Prague, la colline de Vysehrad

Notre balade sur la rive droite de la Vltava nous a conduit un peu par hasard sur la colline de Vysehrad, qui domine la rivière, au sud du centre historique de Prague. Vysehrad (prononcez Vichérad) se traduit à peu près par « château sur les hauteurs », ce qui résume bien la situation de ce lieu, décrit comme le berceau de Prague.

Vue imprenable

C’était une forteresse, dont on retrouve encore quelques remparts, avec une vue à couper le souffle sur la ville, le château sur l’autre rive, et les alentours.

Continuer la lecture de « Prague, la colline de Vysehrad »

Prague, balade sur la rive droite de la Vltava

La Vltava, ou Moldau de son nom allemand, est la rivière qui traverse Prague. Il semble que ce nom a la même origine en germanique ancien : wilt ahwa (« eau sauvage »). C’est le plus long fleuve de la République Tchèque. Dans la ville de Prague, la rivière serpente sur 31 kms et 18 ponts l’enjambent.

Comme la plupart des mots tchèques, les consonnes se bousculent au portillon, et ce mot, avec seulement ses deux syllabes, semble bien compliqué à prononcer pour nous. Aussi, je suis allée voir la prononciation sur youtube, et finalement, c’est beaucoup plus simple : on dit « Veltava ». ça va mieux comme ça, non ?!!

Continuer la lecture de « Prague, balade sur la rive droite de la Vltava »

Interlude automnal… interrompu

Hier soir, je rédigeais tranquillement un article sur mon blog, je triais et éditais mes photos, une de mes activités favorites quand je ne suis pas dans la rue l’appareil photo à la main. Pour changer un peu de notre séjour Parisien, je choisissais quelques prises d’une balade automnale de début novembre, quand le soleil encore chaud nous faisait vivre un remake d’été indien tardif.

collage d'automne

Un peu après minuit, l’article presque terminé, j’allume la télé sur BFM, juste pour avoir un petit aperçu des news, avant de rejoindre les bras de Morphée (lui, il est toujours là 😉 )

Et là, stupeur et tremblements, je découvre atterrée que la bête immonde a encore frappé, et que cette fois, elle s’est déchaînée en une orgie terrible. Des attentats terroristes simultanés dans plusieurs endroits de la capitale, plus de 100 morts, des blessés, et les commentaires des reporters qui tournent en boucle.

Continuer la lecture de « Interlude automnal… interrompu »