L’avant-violon

« Le violon sur le sable » est un incontournable de l’été Royannais. Je râle souvent après la foule des touristes, mais là, on atteint des summums !

Crowded +++
Crowded +++

l faut avouer que c’est du grand spectacle, et qu’en plus des gradins (payants), la plage et les alentours sont une scène à ciel ouvert immense et gratuite. L’année dernière, je testais le Pentax sur ces manifestations (trois soirées un jour sur deux, fin juillet).

A l’occasion du premier des trois shows de cette année, je suis juste allée faire un tour en après-midi pour essayer mon nouveau zoom. Bon, j’y suis retournée le soir, mais j’étais vraiment très loin et d’un point de vue photo, pas grand-chose à en tirer… (juste une ou deux sur ma page facebook, pour le souvenir!)

Continuer la lecture de « L’avant-violon »

Focales, capteurs et autres joyeusetés !

Suite au commentaire d’Anne sur le précédent post à propos du zoom 40-150 de l’E-M5, j’ai voulu vérifier ce que donnait la comparaison des différentes focales sur mon reflex (APS-C) et sur l’E-M5 (micro 4/3).

J’ai mis un certain temps à comprendre ces équivalences entre « full-frame » (ou « plein format »), APS-C, et hybride micro 4/3 (d’autant que je n’ai jamais tenu un « full-frame » entre mes mains, sauf il y a très longtemps quand la photo n’était qu’argentique).

Même pas sûre que je sois capable de vous expliquer ça clairement 😉  Si je me trompe, ne m’en voulez pas, j’essaie juste d’écrire noir sur blanc ce que j’ai pu comprendre de par mes lectures et mes expérimentations.

Continuer la lecture de « Focales, capteurs et autres joyeusetés ! »

E-M5 : Le 40-150mm à l’oeuvre…

Quand j’utilisais mon reflex Pentax l’année dernière, j’avais l’impression de rester plus souvent  dans la zone 35-200mm, voire 50-200 : j’arrivais ainsi à passer de la « vision humaine » (on pourrait polémiquer des heures sur la vision humaine, ce n’est pas vraiment mon propos)  à des détails au télé-objectif, même en photo de rue.

Délicate
Barcelone mai 2014

Quand je me servais du zoom 18-200, j’étais rarement en mode grand-angle.

Continuer la lecture de « E-M5 : Le 40-150mm à l’oeuvre… »

Paris au mois de mai…

Je vous laisse quelques jours pour aller humer l’air parfumé de Paris 😉

Paris

J’ espère avoir le temps de visiter l’exposition Harry Gruyaert à la MEP, je vous raconterai ça à mon retour, sans compter quelques images parisiennes d’une provinciale qui monte à la capitale !

L’an dernier, j’y étais allée en avril et j’avais eu la chance d’avoir un temps délicieux. Pas sûr que ça se reproduise cette fois, mais peu importe, j’ embarque le parapluie et l’E-M5 et tout ira bien.

En attendant mon retour, vous pouvez toujours aller voir l’album Paris avril 2014 sur flickr… A bientôt 🙂