two french ladies in New York (part 4)

Publié le Publié dans New York 2016, Voyages

Dernier épisode de nos pérégrinations à New York lors de cette belle semaine de mai. Vous trouverez les épisodes précédents dans la catégorie New York 2016, part 1, part 2, part 3

Une belle américaine
Une belle américaine
Dimanche 15 mai, jour 7

Nous avions prévu de visiter un autre quartier de Brooklyn ce matin, du côté de Greene Park, avant de rejoindre Tina au Washington Park en début d’après-midi. Mais ce matin, malgré le soleil, le vent est vraiment très froid, et nous décourage.

Je pense que la fatigue accumulée n’arrange pas notre manque d’entrain. D’ailleurs Chantal avait oublié sa carte de Métro à la chambre, il a fallu y revenir et les quelques marches de l’escalier de la maison ne nous ont jamais parues si hautes.

Nous décidons finalement de partir directement à Manhattan, pour de dernières emplettes (converses chez Zaky’s puis oodies au NYU book center) sur Broadway.

Bouquet de selfies
Bouquet de selfies

Comme prévu nous retrouvons Tina juste après midi devant l’Arc de Triomphe du Washington Park,

Superb !
Superb !

puis nous filons à Herald square, pour que Chantal finisse son shopping. Pendant ce temps, Tina et moi passons une heure à traquer gentiment touristes et locaux avec nos appareils photos.

Couleurs d'Herald Square
Couleurs d’Herald Square
Très chic
Très chic
Herald square
Ma douce colombe

 

Le vent est décidément glacial, et nous n’avons qu’une envie, se poser quelque part avec un repas chaud ! Tina nous propose d’aller déjeuner d’un burger (oui, enfin!) à BRGR, sur la 7th avenue, entre la 28th et la 27th street. Une grande salle, mais chaleureuse, avec des murs en briques et un ameublement de bois et de fer très sympa. Et les burgers étaient excellent. Merci Tina pour cette découverte !

BRGR
BRGR

Le temps est tout gris, le vent ne faiblit pas, on se croirait en février, et nous renonçons, la mort dans l’âme, à poursuivre notre sortie photo avec Tina. Par ce temps, seul un musée pourrait nous motiver, mais même cette perspective n’arrive pas à nous faire bouger. Je crois que nous avons un peu trop tiré sur la corde, nous n’aspirons qu’à une ou deux heures de repos, et nous rentrons un peu penaudes, je dois bien l’avouer, à Quincy street pour une pause au chaud.

C’est dimanche, nous partons demain soir, il faut préparer un peu les valises. Nous n’avons pas encore eu le temps d’aller à Coney Island, ni de voir plein d’autre choses. Comme la dernière fois, la panique me saisit presque. C’est déjà fini ? Non, ce n’est pas possible !

Après une bonne heure de break, nous ne pouvons pas nous résoudre à rester dans la chambre, c’est notre dernière soirée ! Nous repartons vers 18h pour aller voir le coucher de soleil sur le pont de Brooklyn. Le vent est toujours aussi froid, on a prévu 4 épaisseurs de vêtements, mais ça suffit à peine. Le métro se fait attendre, certains trains sont modifiés, comme souvent le week-end. Nous sortons à la station York street, et nous devons presque courir pour rattraper le coucher du soleil.

Flare
Flare

Hélas, quand nous arrivons essoufflées et gelées, seul un dernier rayon se cache entre les buildings de la skyline. Tans pis, nous resterons pour voir la nuit tomber et les lumières de la ville s’allumer peu à peu, ce qui n’est pas mal non plus.

D’abord du côté Brooklyn Heights, puis de l’autre côté du pont, près du Jane’s carrousel. On est totalement congelées quand on repart vers le métro ! Nous sommes rentrées sans même dîner, épuisées et un peu nostalgiques déjà…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Skyline’s silhouette

Cette silhouette de la skyline me fait un peu penser à la photo d’Anne de Stonehenge, vous ne trouvez pas ?

Lundi 16 mai, jour 8

C’est le jour du départ, et c’est le cœur lourd que nous finissons de ranger toutes nos affaires, et confions à Stephanie nos valises pour les reprendre en milieu d’après-midi. En attendant, et malgré le vent froid qui persiste, nous somme prêtes dès 9h pour foncer voir Coney Island. Le ciel est bleu … au moins, malgré la bise, ça fera de belles photos… Une bonne heure de métro, mais presque direct, par le S et le Q.

Nous sommes peu nombreux dans ce train, le lieu est forcément plus fréquenté le week-end. Mais justement, cette atmosphère de mi-saison nous plaît bien.

