Two french ladies in New York (part 2)

Publié le Publié dans New York 2016, Voyages

Suite de notre semaine à New York en mai. Si vous n’avez pas vu le début, c’est par là !

Hot
Hot
Mercredi 11 mai, jour 3  

Grand beau temps, soleil et ciel bleu. Nous décidons que c’est la matinée parfaite pour traverser le pont de Brooklyn. J’ai lu récemment un article sur cnewyork.net qui vante les avantages de traverser ce pont le matin, et tout est vrai : la lumière sur le Financial district est superbe. Nous prenons le Métro A jusqu’à Hight street, avec un petit arrêt dans la rue qui donne sur le Manhattan Bridge, d’où la vue est mythique.

Manhattan Bridge
Manhattan Bridge

Retour sur nos pas pour grimper les escaliers qui mènent au passage piéton du Brooklyn Bridge. C’est parti pour une demi-heure de traversée, entre les vélos, les touristes, les joggeurs, et au-dessous de nous, les voies pour les véhicules.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Keep left

De chaque côté, l’East River et en toile de fond les buildings de Lower Manhattan.

L’occasion de photos, de selfies et de petites vidéos avec le smartphone, toutes pourries mais qui nous font mourir de rire. Ça me rappelle un truc lu sur facebook :

« I hate when I take 2829 selfies and no one of them is cute. But I look in the mirror and I’m cute. I don’t get it ! »

Je vous épargne donc les 2829 selfies 😉

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
THE Bridge
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Lignes
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Chacun son activité

En arrivant côté Manhattan, le pont se termine tout près du City Hall Park, que nous traversons tranquillement (nous y avions fait une longue pause la dernière fois, et c’est toujours aussi agréable.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
City Hall Park

Puis direction l’embarcadère du Ferry pour Staten Island, en passant par Broadway, et son Charging Bull pris d’assaut par les touristes asiatiques !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Famous Charging Bull

Une petite salade bien fraîche (enfin des fibres !) achetée au passage et pique-nique juste à côté de l’embarcadère du ferry, avec vue sur la rivière et les bateaux qui croisent, sous un beau soleil. Elle est pas belle, la vie ?!

Le Ferry pour Staten Island est gratuit, c’est à ne pas rater : on passe au large de la statue de la Liberté et on a une vue magnifique sur la skyline.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Sky line
Staten Island Ferry
At the same moment
Staten Island Ferry
Rap and chill
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Statue

Le hall du côté Staten Island est plutôt joli. Il s’ouvre vers une esplanade qui mène au mémorial du 11 septembre « the postcard », émouvant, d’autant qu’un New Yorkais nous explique l’histoire des personnes disparues, représentées sur les murs du mémorial. Nous n’avons pas tout compris, mais il s’évertuait pourtant à nous faire part des émotions qu’il avait vécu.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Exercice
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
The postcard

Nous reprenons le ferry, Staten Island n’étant pas (encore) un quartier à visiter, et nous remontons jusqu’à Wall street puis le World Trade Center et ses toujours aussi émouvantes fontaines en forme de piscine carrées à l’emplacement des Twins Tower. L’occasion de s’approcher de la One WTC, et d’y retirer les billets (30 dollars) pour la visite du lendemain matin.

Mémoire
Mémoire
Reflets
Reflets

Un petit goûter nous paraissant bienvenu en ce milieu d’après-midi, nous décidons d’aller tester les cheesecakes d’Eileen, du côté de Soho. Nous avons confondus Spring street et Spring station, soir 8 blocks d’écart, l’occasion rêvée de se perdre dans ce joli quartier aux façades typiques avec leur escaliers de fer.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Du côté de Spring street

Pas découragées, nous finissons par trouver Cleveland place et la fameuse boutique de cheesecakes. Encore un délice gustatif, installées tranquillement sur les quelques tabourets hauts de la pâtisserie.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Cheesecake

Nos pas nous guident ensuite au hasard des rues du Lower east side jusqu’au Sara Delano Roosevelt Park , un parc étroit et tout en longueur, que croise Delancey Street, où des espaces de sport sont aménagés : piste de roller, basket, soccer. La lumière de fin d’après-midi est douce et nous trouvons un banc pour observer la vie autour de nous : un maître qui joue avec son chien, des vieux New Yorkais qui discutent, des jeunes qui jouent au basket…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Boys
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Jeu de baballe

Nous envisagions de prolonger la soirée à Central Parc, mais la station de métro la plus proche mène à Bryant Park, parfait, ce sera notre prochaine destination.

