Marc Riboud, 60 ans de photographie

la jeune fille à la fleur face aux soldat du Pentagone marche pour la paix au Vietnam
La jeune fille à la fleur. Marc Riboud. Washington, 1967
Paris, 1953. Le peintre
Le peintre de la Tour Eiffel. Marc Riboud . Paris, 1953

Marc Riboud, le photographe de « La jeune fille à la fleur » nous a quitté le 30 août dernier, à l’âge de 93 ans. Je trouve qu’il est dommage de résumer la carrière d’un grand photographe à quelques photos cultes, même si elles sont géniales.

Je suis donc allée chercher un peu d’information sur le web, n’ayant pas encore eu l’occasion d’acheter un de ses (nombreux) livres.

Quelques éléments biographiques 

Il semble qu’il ait été touché par le virus de la photographie dès l’adolescence, grâce au cadeau de son père, un petit Vest Pocket pour ses 14 ans. Il prend ses premières photographies à l’exposition universelle de 1937.

Après la guerre, il fait des études d’ingénieur et travaille en usine. Il prend quelques photos au Festival de Lyon pendant ses vacances, et décide de ne pas retourner au boulot pour se consacrer à la photographie. Ça devait être plus facile à l’époque !

Sa photo « Le peintre de la Tour Eiffel » est publiée dans le magazine Life, et il entre à l’agence Magnum sur l’invitation de Robert Capa.

De 1955 à la fin des années 60, il va parcourir successivement le Moyen-Orient, L’Afghanistan, la Chine, l’URSS, puis l’Algérie et l’Afrique noire, et le Vietnam. Il est l’un des rares photographes à avoir pu entrer au Nord Vietnam.

Continuer la lecture de « Marc Riboud, 60 ans de photographie »

Fan Ho, la lumière de Hong Kong

Fan Ho, le photographe du Hong Kong des années 50 et 60 nous a quittés. Il y a un bon moment que je voulais vous parler de ce photographe dont j’ai découvert le magnifique travail il y a une petite année, au hasard d’une balade sur le net, sur un site qui ne parlait pas à priori de photographie, Mr Mondialisation

Et puis, je me suis dis que j’aurais bien le temps, que j’attendrai l’occasion d’une exposition… hélas, c’est son récent décès, le 19 juin 2016, qui me donne l’occasion de vous montrer les premières photographies qui m’ont éblouies, et qui restent en ma mémoire, comme celles d’un Elliott Erwitt, ou d’un HCB, dans un genre un peu différent.

FAN HO 08AUG14 NS PHOTO9 08-Fan Ho-DifferentDirections.jp
Fan Ho- Different Directions

Continuer la lecture de « Fan Ho, la lumière de Hong Kong »

Série noire à Nantes

Pas une vraie série noire, juste noire et blanche, et au carré. … après un petit résumé de notre grand week-end à Nantes, quelques instantanés au hasard de nos périgrinations.

N’hésitez pas à cliquer sur les photos pour les voir en plus grand format, d’autant plus pour cette présentation en série 🙂

  • Un marché aux puces, et un étonnant client qui n’a pas quitté son casque pendant ses emplettes, il a trouvé le miroir adéquat !
  • Un cycliste un peu incongru au milieu du marathon, au garde à vous dans son superbe équipement.
  • Un regard intrigué dans la ruelle à la ligne verte
  • Un selfie graphique dans les miroirs du passage Pommeraye…
Coups d'oeil
Coups d’oeil

Continuer la lecture de « Série noire à Nantes »

Rochefort, retour auprès de l’Hermione

Rochefort février 2016
Majestueuse Hermione

Après un tour à Saintes en matinée, je suis allée revoir l’Hermione à Rochefort. Vous vous souvenez de son départ pour l’Amérique ? elle m’avait inspirée un article en avril 2015. Après un périple réussi et très médiatisé, elle est revenue en octobre dernier passer un hiver au calme dans son bassin d’origine.

Continuer la lecture de « Rochefort, retour auprès de l’Hermione »

Bientôt le salon de la photo !

Cette année, je vais découvrir pour la première fois le salon de la photo. Mon billet m’a été offert par le magazine Compétence Photo, suite à un vote pour un photographe parmi une dizaine, présentés par différentes revues. Merci à Lounamai d’avoir partagé l’information il y a quelques mois. J’avais choisi Frédéric Briois pour ses photos de pêcheurs en pleine action, pour ses compositions en noir et blanc très réussies. Il a été deuxième aux « zooms du salon de la photo », une belle place.

© Frédéric Briois
© Frédéric Briois

Il sera d’ailleurs au salon vendredi 6 novembre.

D’autres sites proposent des invitations comme celui de Laurent Breillat , apprendre-la-photo.fr.

Ce qui m’a aussi décidé, c’est la superbe affiche de cette année, beaucoup moins « bling-bling » que les années précédentes :

Affiche-Salon-de-la-Photo-Paris-2015-Theo-Gosselin
Affiche du salon de la photo 2015, Théo Gosselin.

Je vous ferai un petit compte-rendu à mon retour de Paris.

Je vais profiter aussi de ce séjour pour aller au Musée d’Orsay (un classique toujours agréable) où une expo photo est consacrée aux femmes photographes : « qui a peur des femmes photographes ? 1839 à 1945 ».

Et il y aura certainement d’autres balades… alors à très bientôt !

Série « l’homme dans la ville »

Comme tous les deux mois, le groupe « série limitée » nous incite à réfléchir à une série avec un nouveau thème. Pour septembre-octobre, c’est l’homme dans la ville.

Merci, les administratrices ! c’est vrai, c’est un thème en or, puisque c’est presque entièrement mon sujet principal lors de mes sorties photographiques. Ceci dit, il faut donc être à la hauteur, et se donner quelques contraintes supplémentaires, sinon, c’est trop facile.

Continuer la lecture de « Série « l’homme dans la ville » »

Du Jeu de Paume au Village Saint-Paul

Suite de mes pérégrinations parisiennes. Au programme en ce jour de fin août, une visite d’expo au Jeu de Paume, et une rencontre avec un certain M. Fujifilm XE1 😉

Après toute la pluie de la veille, le soleil a daigné revenir, timidement d’abord, puis franchement dans l’après-midi, ce qui a permis une très jolie balade.

Pour accéder au musée du Jeu de Paume, le mieux c’est de traverser le jardin des tuileries, un écrin de verdure et de tranquillité, entre le Louvre et la place de la Concorde.

Continuer la lecture de « Du Jeu de Paume au Village Saint-Paul »