La station de Coney Island est assez jolie, avec cette fresque sur un mur de verre. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Cinémato-graphique
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
BTM lines

La rue pour accéder à la plage est cernée par les couleurs de la célèbre fête foraine.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Summertime ?

Nous prenons le temps d’arpenter les planches le long de la plage immense, d’admirer les manèges mythiques, comme le cyclone, qui date de… 1927. Bon, il a subi une petite réfection, mais quand même !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Cyclone

L’esplanade de Coney Island est presque déserte, même si des touristes et des groupes arrivent peu à peu en fin de matinée.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Des couleurs sur les planches
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Planches ventées
On s'installe
On s’installe
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Touristes ?
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Little men
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Roue graphique
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Face au large

Après une balade d’un côté puis de l’autre de l’esplanade, jusqu’à l’Aquarium (qui date de 1896, transféré ici à la fin des années 50, j’espère qu’ils ont changé l’eau des poissons)

Aquarium d'époque
Aquarium d’époque

Nous ne pouvons que nous arrêter déjeuner chez Nathan’s pour ses fameux hotdogs. Entre nous, ce n’est pas aussi excellent qu’on veut bien le dire, les frites sont très grasses, le verre de Coca démesuré. Mais bon, l’emplacement vaut le détour, avec vue sur la plage… 

In her eyes
Nathan’s in her eyes
Coney0035
Vanished memories

Et puis c’est notre dernier vrai moment de touristes New Yorkaises. Nous rentrons après un tour dans les boutiques, contente d’être venue mais si tristes de devoir déjà repartir… Nous prenons nos valises et laissons nos clés et un petit cadeau à Stephanie, sans avoir pu la revoir, et nous voilà sur la route de l’aéroport, par le métro et l’air train qui n’ont plus de secret pour nous.

Dernier regards sur Bedford-Stuyvesand
Dernier regards sur Bedford-Stuyvesand

A 17h, les bagages sont enregistrés, nous prenons un peu plus tard la longue file pour les passages à la sécurité, et déjà tous nos souvenirs défilent dans nos têtes en attendant l’embarquement vers 19h. Comme à l’aller, Delta assure pour le voyage. Nous dormons peu, entre deux films. Bien que le vol se passe de nuit, nous serons chouchoutées par les stewarts avec plusieurs petites collations. Nous arrivons à 3h30 du matin, heure de New York, mais il est déjà 9h30 à Amsterdam. Notre prochain avion pour Bordeaux devait partir à midi, il est retardé à 14h.

collageaéroport
L’attente en série

Ces quelques heures, mal installées sur les sièges du hall d’attente, sont bien longues. Malgré l’épuisement, impossible de dormir… Le deuxième vol se passe sans difficulté et nous débarquons à Bordeaux à 16h, où, heureusement, nous étions attendues par un chauffeur bienveillant que je remercie de tout cœur ! 

Voilà, c’est fini. Ne reste plus que toutes ces images à partager avec vous. Si vous avez lu toute notre semaine, vous avez du vous rendre compte que nous avons vraiment, vraiment apprécié ce deuxième séjour à New York. Ce n’était plus la découverte totale et l’effervescence de la première fois, mais nous avons tout autant aimé nous perdre puis nous retrouver dans cette ville unique. Les différents quartiers nous semblent plus familiers, je suis même capable de visualiser la situation et les particularités de beaucoup d’entre eux juste dans ma tête. Nous avons aussi profité de notre hébergement à Brooklyn pour mieux découvrir cet immense borough, sans toutefois l’avoir totalement apprivoisé.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Contrastes

Je voudrais remercier Tina (et sa maman). Nos rencontres au cours de la semaine nous ont permis de ne pas nous sentir uniquement comme de « banales » touristes, mais comme des invitées à part entière, partageant une partie de la vie New Yorkaise. Avec la visite du One world Observatory et du MET, ce fut nos plus beaux moments de cette semaine (même si chaque instant était précieux).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Happy ladies !

Une semaine, c’est à la fois trop long et trop court. Trop long si on ne s’épargne pas un peu, et j’avoue que les premiers jours, nous avons voulu tout dévorer, pour ensuite avoir un petit coup de mou sur la fin ! Trop court, car le sentiment d’urgence ne nous quitte pas, et il manque toujours une journée ou deux pour des balades ou des visites encore à faire…

J’espère vous avoir fait partager notre enthousiasme et vous avoir donné envie de partir !

