ONU Genève

Palais des Nations, au cœur de l’ONU à Genève

Publié le Publié dans Balades d'avant-saison, Voyages

Vous connaissez, au moins de nom, le siège de l’ONU à New York. Mais savez-vous qu’il existe en fait 4 sièges de l’ONU dans le monde : New York, Genève, Vienne et Nairobi ?

L’Organisation des Nations Unies à Genève (ONUG) est le deuxième siège après celui de New York. Il se trouve dans le Palais des Nations, construit à l’origine entre 1929 et 1936  pour la Société des Nations (SDN).

ONU Genève
Le grand escalier, Palais des Nations

N’ayant pas pris le temps de visiter l’ONU à New York, lors de notre dernier séjour en mai 2016, je me suis dis qu’il serait intéressant de découvrir le site de Genève.

ONU Genève
Place des Nations

Aussi, pendant nos vacances à Annecy fin mars, nous avons décidé de passer une journée à Genève, située à environ 45 mns par la route. Nous avons laissé la voiture sur le parking (gratuit) de la gare de Saint-Julien en Genevois, à la frontière Franco suisse, côté français. C’est pratique, car ça évite d’avoir à trouver une place pour la voiture dans le centre ville de Genève (très saturé en véhicules, comme toutes les grandes villes). Le bus nous mène en à peine de 30 mns au cœur de la ville, avec la possibilité de prendre une correspondance (bus ou tramway) gratuitement dans l’heure qui suit.

J’insiste un peu sur les bons plans, car si vous êtes allés à Genève, vous savez que tout est cher là bas. Le niveau de vie de la Suisse est bien supérieur au notre, et le moindre petit café est à 5€, ça vous donne une idée…

Tramway Genève
Pink Tramway

Donc, nous avions prévu de visiter en premier lieu le siège de l’ONU, avant de découvrir la vieille ville.

Le palais des Nations est situé au cœur d’un magnifique parc descendant vers le lac avec une vue sur les montagnes par temps clair.

Parc Ariana
Au ras des pâquerettes, vue sur les Alpes

Il est un peu excentré par rapport à la vieille ville, mais accessible en bus, en tramway, et même à pied (environ une demi heure).

Broken Chair

Broken Chair
Broken Chair

Le bus nous dépose sur la place des Nations, sur laquelle trône la Broken Chair. Un peu d’histoire sur ce drôle de symbole. Cette immense chaise, haute de 12m, dont le quatrième pied est cassé, a été réalisée en 1997 par l’artiste Daniel Berset, au profit de l’association Handicap International. Cette chaise au pied « arraché » symbolise la lutte contre les mines anti-personnel. Elle interpellait alors tous les Etats à signer, en décembre 1997 à Ottawa, un traité d’interdiction des mines antipersonnel. Elle ne devait rester que trois mois devant l’entrée principale du Palais des Nations, mais elle est devenue un symbole, et continue aujourd’hui d’étonner les visiteurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Broken Chair
Broken Chair Shadow

L’entrée du Palais des Nations est aussi bien connue, avec ses drapeaux de quasiment tous les pays du monde alignés devant le bâtiment. C’est l’entrée réservée aux « détenteurs d’une plaquette d’identité de l’ONU », autrement dit, pour la piétaille comme nous, pas la peine d’essayer de passer par là ! Je n’imagine même pas le nombre de touristes demandant leur chemin aux gardes postés devant le « Portail des Nations »… eh, oui, nous l’avons fait aussi !

ONU Genève
Alignements des nations

Le Palais des Nations est un fait une succession de bâtiments tout en longueur, au cœur d’un immense parc. Vous trouverez ici le plan du Palais des Nations, qui donne une idée de sa taille. Pour les visiteurs lambda, comme nous, il faut remonter à pied l’avenue de la Paix quelques minutes.

L’entrée se situe juste en face du musée de la Croix Rouge (nous ne l’avons pas visité, mais c’est certainement un autre site intéressant).

ONU Genève
Hommage aux travailleurs migrants

La visite guidée

Pour visiter le siège de l’ONU, pas besoin de réservation, sauf pour les groupes à partir de 15 personnes. Un pièce d’identité est requise par les services de sécurité (c’est comme à l’entrée d’un aéroport). De septembre à mars, le service des visites est ouvert du lundi au vendredi, de 10h à 12h, et de 14h à 16h. D’avril à août, c’est aussi ouvert le samedi (même horaires).

