Les 30 ans du violon sur le sable, soirée cinéma

Ceux qui connaissent le blog depuis un moment (il vient déjà d’avoir 3 ans!) ont déjà entendu parler du festival incontournable de Royan, Le violon sur le sable. Chaque fin juillet, sur la plage de la grande Conche, une scène éphémère accueille un orchestre symphonique, 75 musiciens, des solistes, des artistes lyriques, des danseurs… du monde de la musique classique. Au programme, des grands airs du répertoire classique, des symphonies, de l’opéra, des musiques du monde, du cinéma.

Habituellement trois soirées se succèdent, un jour sur deux. Pour le 30ème anniversaire des Violons, nous avons eu droit à une quatrième soirée bonus, entièrement consacrée aux musiques de film.

Des violons sur la plage

Continuer la lecture de « Les 30 ans du violon sur le sable, soirée cinéma »

Soirée aux chandelles à Vaux-le-Vicomte

« Tous les samedis soirs du 7 mai au 1er octobre, Vaux-le-Vicomte propose à ses visiteurs de redécouvrir ce chef-d’œuvre du XVIIème siècle sous la lumière vacillante de deux mille bougies, illuminant le château et le jardin à la française ». 

Présentation tentante, non ? J’y suis allée  fin août avec une amie, par une belle soirée d’été (le fameux week-end de canicule). Au programme la visite du château, puis le plaisir de découvrir un spectacle lumineux plein de poésie…

Silhouettes

J’avais été tentée par la visite de ce monument après avoir vu l’article d’Amor et ses belles photos.

Continuer la lecture de « Soirée aux chandelles à Vaux-le-Vicomte »

ESB by night

ESBnuit0001Comme promis, après la visite du matin à l’Empire State Building ici je vous emmène au même endroit cette fois de nuit, après une trèèès longue journée (que je vous raconterai une autre fois).

En septembre, la nuit commence à tomber plus tôt et la visite bonus peut commencer dès 20h. Nous étions donc de nouveau dans le quartier un peu après cette heure-là.

Je savais que ce ne serait pas facile de prendre des photos correctes de nuit, malgré toutes les lumières de la ville. Et le trépied est interdit sur la plate-forme du 86ème étage de l’ESB.

De toute façon, on comprend pourquoi en arrivant là-haut : malgré l’heure relativement tardive, les touristes se pressent le long du garde-fou et c’est la foire d’empoigne pour dégoter un petit espace afin de dégainer l’appareil… alors installer un trépied, sauf à venir en visite privée, c’est peine perdue. Continuer la lecture de « ESB by night »