Mille et une nuances de gris

Publié le Publié dans découverte de la photo

Je ne vous ferai pas un cours sur l’utilisation du noir et blanc, il y en a déjà suffisamment sur le net, et je suis loin de maîtriser les différents logiciels pour y parvenir. Cependant, le noir et blanc est parfois (pas toujours, vous savez que j’aime aussi beaucoup la couleur) incontournable pour se focaliser sur les éléments graphiques d’une photo, sur une lumière particulière, sur les silhouettes… bref, ça convient bien à certains types de photo.

Lignes de fuite
Lignes de fuite

Je ne suis pas une experte des traitements spécifiques, je « bricole » généralement en amateur sur quelques logiciels gratuits, et sur lightroom. Mais à force de traiter des photos en noir et blanc, avec des paramètres que j’aime bien, en général assez contrastés, mais pas « surnaturels », avec une tonalité plutôt légèrement verte que bleue, j’ai fini par trouver à peu près le « style » qui me convient.

En tout cas à travers mon écran. Comme ce dernier n’est pas calibré (il parait que c’est important, mais je ne suis pas encore penchée sur la question), je vérifie le résultat d’un traitement photo en regardant par exemple mes clichés de flickr sur d’autres ordinateurs. En général, il n’y a pas de différence flagrante, aussi je me dis que mon ordinateur doit être à peu près correctement calibré.

Pour la photo « Hall de la Tate modern », j’avais bien envie de voir ce que ça donnerait en tirage papier, et en grand format.

Tate Modern Hall
Tate Modern Hall

Après l’avoir redressée dans lightroom mais en gardant les tonalités que j’aimais bien :

Tate Modern
Tate Modern hall « redressée »

Je me suis adressée à Photobox, où j’avais déjà commandé deux livres photos qui m’avaient beaucoup plu, et j’ai tenté un tirage 40X60 ( à partir d’une taille de photo 3940X2650) en mat, papier qualité pro, et oui, carrément 😉 . Avec une petite réduction, ça revenait à 13€, pas de quoi se lamenter si c’était raté…

Et je l’ai reçue, parfaitement bien emballée dans un grand tube quelques jours après…

Comment vous dire ?… ça ne va pas du tout !!

Côté qualité du papier, détails, contraste, lumière, tutto va bene !

Sauf que les tons sombres du poster ont une teinte verdâtre affreuse ! Pas du tout comme sur l’écran. Du coup, je suis dépitée, je ne sais pas si ça vient de mes manipulations de post-traitement ou de l’impression 🙁

Ça m’a donné envie de poursuivre ma quête du noir et blanc, et je me suis tournée vers Silver Efex Pro 2, dont certains m’ont déjà dit beaucoup de bien (plus quelques vidéos que j’ai visionnées et qui m’ont convaincue). Je le teste actuellement en période d’essai pour un mois.

Très facile à utiliser, puisque une fois  la photo chargée, il n’y a plus qu’à lui appliquer un des 38 rendus (presets, c’est ça ?) proposés, qui sont classés par catégories : classique, moderne, rétro…

Bien sur c’est un point de départ mais ça permet d’avoir une idée générale du style que l’on veut donner au cliché. Ensuite, comme sur lightroom, on peut ajuster tous les paramètres. On peut aussi partir de la base « neutre » et modifier autant qu’on veut. Ce n’est pas un logiciel de retouche élaboré avec pinceau correcteur et tout ça, il se concentre juste sur les rendus noirs et blancs. Il est donc important d’avoir au préalable recadré, redressé, enlevé les petits défauts, etc.

J’ai fait plusieurs copies d’une photo, afin de tester différents traitements. Avec lightroom, la photo d’origine n’est pas détruite, mais là, je n’étais pas sûre… finalement on peut revenir à l’originale.

Je l’ai traité d’abord avec windows live et photofiltre, et je l’ai posté sur flikr :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Ciel divin version 1

Voilà la photo d’origine, juste un peu recadrée, pour enlever un petit poil du premier plan, et laisser la place à la lumière « divine » (je l’appelle comme ça quand on peut voir les rayons filtrer à travers les nuages).

Ciel divin version 1
Ciel divin version 2

Elle manque de contraste, de lumière, les silhouettes ne se détachent pas assez et je trouve que la couleur empêche de bien « ressentir » cette lumière. On ne voit presque pas les rayons du soleil.

J’ai testé le preset  « rochers humides »  j’ai éclairci un peu, mais je trouvais ça un peu sombre et triste, ce qui n’était pas du tout mon intention photographique.

ciel divin version 2
Ciel divin version 3

J’ai retenté avec le preset « contraste complet et structure », j’ai essayé tout un tas de virages aux jolis noms 😉 de sélénium à blue toner en passant par café…  je suis arrivée à un résultat qui me plaisait assez, sans la dominante verte qui risquait d’apparaître sur un tirage papier. je n’aurais plus qu’à tester.

