Prague, la colline de Vysehrad

Publié le Publié dans Prague 2017, Voyages

Notre balade sur la rive droite de la Vltava nous a conduit un peu par hasard sur la colline de Vysehrad, qui domine la rivière, au sud du centre historique de Prague. Vysehrad (prononcez Vichérad) se traduit à peu près par « château sur les hauteurs », ce qui résume bien la situation de ce lieu, décrit comme le berceau de Prague.

Vue imprenable

C’était une forteresse, dont on retrouve encore quelques remparts, avec une vue à couper le souffle sur la ville, le château sur l’autre rive, et les alentours.

Vue sur les ponts

 

Vltava au sud

 

Sous les remparts, la Vltava

 

Plus beaucoup de remparts, mais une jolie vigne

 

Apprécier la vue à deux

Il ne reste plus grand-chose de la demeure des rois de Bohême, mais cela reste un superbe lieu pour se balader.

Le parc, ouvert au public (sauf la nuit),  est vaste et paisible.

Balade paisible

 

Pause d’automne

 

Statue sous les feuilles

 

En choeur !

 

Couleur d’automne

 

A l’affût

 

Histoire sans paroles, ou presque !!

 

Cette petite cabane est en fait un puits :

 

Côté puits
Le cimetière des célébrités

Le parc abrite un cimetière, créé en 1869, où reposent des personnalités célèbres, un sorte de mixte entre le Panthéon et le père Lachaise.

Parmi les plus connus, on y trouve les compositeurs Antonín Dvořák et Bedřich Smetana, le peintre Alfons Mucha, l’écrivain Karel Čapek (à qui l’on doit le mot robot).

Pour tout dire, nous n’avions pas conscience que nous visitions ce type de cimetière, et nous n’avons pas particulièrement cherché les tombes de ces hommes célèbres.

Je le regrette un peu, mais je vous le signale pour que vous ne passiez pas à côté, si vous décidez d’aller vous balader sur place.

Ombre délicate

 

Christ en série

 

La basilique Saint-Pierre et Saint-Paul

Un autre point d’intérêt est l’impressionnante basilique de Saint-Pierre et Saint-Paul, dont la silhouette est pratiquement aussi visible de loin que le château de Prague, qui est pourtant beaucoup plus visité.

Bas relief pas très gai

 

 

 

 

 

De loin, elle a un air gothique assez impressionnant.

En fait, elle a connu de nombreuses modifications au cours des siècles.

Romane à l’origine (Xème siècle), elle est reconstruite en style gothique au XIV ème, puis « baroquisée » trois siècles plus tard.

Au XIXème, on veut lui redonner son aspect d’origine et elle est « re-gothisée ».

Les travaux mettent des années, jusqu’au début du XXème, et l’intérieur est finalement peint dans le style Art nouveau.

Vous avez suivi ?! à elle seule, la basilique représente les styles architecturaux que l’on retrouve dans tout Prague.

 

 

Frise de légende

Nous n’avons pas visité l’intérieur, et je le regrette beaucoup, les peintures art nouveau des voûtes sont parait-il splendides. C’était notre première journée, on avait tant de choses encore à découvrir, qu’on a raté l’occasion. Une autre fois !

En redescendant de la colline, nous avons retrouvé les maisons de style cubiste. Une petite dernière avant de partir, enfin, vers le Pont Saint-Charles. Mais ce sera pour le prochain épisode 🙂

Retour sur le cubisme

Pour aller plus loin dans la découverte de ce quartier un peu éloigné des lieux très (trop) touristiques, mais vraiment à découvrir, vous pouvez vous reporter aux articles ci dessous :

Promenade Vysehrad

Le parc Vysehrad pour découvrir les différentes légendes liés à ce site

Depuis les remparts, côté sud

Et si voulez relire l’article en musique, je vous incite à cliquer sur ce lien :

Bedřich Smetana: Má Vlast Moldau (Vltava) [City of Prague Philharmonic Orchestra] 

A moins que vous ne préfériez celui-ci :

Dvorak: Symphony No.9 – New York Philharmonic 4/4 (HD)

Bonne balade !

7 réflexions au sujet de « Prague, la colline de Vysehrad »

  1. Bravo pour cette jolie balade à Prague. Ça me rappelle de bons souvenirs. J ‘allais ajouter qu’il fallait écouter le magnifique morceau de Smerana « la Moldau  » mais tu y as pensé ! Incredible 🙂

    1. Merci pour ton gentil commentaire, Anne-Marie, contente de te remémorer de bons souvenirs. J’ai en effet cherché les morceaux de musique correspondant aux artiste inhumés dans ce cimetière, je les connaissais mais je ne me souvenais plus du nom des musiciens. Chose faite !

  2. Je découvre ce secteur, et je me note de suite que si j’y retourne un jour, il faudra faire le château !
    Le cimetière est impressionnant et partir à la « chasse » des célébrités doit être très sympa.
    De cette colline, on voit la colline de Petrin, très bel endroit également ! 🙂

  3. Je pense me rappeler qu’il y avait des pommiers lorsque nous y sommes allés. L’endroit est toujours aussi charmant et la vue vaut l’ascension.
    Les christs en série sont rigolos c’est rare d’avoir la même chose comme ça dans un cimetière.

    1. Je n’ai pas fait attention aux pommiers ! mais c’est un bel endroit, c’est sur. Nous n’avions pas prévu d’y aller mais ça vaut le coup. La bande des Christs est rigolote, c’est pas banal, en effet.

Laisser un commentaire