Nous sommes arrivées à 10h, et n’avons pas trop attendu, mais il est possible que la queue s’allonge au fil de la journée… L’entrée est à 12 CHF (11€) pour un adulte. Plus de détails ici.

ONU Genève
Entre deux salles

 

Cheffe de groupe !

Après le contrôle de sécurité, on vous donne une petite carte d’accès pour la journée avec votre photo, et vous devenez le chef du groupe ! (nous étions trois). On patiente pour la visite guidée dans un hall d’entrée, où l’on trouve des brochures sur les activités de l’ONU, des affiches sur des campagnes en cours, comme le développement durable, l’égalité homme-femme, etc.

C’est aussi le lieu idéal pour attendre le guide, puisque la boutique de l’ONU vous ouvre ses portes, avec ses livres dans différentes langues, et ses souvenirs divers et variés avec le logo des Nations Unies .

Le mug est à 16 CHF, ça calme un peu ! j’ai tout de même ramené l’affiche avec les articles de la déclaration universelle des droits de l’homme, c’est un beau symbole.

La visite dure une heure, et notre guide nous fait découvrir les principales salles du Palais des Nations, qui en compte une trentaine.

ONU Genève
Le Palais des Nations

 

ONU Genève
En attendant les réunions

Elle profite de chaque pause pour nous raconter l’histoire de la société des nations puis de l’ONU, ses activités, son organisation. Elle évoque l’importance de l’ONU dans des domaines essentiels tels que les droits de l’homme, les affaires humanitaires, l’assistance aux réfugiés, le développement économique, le désarmement… Elle parle aussi des différentes organisations rattachées, comme par exemple l’UNICEF, l’UNESCO, Le HCR pour les plus connus. La liste des programmes travaillant avec l’ONU est beaucoup plus large.

ONU Genève
Toute une histoire, l’immense salle des assemblées (2000 places !)

Dit comme ça, cela peut paraître un peu rébarbatif, mais la guide a su nous intéresser par de petites questions façon quizz : savez-vous combien de nations sont membres de l’ONU ? qui est le dernier pays à y être entré ? quels sont les deux seuls pays qui ne sont pas membres ? allez, je vous laisse deviner !

Je n’ai pas tout retenu, évidemment, et puis je préfère vous laisser le loisir de le découvrir par vous-même, si vous avez l’occasion de faire cette visite.

ONU Genève
Salle des Pas Perdus

Les couloirs, le plus souvent éclairés par de grandes baies vitrées donnant sur le parc, sont ornés d’ œuvres offertes par les différents gouvernements de la planète, « désireux de témoigner de leur engagement en faveur de la paix, des droits de l’homme et du bien-être des peuples du monde »comme le précise la présentation de la visite.

 

Cadeau asiatique

 

Tapis cadeau

Parmi les salles visitées, deux ou trois nous ont particulièrement impressionnées.

La salle XX du Palais des nations a été rebaptisée salle des droits de l’homme et de l’alliance des civilisations. Le plafond circulaire est à couper le souffle. C’est l’oeuvre de l’artiste espagnol Miquel Barcelo, inaugurée en 2008. Des stalactites de couleur, qui font penser à un monde sous-marin.

ONU Genève
Le plafond « sous-marin »

La salle du conseil est très émouvante. C’est une salle de conférence dédiée au désarmement. Son style art déco, ses couleurs brun et vert, le cuir de ses fauteuil et ses fresques des années trente rappellent les discussions enflammées qui ont eu lieu ici dans l’entre-deux guerres, pour tenter de maintenir la paix. On connait, hélas, la suite…

ONU Genève
Salle du Conseil

 

ONU Genève
L’histoire se passe ici

Le parc de l’Ariana

Depuis la salle des pas perdus, on peut apercevoir ce parc immense. 46 hectares, avec vue sur le lac et les Alpes au loin. Le parc est parfaitement entretenu (on est en Suisse, quand même !). Il a été légué à la ville de Genève par Gustave Revilliod (1817-1890) .