Ce parc est un délicieux havre de paix et de culture, juste derrière la New York Public Library, mais ce soir, c’est très animé : un couple sur scène encourage la foule à danser et taper des mains sur des airs de salsa, une vraie bouffée de bonheur de vivre… cela fait partie des soirées « danse Party » organisées tous les mercredis soirs à Bryant Park, que nous avons découvert tout à fait par hasard.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Danse Party
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Des fleurs attendues

Malgré la fatigue qui commence à se faire sentir, nous participons un moment à l’ambiance festive, avant d’aller faire un petit tour à la New York Public Library, la grande bibliothèque, toujours ouverte, et accessible gratuitement. On se perd dans les couloirs presque déserts, le lieu est étonnement paisible et personne ne s’inquiète de notre présence, on pourrait presque s’y faire enfermer (j’avoue que l’idée ne me déplairait pas !) on aperçoit juste quelques personnes studieuses entourées de livres dans de petites salles. mais on constate que la grande salle de lecture est encore fermée pour travaux, comme la dernière fois, dommage.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Chrysler view, near NY Public Library 

Fourbues, nous cherchons au plus vite un peu de carburant, fourni par une pizzeria au coin de la rue, de grandes parts de pizzas que nous picorons, installées sur les tables et chaises en fer sur le parvis de la grande bibliothèque, pendant que certains semblent encore travailler sur leur ordinateurs. La nuit est tombée, il fait doux, la rumeur de la grande ville bourdonne autour de nous, les lumières urbaines nous enveloppent. Certains moments ne devraient pas se terminer… Quitter nos tables de terrasse improvisées demande un certain effort, mais la station de métro sur la 42ème rue est toute proche, heureusement.

Retour à la maison vers 22h, complètement HS ! Mais ravies de notre journée que l’on pourrait baptiser « l’art de savoir se perdre » !

Jeudi 12 mai, jour 4

La visite du One World Observatory est prévue à 10h, ce qui nous laisse un peu plus de temps ce matin. Malgré tout, nous sommes dans le quartier du World Trade Center dès 9h, pour profiter du décor, d’autant que le soleil brille toujours autant, et que la température est presque estivale.

Je vous ai trouvé une time-lapse sur la construction de cette tour. Impressionnant !

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
The Pools 
Jusqu'au ciel
Jusqu’au ciel

Je ne sais pas si vous irez un jour à New York, mais je ne peux que vous recommander cette visite, c’est du grand spectacle ! On vous a peut-être déjà parlé de l’ascenseur qui pendant les trop courtes secondes de sa montée, présentent des images de l’histoire de la ville de New York par ordre chronologique ? Nous avons pu l’apprécier d’autant plus que nous n’étions que quatre dans l’ascenseur.

Puis un autre show commence, et je préfère vous laisser la surprise si vous y allez. C’est juste magique ! Et la vue de là-haut (au 100ème étage quand même!) est époustouflante : à 180°, on aperçoit tous les quartiers de New York, de Brooklyn jusqu’au New Jersey de l’autre côté de l’Hudson River. Nous avons eu la chance de bénéficier d’un temps absolument splendide, sans brume de chaleur. Et à cette heure de la matinée, pas encore trop de visiteurs. Juste parfait.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Les visiteurs

Nous y restons un bon moment, déambulant sur les deux étages entièrement vitrés (un bonus aux laveurs de vitres, elles sont nickels!)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Breathless view

Les Blueberries Muffins et les cappuccinos sont un peu chers, mais prendre un petit déjeuner avec cette vue là, ce n’est pas tous les jours. Instant suspendu et merveilleux souvenir.

Skyscrapers
Skyscrapers

Nous redescendons littéralement de notre petit nuage par le Path, un passage souterrain très design qui mène à Brookfield place, un immense « Mall » avec une verrière monumentale (ils ne font rien à moitié, ces américains!).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
The Path
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Brookfield Place

Je cherchais à prendre en photo un des thèmes du monthly challenge, high heels (même si j’avais déjà trouvé les souliers de Cendrillon), et ce n’était pas difficile ici : les working girls en ont toutes ! 

