Un dimanche d’août comme les autres

Publié le Publié dans balades d'été
Carte postale d'été
Carte postale d’été

L’été bat son plein. Jusqu’au 15 août, le marché, la plage, le front de mer ressemblent à une journée de manif à Paris, les pancartes en moins. En même temps, difficile de se plaindre. C’est la rançon de vivre dans une jolie région. Et puis au moins, on a le choix des sujets quand on aime faire de la photo de rue.

Dimanche, je me suis donc fondue dans la foule, d’abord au marché le matin, puis le long de mon front de mer favori, puisqu’il n’est qu’à 10 minutes à pied.

J’ai beaucoup déclenché, pas toujours convaincue : j’aime bien capter les gens mais je n’apprécie pas trop le fouillis dans une photo.

J’ai donc laissé reposer tout ça quelques jours dans l’ordinateur, avant de voir ce qui pouvait en sortir.

Pause café
Pause café

Le marché de Royan, vous le connaissez maintenant si vous passez par là depuis un moment. Il est caractéristique, et je l’ai souvent pris en photo pour son architecture originale. J’en avais parlé ici pendant l’hiver. En ce dimanche d’août, il est comme un hall de gare aux heures de pointe. Des quelques photos que j’ai pu retenir ressortent surtout les vendeurs ou plutôt les vendeuses…

Ils sont beaux mes légumes !
Ils sont beaux mes légumes !
Elégante, même en tablier
Elégante, même en tablier
Ils sont bien frais ?
Ils sont bien frais ?

J’ai finalement trouvé un bon « spot » à l’extérieur, où je n’avais plus qu’à attendre qu’une famille aussi colorée que ces madras passe. J’en ai raté, des prises, non par par manque de sujets, mais par leur trop grand nombre : à chaque fois que je voyais un « assortiment » de couleurs qui me plaisait, des intrus perturbaient mon petit cadre !

Madras
Madras en famille

J’ai fini mon tour de marché (en pensant quand même à nous ramener un petit quelque chose pour le déjeuner!) puis je suis repartie dans l’après midi voir ce que je pouvais chasser….

Je vous laisse avec ce Monsieur, qui attendait sans doute avec impatience sa femme entrée dans un boutique. A moins qu’il n’en profite pour jeter un oeil vers les filles court vêtues. Mais c’est peut-être une tout autre histoire.

En attendant Madame
En attendant Madame ?

Je vous livre la suite dès que possible !

Une réflexion au sujet de « Un dimanche d’août comme les autres »

  1. Esther my favourite by far of the post is the lady in the apron, Without her realising it she is putting on a models pose. The little smile really adds to the whole image and makes you feel an affinity with the woman. You would shop at her stall just to see her smile.

    Esther some of your images seem very bright, especially the one with the man and woman at the stall. I think the composition and the expressions are great though.

    1. Thank you Wayne. I like her smile too, she seems proud to sell good products, and she is right. It’s funny but, I was looking at her, and I didn’t even see what she was selling exactly, I will have to come back !
      You are right for the brightness of the pictures, I don’t know why. Maybe because I changed the place of my laptop, and the light around me.
      I just changed the brightest, (« ils sont bien frais? ») and I can see the difference. I will do it for the others too…

  2. Ahalala les touristes, mais y’en a partout ! :p J’allais dire que je ne sais pas ce que c’est de voir sa ville se faire « coloniser » temporairement, mais ce n’est pas totalement vrai, jamais dans ma ville, c’est paumé et pas touristique, mais je vais sur Paris, je comprends un peu, trop de touristes, on ne peut pas visiter quelque chose sans être dans une marée humaine, ça se bouscule, bref, des fois, je rêve d’un Paris vide pour pouvoir enfin le visiter calmement.

    Mes photos préférées sont « Pause café » et « élégante, même en tablier » !

    1. Salut, Anne
      Malgré tout, en août à Paris, c’est quand même un bon moment pour visiter. Des touristes, comme toute l’année, mais les Parisiens sont partis ailleurs ! j’ai testé, c’était plutôt cool (surtout dans les transports en communs…)

      1. C’est pas si simple, les parisiens sont partis mais tous les chinois sont là ! :p Enfin, y’a encore plus de touristes et ils sont pas toujours aimables, on a l’impression qu’ils essayent d’imiter les parisiens ! :p Oui, plus les transports en commun où ça se ressent le plus et surtout sur la route, on met enfin vraiment 30 minutes pour remonter sur Paris, pas 1H quand y’a tout la population d’Ile de France sur la même route !

  3. Un Dimanche à la mer, c’est couru. Les photos des dames du marché sont bien, elles n’ont pas l’air trop débordées par les touristes. Les marchés c’est pas mal pour attraper quelques situations sympas. Le problème trouver la bonne distance et le bon angle, qu’il y ait du monde mais pas trop.

Laisser un commentaire