Série "détails urbains"

Publié le Publié dans Projets et groupes photo, Séries

lecture photoAprès la lecture de Serial Photographer, d’Eric Forey, je me suis prise au jeu des séries, entre deux sorties pour les thèmes du groupe flickr PPL, notamment « l’heure bleue ». Il se trouve que peu de temps auparavant, j’avais changé mon téléphone portable antique par un smartphone (pas la marque à la pomme !) mais quand même capable de sortir des photos correctes, en tout cas avec une lumière suffisante. Il me permet d’expérimenter une petite série que j’ai nommée « détails urbains ». Comme on a toujours son outil en poche, pas d’excuses pour se dire « j’ai raté l’occasion ». Et cette série peut s’enrichir avec le temps, je ne suis pas pressée. Ce ne sera pas d’une grande qualité en soi, ni pour un tirage, mais comme je pense ne le partager qu’ici, ça devrait suffire. Et ce n’est qu’un petit exercice…

Comme le dit l’auteur, j’affine mon thème au fur et à mesure de mes sorties, photographiques ou pas. Il suffit de se balader et d’être un peu attentif aux petits détails qui pourraient être intéressants.

Je me donne donc quelques contraintes :

  • Photos prise au smartphone en milieu urbain
  • en couleur, bien contrastées
  • au format recadré en post-production en 3×2
  • de face
  • Un élément végétal en guise de ponctuation
  • des matières intéressantes (bitume, mur abîmé, marquage au sol)
  • pas plus de deux couleurs de fond (si possible)

Comme cette série ne fait que commencer, je me donne le droit d’y revenir régulièrement, d’ajouter ou de retirer des photos selon ma cueillette. Cet article sera donc récurrent et modifiable, je pourrais ainsi affiner les contraintes ci-dessus.

Je commence par quelques essais :

J’aime bien les lignes de la n°5, mais le tronc d’arbre me semble trop présent et massif pour cette série. Je l’enlèverai peut-être… La n°6 ne supporte pas d’agrandissement, elle n’est pas assez nette, mais j’aime les couleurs du fond.

A plus tard donc pour poursuivre mes expérimentations !

9 réflexions au sujet de « Série "détails urbains" »

  1. Bonjour Esther.
    Quelle énergie…
    Il fait trop chaud pour travailler, les bords de mer ont l’avantage l’été.
    Je vois que le livre est déjà terminé, assimilé, expérimenté. Bonne idée de commencer un article évolutif et de construire au fur et à mesure la série. Les plantes dans la ville c’est pas mal, j’aime beaucoup celle avec les lignes, du coup ça n’oblige-t-il pas à unifier la série et à rechercher des lignes aussi pour les autres?
    J’aime bien aussi la 4 on dirait une peau d’éléphant.
    La série serait pas mal en ne prenant que des plantes vivantes poussant sur les murs ou le sol urbain; à Paris il y avait une personne qui les recensaient et mettait leur nom au sol, il en a compté des centaines.

  2. Bonsoir Amor
    J’avoue qu’après plusieurs jours de canicule, l’énergie est un peu retombée, après avoir arpenté la plage et la ville en soirée pour attraper l’heure bleue !
    Oui, j’aime bien l’idée d’un article évolutif, au gré de ce que je trouverai au fur et à mesure…
    ça doit être un peu dur en ce moment à Paris…

  3. j’avais plein d’idées de propositions à te faire sur le sujet, mais j’ais une flemme…. 😉

    et surtout des douleurs à l’oeil qui limitent un peu mes discours ! ;-D

    ps si toutefois tu as envie de mes conseils, n’hésite pas , je trouverai un moment !

    1. Venant de toi et de tes belles compositions abstraites avec trois fois rien, tu penses bien que j’accepterai tes conseils. Tu peux en « jeter » vite fait quelques uns à l’occasion, sans grand discours, ça m’ira bien ! D’ailleurs, un petit tour sur ta galerie est déjà une inspiration en soi.
      J’espère que tu vas bien soigner ton oeil. On dit « y tenir comme à la prunelle de ses yeux », mais pour un photographe c’est criant de vérité, ce dicton. Prends bien soin de toi.
      Bonne journée, Isabelle

  4. parce que tu es gentille …;-D….alors en vitesse ;-))

    des suggestions en vrac pendant que les graines dans ma tête me fichent la paix…

    comme pour un collage « artistique , il faut énormément de données pour réussir au mieux tes collages photos…petit à petit à force de pratiquer tu sauras ce qu’il faut que tu trouves au moment ou tu le fais… en attendant stocke !