Working girls
Working girls

Cet immense espace commercial donne sur les quais de l’Hudson et son parc, Battery Park City ou Governor Nelson Rockfeller park ( les deux appelations semblent exactes) avec vue sur le New Jersey et la Statue de la Liberté.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Liberté

D’un côté l’eau de l’Hudson river et le ciel bleu, de l’autre une étendue de verdure avec des gratte-ciels en arrière-plan, une vraie oasis de calme, très appréciée par les New Yorkais pendant la pause déjeuner, avec ce temps estival. On y trouve les petites statues de Tom Otterness.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Tom Tom

Nous reprenons le métro pour aller faire un tour du côté de West village, j’avais envie de découvrir le petit parc dans lequel se situe les statues blanches du mouvement gay, deux couples homosexuels installés sur les bancs. Bingo, en sortant du métro, on tombe juste dessus ! Christopher Park n’est qu’un petit triangle de verdure, on s’y pose un petit moment à l’ombre des arbres, avant de flâner dans ce joli quartier tranquille et très chic.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Sur le banc

Washington Park n’est pas très loin, et le grand soleil nous incite à poursuivre notre tournée des parcs New Yorkais.

Bien nous en a pris : autour de la fontaine, la cérémonie de diplôme de la New York Université bat son plein : des étudiants en toges violettes, et chapeau noir se prennent en photo, tout sourire, pour célébrer l’événement.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Purple smiles

C’est joyeux et coloré à souhait… et ce n’est pas fini ! De l’autre côté de la fontaine, une autre fête se déroule : des danses aux couleurs d’Israël, avec musique endiablée et des filles qui dansent en riant à en perdre le souffle. Après quelques recherches, il semble que c’était le jour anniversaire de l’indépendance d’Israël.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Girls in blue

Quelques photos et une pause plus tard, un petit coup de métro pour se retrouver au sud de Central Parc.

Objectif : trouver la statue d’Alice au Pays des Merveilles et le Belvédère Castle, que nous avions loupé la dernière fois.

Une carte détaillée du parc s’annonce nécessaire, achetée 2$ à l’un des gardiens du parc (et non auprès des attrape-touristes qui les vendent avec conseils inclus beaucoup plus chers). Les rayons obliques du soleil donnent une magnifique lumière, et nous atteignons nos buts en marchant tranquillement une bonne demi-heure.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Central Park evening
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Hello Alice

Le soleil s’éclipse, nous nous retrouvons en face du Muséum d’histoire Naturelle. Encore une fois nous n’avons pas mesuré la fatigue accumulée, ça nous tombe dessus comme la misère sur le monde, et nous renonçons à rechercher un nouveau restaurant.

Philly Buck Nous filons donc à Grand Central Station, dont nous connaissons bien le Diner Concourse (le sous-sol où sont regroupés tous les restos)  espérant tester les burgers du Shake Shack, repéré l’autre jour. Il parait que ce sont les meilleurs. Hélas, c’est sans compter sur la queue monstrueuse qui s’agglutine autour ! On se rabat donc sur Trip tip Grill et ses Philly Bucks, sorte de sandwiches au pastrami plutôt bons. S’il nous restait une once d’énergie, nous irions bien boire un dernier verre, mais nous sommes rattrapées par l’épuisement, et nous revenons les jambes lourdes, vers notre refuge au cœur de Brooklyn. 

 

Ces deux journées ont été particulièrement riches et belles. La semaine passe vite… mais il nous reste encore tant de choses à faire !

Dans le prochain épisode, je vous emmènerai, entre autre, au musée… mais patience 😉

16 réflexions au sujet de « Two french ladies in New York (part 2) »

  1. Merci Anne-Marie pour ton commentaire laissé sur le blog (même si je sais que tu lis mes mes articles sans laisser de message, ça fait plaisir ! J’espère en effet vous transmettre ce qu’on a ressenti et vécu…

  2. Coucou Esther
    Je n’ai pas eu beaucoup de temps pour lire les blogs de chacun ces temps-ci alors je découvre tes deux articles en même temps. Dans le premier, ma réflexion était de dire « quelles belles couleurs » ! On sent l’effervescence de la ville et on a envie de t’y accompagner pour de vrai 😉
    Et dans celui-ci j’ai envie de dire « quels magnifiques noirs & blancs » ! J’adore en particulier les photos du pont de Brooklyn avec toutes ces lignes élégantes
    Enfin, c’est l’heure du petit déjeuner dominical et tu me fais bien saliver avec tes pâtisseries 🙂 Mais trop loin pour aller en chercher, je reste sur ma faim … D’un point de vue totalement alimentaire bien-sûr ! Quoique j’attende la suite de tes aventures new-yorkaises avec impatience

    1. Merci Lounamai, finalement, c’est pas plus mal de lire les deux articles d’un coup ! le dimanche matin, je profite aussi du petit déjeuner tardif pour me mettre à jour de mes lectures 🙂
      Le pont de Brooklyn est une tuerie pour les photographes, je n’ose pas dire combien j’ai fais de photos…
      J’espère pouvoir livrer la suite mercredi et dimanche prochain. A bientôt !

