Marc Riboud, 60 ans de photographie

la jeune fille à la fleur face aux soldat du Pentagone marche pour la paix au Vietnam
La jeune fille à la fleur. Marc Riboud. Washington, 1967
Paris, 1953. Le peintre
Le peintre de la Tour Eiffel. Marc Riboud . Paris, 1953

Marc Riboud, le photographe de « La jeune fille à la fleur » nous a quitté le 30 août dernier, à l’âge de 93 ans. Je trouve qu’il est dommage de résumer la carrière d’un grand photographe à quelques photos cultes, même si elles sont géniales.

Je suis donc allée chercher un peu d’information sur le web, n’ayant pas encore eu l’occasion d’acheter un de ses (nombreux) livres.

Quelques éléments biographiques 

Il semble qu’il ait été touché par le virus de la photographie dès l’adolescence, grâce au cadeau de son père, un petit Vest Pocket pour ses 14 ans. Il prend ses premières photographies à l’exposition universelle de 1937.

Après la guerre, il fait des études d’ingénieur et travaille en usine. Il prend quelques photos au Festival de Lyon pendant ses vacances, et décide de ne pas retourner au boulot pour se consacrer à la photographie. Ça devait être plus facile à l’époque !

Sa photo « Le peintre de la Tour Eiffel » est publiée dans le magazine Life, et il entre à l’agence Magnum sur l’invitation de Robert Capa.

De 1955 à la fin des années 60, il va parcourir successivement le Moyen-Orient, L’Afghanistan, la Chine, l’URSS, puis l’Algérie et l’Afrique noire, et le Vietnam. Il est l’un des rares photographes à avoir pu entrer au Nord Vietnam.

Continuer la lecture de « Marc Riboud, 60 ans de photographie »

Le départ de l'Hermione

hermione0011Je ne voulais pas y aller. Trop de publicité, trop de monde prévu pour ce départ très médiatisé de l’Hermione, la frégate de Lafayette reconstruite à Rochefort. Comment prendre quelques photos correctes, quand il faut jouer des coudes pour à peine apercevoir  un bout d’un des trois mâts ? et puis la météo était très pessimiste… mais en ce début d’après-midi, je tournais en rond chez moi, quand même titillée par l’envie de ne pas rater ce moment.

J’ai jeté un coup d’oeil au parcours de l’Hermione ce 18 avril 2015 : départ de l’Ile d’Aix, remontée de la Charente, demi-tour à Soubise et retour vers Fouras avant le grand départ vers l’Amérique.

Continuer la lecture de « Le départ de l'Hermione »