ONU Genève
Depuis les couloirs

On y trouve des arbres centenaires, des sculptures offertes par certaines nations, dont la La Sphère armillaire (Etat-Unis, 1939), La Conquête de l’espace (URSS, 1971)… 

ONU Genève
La Sphère
ONU Genève
Conquête de l’Espace

Après la visite guidée, on peut s’y promener, et même s’y poser un moment pour un petit pique-nique, au même titre que les quelques 3000 personnes qui travaillent ici… Il semble que le parc a été fermé au public dans les années passées (à ce que j’ai pu lire sur certains sites) mais ce jour là, nous avons pu nous balader un peu partout…

ONU Genève
Réflexion d’après pique-nique

 

ONU Genève
Une des villas du parc

 

ONU Genève
Le cercle des blocs de granit des nations

Derrière l’un des bâtiments, on trouve un cercle de près de 200 blocs de granit, avec sur chacun le nom du pays qu’il représente.

ONU Genève
Courbes Onusiennes

L’une des sculptures est celle de Mahatma Gandhi. Offerte par la République de l’Inde à la Ville de Genève, la statue a été inaugurée en 2007. Sur le socle, une inscription invite à la méditation : « Ma vie est mon message ».

ONU Genève
« Ma vie est mon message  » Ghandi

En comptant la durée de la visite et la déambulation dans le parc, on peut passer largement une demi journée sur ce site. Je vous conseille d’y aller plutôt le matin, il vous restera du temps pour aller ensuite vous balader en ville, en passant par le bord du lac. C’est ce que nous avons fait, mais ce sera pour un prochain article.

J’espère ne pas avoir été trop longue.  Si, comme moi, vous vous intéressez aux relations internationales, à l’histoire, à l’architecture, cette visite est pour vous !

Pour aller plus loin :

Le site de l’ONUG

Genève Internationale 

Représentation de la France à l’ONU

Société des Nations 

7 réflexions au sujet de « Palais des Nations, au cœur de l’ONU à Genève »

  1. Inhabituelle visite d’un lieu chargé d’histoire. Genève ne doit pas manquer de ce type d’institution (la neutralité ça sert à quelque chose).
    Du coup je me suis demandé si on pouvait visiter l’Unesco à Paris mais non fermé actuellement.
    Un autre lieu doit valoir le détour dans le genre le château de la Muette siège de l’OCDE mais là non plus on entre pas.
    Sinon en face du Musée Guimet à Paris il y a parfois des expos dans le siège du Conseil Économique et Social, j’adore ce bâtiment en béton moderne (années 30).
    Magnifique ce plafond de Barcelo, la sphère et la salle de réunion, toute cette architecture donne au lieu un caractère très solennel.

  2. Il y a pas mal de lieux à visiter à Genève, dont le musée de la Croix Rouge (et du croissant rouge). J’aurais peut-être l’occasion d’un retourner. Merci pour cette recherche des lieux d’intérêt (institutions) à Paris. Le bâtiment circulaire du conseil économique et social est intéressant, en effet. Je crois bien que je vais faire un tour à Paris début juillet, visites à programmer…
    Oui, la salle XX est vraiment impressionnante…

  3. Très intéressante cette visite ! Je n’aurais même pas pensé à y aller, sauf si je faisais un tour dans le coin j’imagine, là ça doit être indiqué partout et on a de suite l’idée !
    Les bâtiments art déco sont imposants, et la cette grande salle si connue avec ses 2 000 places, ça doit être fou de voir ça en vrai !
    Le parc à l’air pas mal, mais j’ai bien aimé surtout la broken chair, la statue de Ghandi et la Sphère armillaire.

  4. Merci Anne. Ce n’est pas si indiqué que ça, mais j’avais bien l’intention d’y aller, aussi je me suis bien renseignée avant (c’est pourquoi je vous donne des infos pratiques, ça peut servir !) la visite vaut vraiment le coup. On était un petit groupe d’une dizaine de personnes, ce qui permet de prendre le temps et de suivre les explications de la guide. On a eu la chance que les toutes les salles visitées étaient disponibles, car elles servent parfois à de grandes réunions. C’était aussi très sympa de flâner dans le parc…

  5. Wonderful pictures as usual and I loved reading about the history and backgrounds of all of the places you visited. The black and white picture where the sculpture curves up to the sky is particularly stunning.

    1. I’m glad you enjoy the story, even if it is translated by Google ! I was lucky with the light on the sculpture « conquête de l’espace »…

Laisser un commentaire