  3. Waouh, c’est conséquent mais j’adore ça ! 😀
    Le Brooklyn Bridge est magnifique et toutes ces photos en noir et blanc avec toutes ces lignes, c’est superbe !
    La skyline, ça doit être quelque chose, comme de voir la statue de la Liberté.
    J’adore l’architecture de la façade à Spring street.
    La photo Chrysler View est superbe, beau traitement, belle compo avec cet homme qui la regarde !
    J’aime bien le côté géométrique de The Pools.
    Culinairement parlant, ça a encore été très bons, ça donne vraiment faim !
    Tous les parcs ont l’air très beaux et calmes !

    1. Merci Anne. Oui, ce sont les jours les plus chargés en planning et en photos, j’ai hésité à les séparer, mais j’avais promis les épisodes 3 et 4 !!
      En photo urbaine, archi, tu t’éclaterais, c’est sur.
      Les parcs sont une bouffée d’air et de tranquillité. On entend moins les bruits de la ville, et c’est nécessaire d’y faire une pause. L’avantage c’est qu’il y en a partout et qu’ils sont super bien entretenus.

  4. Esther I feel I have been on a tour of NYC. Often I see just snippets of different areas, but you have shown there is so much to see, and so many parks to visit. I am not going to comment on which I feel are your best shots as there are so many I have just taken them all in.

    What a wonderful tour of NYC us readers are having. Looking forward to the next episode.

  5. I like the perspective of the first picture. Like we’re looking up at the huge bridge in front of us.

    I like how the kids are looking at the man surrounded by all the birds and he’s just sitting there, with a bird perched on his hand, like he doesn’t even notice them staring at him.

    I love the shot of the Manhattan skyline from the Staten Island Ferry. The Ferry is on my list of things to do this summer. Can you believe I’ve never been on it before.

    OMG. The shot of that cheesecake. I know where I’ll be going next week. (I’d say this week but I have cupcakes and cronuts to eat this week. ;p )

    The park where you were is near where I work. 🙂

    I really like the shot of the statues in Christopher Park. If the woman was wearing light colors she’d almost look like one of the statues.

    1. thank you Tina
      I can’t believe you never took the ferry !! you should do that, you will feel like in holidays 🙂
      I should have ask to the lady on the bench to wear a white coat !!

  6. Tellement de bonnes choses dans cet article.
    Je ne parle pas nourriture pour une fois. Le sentiment d’urgence quand on est à des milliers de KM de prendre tout ce que l’on peut, d’être sur ce pont de manière exceptionnelle, toutes ces lignes des centaines de photos possibles, choisir l’angle et le cadre.
    Finalement j’opte pour les filets et les immeubles derrière elle rend super bien.
    Les scènes de rue sont top, les chapeaux des diplômés toujours aussi ridicule pour moi (il faudrait trouver d’où ça vient…).
    La vue du Chrysler avec l’homme au chapeau est très bonne (on peut faire des photos de rus sans se faire voir du sujet).
    La gamine en rose sur la statue me rappelle la mienne avec les colonnes bon angle.
    Les lignes d’exercice, working girl et l’homme aux fleurs j’aime beaucoup.
    Bon courage pour ton next livre photo.

    1. Merci Amor. Tu as raison, c’est un sentiment d’urgence permanent vécu pendant cette semaine. Chaque fois que tu prends une photo tu imagines le résultat, et un peu plus loin, la perspective change et tu en refais une autre… d’où des choix difficiles…

      J’ai en effet pensé à ta petite fille en rose en voyant grimper cette gamine sur la statue. J’ai d’autres clichés où on voit son visage, mais ce n’était pas nécessaire de le montrer : ici, je trouve que le « regard » de la statue est intéressant, à la fois bienveillant et inquiétant, comme si c’était la petite Alice qui grimpait dessus.
      merci pour tes choix, je suis assez d’accord.
      Ouaip, le livre photo, ça va être compliqué aussi !!

  7. Encore une ballade très sympathique ! New York se prête à de belles photos graphiques, comme le Manhattan Bridge. Très joli NB sur THE Bridge, un chouette point de vue du Charging Bull, une belle courbe sur Exercice, du tilt-shift sur Statue et Skyscrapers ?

    1. Merci Klarobscuro ! Oui, je me suis amusée avec les quelques modes « art » de mon appareil photo, dont tilt-shift que je n’utilise jamais autrement, c’était sympa d’essayer…

Laisser un commentaire