    – le truc d’avoir 3 couleurs maxi c’est bon, mais tu peux prendre un autre argument…une ligne qui se retrouve, un petit élément commun, un jeu de proportions et/ou de surfaces… dans ce cas si tu as une unité tu peux alors aller vers plus de coloris , avec prudence toutefois…
    – un élément à part comme par exemple ici ton arbre peut s’intégrer à la condition qu’il soit dans une unité… pas facile à expliquer en deux mots…

    mais sur ton exemple ci dessus … on va faire ainsi , plus facile de donner des conseils avec une base
    -pour moi tu as trop d’horizontales, formats horizontaux, lignes horizontales…. dans ce contexte l’arbre avec ses lignes diagonales au sol apporte une énergie , un dynamisme intéressant et trouve pleinement sa place !

    – l’idée d’insérer des végétaux, petites fleurs trouvailles autres , oui oui oui… mais…;-)
    ici tes fleurs de couleurs roses, ne vont pas avec les parties de sol de couleur rouille, le vert par contre est excellent !

    ici je vois deux collages possibles se dessiner… d’ailleurs tu pourrais travailler ce premier essai comme un diptyque eventuellement dans un premier temps
    dans la partie haute la 1 (?) avec la rose est très bonne, tu peux l’associer avec deux autres petits clichés à droite mais ceux choisis ne sont pas top… ici il te faudrait une plus grande unité de sol, et si tu retournais ta petit cliché avec l’autre fleur et essayais de retravailler le sol afin que la tonalité se rapproche ? …il ne te manquerait qu’un 3 ème cliché… j’ai bien compris que celui avec les diagonales dans le sol rouille était un écho à la photo de l’arbre mais ainsi ça ne fonctionne pas……
    en restant avec l’idée du diptyque collé, élargit la ligne de séparation entre partie haute et partie basse…..d’ailleurs je la trouve un peu étroite partout, et peut être trop blanche, voir avec autre couleur ce que cela donne…
    partie basse donc, l’espace plus large va déjà changer beaucoup de choses….

    j’aime l’arbre et ton clihé à la feuille, celui pas très net, ils vont bien ensemble et sont intéressants…..

    je vais arrêter, car mes possibilités proposées en ouvrent d’autres…etc…. .-D
    j’adore les collages, qu’ils soient photographiques ou de petites papiers….
    j’aime le proposer à mes élèves en cours, mais c’est vrai qu’il faut beaucoup, beaucoup, de données….surtout lorsque en photo tu ne les fais pas avec une unité de lieu , qui te donne souvent une unité de couleur ou de texture de sol et rend le tout beaucoup plus simple, tu as déjà le fil d’Ariane….
    d’ailleurs l’exercice petits papiers, peeux t’apporter un petit plus en matière de choix de composition et donc de réalisation de collages numériques…
    alors, et ce sera mon mot de la fin , en attendant que l’on se croise et que l’on fasse un exercice pratique ! ;-D, donne toi ça comme cahier de vacances, découpage et collage, que ce soit magazines, photos perso, emballages, enfin tout ce qui peut te plaire, stocke découpe et colle… tu verras, c’est complémentaire avec la photo…et pas besoin d’être doué en dessin pour le faire !

    bises, et merci beaucoup pour tes gentils mots….

    1. Euh… Isabelle, on avait dit « en vitesse » !!! eh bien, je vais me plonger dans ces conseils à tête reposée, et je te promets de te faire un retour. De toute façon, ce sera au long cours, puisqu’il me faudra bien plus de matière. Eric Forey conseille d’ailleurs dans son livre « serial photographer » de faire des tirages en petit format pas cher, de toutes les photos qu’on imagine en série, pour pouvoir mieux les comparer, bien à plat sur une grande table. On peut ainsi les manipuler, en enlever, en rajouter et faire un choix… .
      Découpage et collage seront donc les maîtres mots de l’été 😉
      Merci pour le temps passé à l’écriture !

  5. Joli début de série ! J’aime beaucoup la « urbain 6 », mais j’ai comme l’impression que la ligne n’est pas droite, mais plus en elle-même que par rapport à ta compo. Les couleurs vives, ça rehausse ces textures de ville. Bon courage pour la suite de ta série !

    1. Dans mon enthousiasme, je me suis un peu précipitée, mais il faut que je trouve beaucoup plus de détail urbains, et que je prennes du temps pour les comparer, les agencer, etc. Je profiterai du hasard et de l’été et on verra ça à l’automne pour les « collages » 😉

  6. Très sympa cette série au smartphone. j’ai pu apprécier de belles textures et de belles compositions. En fait chacune de ces images à son impact, je les aime toutes oups! à part peut-être la urbain 3

Laisser un commentaire