Prague, balade sur la rive droite de la Vltava

Publié le Publié dans Prague 2017, Voyages

La Vltava, ou Moldau de son nom allemand, est la rivière qui traverse Prague. Il semble que ce nom a la même origine en germanique ancien : wilt ahwa (« eau sauvage »). C’est le plus long fleuve de la République Tchèque. Dans la ville de Prague, la rivière serpente sur 31 kms et 18 ponts l’enjambent.

Comme la plupart des mots tchèques, les consonnes se bousculent au portillon, et ce mot, avec seulement ses deux syllabes, semble bien compliqué à prononcer pour nous. Aussi, je suis allée voir la prononciation sur youtube, et finalement, c’est beaucoup plus simple : on dit « Veltava ». ça va mieux comme ça, non ?!!

Bon, maintenant que ce mystère linguistique est résolu, continuons la balade de notre premier jour à Prague. Après la découverte de La maison qui danse, et de sa vue depuis la terrasse du café du 7ème étage, nous avons longé la rive droite de la Vltava, jusqu’au parc Vysehrad.

Le long du quai

Le temps était un peu gris, mais les immeubles de couleur le long de la rivière compense l’absence de soleil.

On peut se promener le long de la rue Rasinovo Nabr, entre les arbres qui commençaient à prendre leurs couleurs d’automne et les façades colorées.

L’automne rue Nasirovo Nabr
Automne à terre

On peut aussi descendre quelques marches et longer le quai pavé Naplavka, où l’on est littéralement au bord de la rivière. C’est ce que nous avons fait sur la plus grande partie du trajet.

Les escaliers du quai Naplakka

 

De la couleur sur la Vltava

 

Sur les pavés du quai

 

Sous le pont

Les cygnes y ont leurs habitudes, et ne sont pas farouches. Il y a toujours des touristes pour leur donner quelque chose à grignoter. Il vaut mieux quand même éviter de les nourrir avec n’importe quoi.

Ils se laissent volontiers prendre en photo, adultes ou jeunes, assez indifférents à notre présence.

Le timide

 

Plumes juvéniles

Pas facile de les prendre isolés, ils se regroupent en famille. Si bien que je me suis retrouvée avec cette drôle de juxtaposition :

Surréaliste

 

Ils sont plutôt bons pour les envolées groupées !

Envolée

 

Selfie avec les cygnes

 

Les cygnes ne sont pas les seuls à fréquenter les rives de la Vltava. Les pigeons et autres canards se font une belle concurrence !

Du monde à la cantine

 

Sous la coque

Le long du mur du quai était exposée une série de photos intéressantes. J’ai bien vu que les sujets étaient principalement des personnes âgées dans des environnements divers, mais sur le moment, je n’ai pas eu la traduction de ce que cela signifiait.

Neni zac : you’re welcome !

Un petit tour sur le site Old’s cool festival, et j’ai compris qu’il s’agissait d’un festival mettant à l’honneur les vieux « cools » à l’occasion de la journée internationale des personnes âgées le 1er octobre. Le festival regroupe des expos, des concerts, des ateliers, des représentations théâtrales, avec pour objectif principal un dialogue intergénérationnel.

Expo photo

Du coup, cette image de ce jeune couple se baladant devant ces photographies me semble encore plus appropriée !

La bière est une institution ici. Ce premier jour à Prague étant un lundi, ce verre presque vide m’a évoqué un week-end festif qui avait du être bien arrosé 😉

Nuit arrosée ?

Nous poursuivons notre balade tranquille (tous les touristes sont sur le pont Charles !) et remontons sur l’avenue au niveau du pont Zeleznicni, sur lequel passe une voie de chemin de fer. Deux z en deux syllabes, ça fait un super score au Scrabble, ça !!

Sous le pont de Zeleznicni

 

Pont de Prague
D’un pont à l’autre

Les quelques façades de style cubiste de ce coin de rue sont plutôt grisouilles, ça fait penser à du béton qui auraient mal vieilli, je ne suis pas très fan. En revanches, les statues des bas-reliefs sont intéressantes.

Gris cubiste

 

Un peu de couleur sur tout ce gris

L’un des fleurons du style cubiste dans le quartier se trouve à l’angle de la rue Rasinovo Nabr et de la rue Libusina :  la Villa Kovarik.

 

Villa Kovarik

Le cubisme est un mouvement né dans les années 20, caractérisé par des angles aigus, des prismes, cubes et autres polygones, en opposition aux formes tarabiscotées et douces de l’art nouveau. C’est à principalement à Prague que ce mouvement assez éphémère a essaimé quelques réalisations célèbres comme la maison à la vierge noire ou la maison diamant.

Nous sommes passées plusieurs fois devant la maison à la vierge noire, qui se trouve dans la vieille ville, nous avons même dîné dans le restaurant qui occupe le rez-de-chaussée. Mais je n’ai pas retrouvé dans mon stock de photos une image suffisamment intéressante pour vous la montrer.

En règle générale, les bâtiments cubistes sont plutôt austères et massifs, ce qui contraste avec les autres styles architecturaux beaucoup plus colorés ou flamboyants de Prague. Si ce courant vous intéresse, j’ai trouvé ici une carte des différents bâtiments présents dans la ville. Et pour tout plein d’exemples d’architecture Pragoise, vous pouvez vous reporter à cet article : Prague, de l’art nouveau au cubisme.

Prismes derrière les grilles

Il y a donc bien d’autres exemples de l’architecture cubiste ailleurs dans Prague, mais j’ai un peu été déçue par ce style, et je n’ai pas continué ma quête. Il faut dire que côté cubique et bétonné, j’ai tout ce qu’il me faut à la maison, en vivant à Royan 😉

En passant... En passant, février 2015, Royan. Le palais des congrès.

Cette petite balade sur les quais nous a mené sur la colline de Vysehrad. On y trouve un célèbre cimetière. Mais ce sera pour le prochain épisode 🙂

A bientôt pour la suite…

4 réflexions au sujet de « Prague, balade sur la rive droite de la Vltava »

  1. Je vois que tu t’est éclaté sur les oiseaux de bord de la Moldau (très beau poème symphonique de Smetana).
    J’aime bien le timide avec le décor de fond. D’un pont l’autre aussi avec les lettres colorées.
    Le vélo jaune avec son point d’interrogation avec le café herbivore excellent.
    Le cubisme c’est pas ma tasse de thé (en archi) en peinture c’est plus réussie. N’oublions pas le rondo-cubisme qui a suivi !!

    1. Merci Amor. Je me suis mise à écouter le poème symphonique de Smetana, je connaissais le morceau, mais pas le nom, c’est chose faite !
      Il y a tellement de styles mélangés à Prague, il en faut pour tous les goûts !

  2. Je découvre les bords de la Vltava, très plaisants !
    Il y a une belle collection de cygnes, j’aime bien aussi le canard qui a tellement faim (enfin c’est ce que je me dis) qu’il commence à attaquer la coque.
    L’expo photo a l’air très intéressante, surtout avec les explications !

    1. Merci Anne. Contente que tu découvre cette partie de Prague, il va falloir que tu y retournes !! Pour les canards, j’aimais bien les contrastes de couleurs avec la coque…

Laisser un commentaire