’avoir passer ce délicieux moment avec nous, Adieu et bon vent !

Juste un petit regret de photographe : j’aurais du vérifier l’histogramme au moment de la prise de vue : la lumière de début d’après-midi est traître  et son plumage blanc sur le dessus de sa tête est surexposé… c’est la petite leçon du jour 😉

Une réflexion au sujet de « Un goéland en guest star »

  1. Merci Amor. Depuis cet épisode, je fais effectivement plus attention à la lumière pour ne pas cramer des parties de photo… j’ai trouvé dans le menu lecture du pentax un mode « ombres/hautes lumières » à cocher, qui permet de vérifier tout de suite si des plages sont surexposées (en rouge) ou trop sombres (en jaune). C’est un peu agaçant parce que parfois, on fait exprès de sur ou sous exposer (non mais, sinon à quoi ça sert le mode manuel ?!)… mais quand la lumière est violente, ça peut aider, et j’utilise alors le correcteur d’expo…

Laisser un commentaire