Focales, capteurs et autres joyeusetés !

Suite au commentaire d’Anne sur le précédent post à propos du zoom 40-150 de l’E-M5, j’ai voulu vérifier ce que donnait la comparaison des différentes focales sur mon reflex (APS-C) et sur l’E-M5 (micro 4/3).

J’ai mis un certain temps à comprendre ces équivalences entre « full-frame » (ou « plein format »), APS-C, et hybride micro 4/3 (d’autant que je n’ai jamais tenu un « full-frame » entre mes mains, sauf il y a très longtemps quand la photo n’était qu’argentique).

Même pas sûre que je sois capable de vous expliquer ça clairement 😉  Si je me trompe, ne m’en voulez pas, j’essaie juste d’écrire noir sur blanc ce que j’ai pu comprendre de par mes lectures et mes expérimentations.

Continuer la lecture de « Focales, capteurs et autres joyeusetés ! »

London tube

OLYMPUS DIGITAL CAMERAL’article de Laurent Breillat sur l’éloge de l’écran orientable m’a fait pensé à quelques photos que j’ai prise pour la plupart incognito dans le London Tube avec ce fameux petit écran bien pratique. En plus, le déclanchement de l’EM-5 est quasi silencieux, et avec le bruit environnant des rames de métro, vraiment inperceptible. Il m’avait aussi servi pour prendre des photos au ras du sol ou au contraire au dessus de la tête de mes concitoyens pendant la relève de la garde. Un atout, donc, par rapport au Pentax Kr, dont l’écran est fixe, et le déclanchement bien bruyant. A l’inverse, sur un reflex, le viseur est plus agréable à utiliser, plus précis, et plus rapide que l’écran.

Continuer la lecture de « London tube »