12 réflexions au sujet de « two french ladies in New York (part 4) »

  1. Très bien rendu ces deux derniers jours avec ces N&B de l’aéroport remplis de nostalgie.
    NY on pourrait y passer des mois à arpenter quartiers, musées et parcs. Le lundi Coney Island est impressionnant, je ne connais pas, on dirait vraiment un endroit resté comme dans les anciens films.
    J’aime beaucoup toutes ces couleurs.
    Quand y fait froid là-bas c’est pas pour de faux… Je me rappelle une expédition dans central park verglacé épique.
    La ligne N&B des immeubles c’est vraiment bien j’aime beaucoup.
    Mes deux préférées Superb (les diplômés sans chapeau?) et le Flare où tout s’est mis en place.

    1. Merci Amor. Oui, on pourrait y passer des semaines sans s’ennuyer… mais il y a aussi tellement d’autres destinations à découvrir, sans même aller trop loin…
      On a bien fait de découvrir Coney Island sans trop de monde, ça ajoutait à l’atmosphère hors du temps.
      Pour Flare, j’ai juste voulu capter la lumière et puis tout s’est mis en place, comme l’alignement des planètes.

  2. C’est embêtant quand le vent glacial s’en mêle, surtout quand on accumule la fatigue, je vois ce que ça fait. Vous avez réussi à faire pas mal de choses quand même !

    J’adore ce monsieur « très chic », il a la pause qui va avec.

    « Flare » est très joli. La skyline est superbe, merci pour la citation ! ^^

    J’aime beaucoup le look de Coney Island, c’est vrai que l’on a l’impression que c’est hors du temps. J’ai bien la petite série de photos très colorées !

    Hummm, les bons hot-dogs gras, en même temps, on parle des américains, ils aiment bien la graisse quand même ! :p

    1. Merci Anne, c’est vrai que ça nous a un peu freiné, ce vent, mais on est contentes d’avoir pu aller à Coney Island, c’était « authentique » ! avec le soleil et le ciel bleu, c’était tentant, les photos !
      On peut manger de tout, il y a du choix, hors les trucs bien gras. Mais Nathan’s est une institution, on ne pouvait pas l’éviter. Pas de quoi tomber par terre !

  3. Merci Esther d’avoir partagé cette belle échappée New-yorkaise et de nous avoir fait littéralement voyager
    Tes photos sur ces quatres articles sont toutes plus belles les unes que les autres !

    1. Merci Lounamai, j’ai aussi eu beaucoup de plaisir à le raconter, après l’avoir vécu. Et si ça vous a fait voyager, tant mieux !!

  4. On se dit toujours que c’était trop court mais je vois que tu as pu apprécier cette semaine, c’est le principal. Une ballade dans New-York bien agréable à travers tes articles. J’ai beaucoup aimé vos shooting à Herald square, belle série!!!.
    Ainsi que Vanished memories.
    la dernière çapture pour finir ton séjour est géniale. Happy ladies, happy end…

    1. Merci Pascal, j’apprécie d’autant plus le compliment que tu es plus nature que ville 😉 je ferais peut-être un article spécial parcs, j’ai encore de quoi…
      C’est vrai que la dernière photo montre bien que l’on ne s’est pas ennuyées !

      1. Effectivement, en lisant ton passage au musée je me suis soudain senti étouffer et je suis allé à Herald square prendre l’air. Je plaisante mais j’aime à comprendre l’intention photographique des photographes de rue. Et je retrouve souvent des scènes qui me parlent et pour lesquelles je serai incapable de déclencher

  5. I remember that picture you took of the couple through the window. I remember that you said something about her not looking happy and that we should leave. 😀

    The picture of the couple with the woman in the red dress and the bridge in the background is beautiful. The lighting is perfect and so romantic.

    I love your pictures of Coney Island. It’s such a beautiful place, isn’t it? Even when there aren’t a lot of people there it still has such charm.

    I really like the selfie of you and Chantal. It looks like you had a lot of fun.

    Next time you and Chantal come here there are two places I have to take you. One is IHOP (a feast for the mouth) and the other is Auntie Anne’s.

    1. Thank you Tina. Yes, the woman saw us shooting and the better way to prevent an argument is just to go and look at something else !
      For the couple under the bridge, I must admit they didn’t pose for me but for their own photographer 😉
      There is so many places I would like to taste, Tina…

      IHOP is for International House of Pancakes ? waow !! http://www.ihop.com/

      1. That’s the place. 😀 I love going there but there is always so much food that if I go there for lunch, that’s it for the day. I can’t even think about food until the next day.

Laisser un commentaire