Ciel divin 3
Ciel divin 4

Tout ça pour dire que lorsqu’on est autodidacte, en se basant uniquement sur ce qu’on apprend sur le net, on peut s’amuser un peu, mais pour progresser, je sens qu’il va falloir que je m’inscrive à une formation ou que je pratique encore et encore…

Une réflexion au sujet de « Mille et une nuances de gris »

  1. La dernière version de ta photo « ciel divin » est superbe ! Ça devrait bien rendre normalement !
    Concernant la photo du hall du Tate, quand je le regarde, je ne vois pas de teinte verte, il faudra que je regarde sur un autre écran qui lui est calibré. Es-tu sûre de cette teinte ?
    Peut-être que c’est le site Internet qui a craqué ? …

    J’aimerai bien également faire quelques tirages, je pense suite à cet été ça devrait le faire. Je pourrais même le tester peut-être avant, je viens de refaire mon dressing et il y a une dominante rouge et j’aimerais bien prendre des photos spécialement pour la pièce, donc qui sait !

  2. Merci, Anne. Moi non plus je ne vois pas de teinte verte, c’est peut-être le tirage qui a foiré. j’essaierai une autre société. Si vous avez des idées ?
    C’est sympa d’essayer les tirages, avec tes photos, je suis sure que ça donnerait super bien, vu le soin que tu y apportes. J’avais fait tirer celle-ci : https://www.flickr.com/photos/107982701@N02/14518816705/
    en 30×40 et l’ai fait encadré pour ma soeur, le personnage de la photo, elle était ravie !
    Mais je n’avais pas appliqué le traitement photofiltre (dans lequel j’enlève une dominante bleue).

    1. Vraiment bizarre alors … Il faudra effectivement voir avec un autre site. Je connais de nom Art Deqo (http://www.artdeqo.fr/) qui est de ++ niveau qualité à ce qu’il parait, je n’ai jamais testé personnellement, mais c’est peut-être assez cher par rapport aux autres … ?

  3. La photo du Tate apparaît avec une légère teinte un peu verdâtre (et pas très jolie) chez moi. (Je suis sur Mac). Ce sont les deux dernières version de ta photo de plage, qui s’affichent le mieux, même si aucune des deux n’apparaît comme un vrai noir et blanc, elle sont toutes les deux un peu teintées. Mais la teinte est plus agréable.
    Je n’ai pas beaucoup d’expérience dans les tirages. Ceux que j’ai fait étaient en couleur et je me suis adressé à un photographe près de chez moi.

  4. Merci de ton retour, Gilderic. Donc, ça vient bien du traitement. Je vois la différence en comparant les deux mais sinon, c’est difficile de juger. Je m’en suis vraiment rendu compte au tirage. Je vais refaire des essais et la montrer à un photographe près de chez moi, tu as raison. j’aurais des conseils en plus !

  5. Je viens de regarder sur mon écran chez moi qui est calibré, et toujours pas de tons verdâtres. Attention aux écrans de Mac qui sont de base pas bien calibré et pas les meilleurs pour le traitement photo.

    1. « Attention aux écrans de Mac qui sont de base pas bien calibré et pas les meilleurs pour le traitement photo. »
      Comment? ô_Ô
      Au début des Mac, au siècle dernier ( 😉 ), les infographistes travaillaient UNIQUEMENT avec des Mac pour leur qualité de traitement de la couleurs, de loin la meilleure de toutes.
      Je ne suis plus l’actualité de la pomme parce que je n’aime pas sa mentalité commerciale.
      Mais là, si tu dis et je te crois, que la qualité n’est plus là pour le traitement de l’image, alors je ne comprends vraiment pas les raisons qui poussent les personnes à acheter Apple…

      1. Oh là, on a touché un point sensible 😉 je ne veux pax fâcher les uns et les autres sur la marque d’un écran, et je ne m’y connais pas assez. J’avais entendu ça aussi des Macs, comme tu le dis, Gilderic. Mais je n’ai pas travaillé dessus, je me garderais bien de porter un jugement. Mais comme je le dis, en plus de l’écran, il y a bien d’autres paramêtres au niveau du tirage qui font que le résultat est parfois différent de ce qu’on espérait.

      2. Ce qui pousse à acheter Apple ? Des ordinateurs performants car le système d’exploitation et les matériels sont en adéquation et que le système en tire le meilleur parti, et peut-être un peu de marketing aussi. La plupart des gens qui achètent Apple ne feront pas de post-traitement. De plus, Apple est assez critiqué pour ses écrans « glossy » (brillants) car même pour consulter une page web, avec une journée ensoleillée et la luminosité à fond, on a beaucoup de mal à y voir quelque chose. Pour une personne qui fait du post-traitement régulier, un écran mat est obligatoire.

  6. Bonjour Esther
    Je réagis avec un peu de retard à ton article … Juste une question bête: est-ce que ton écran est bien calibré ? Cela pourrait expliquer la différence entre les gris de ta vision et ceux de l’impression du labo …
    Sinon un labo d’impression qui me parait être vraiment pro c’est Art Photo Lab … Je n’ai pas encore utilisé leurs services mais j’avais vu une conférence animée par le responsable au dernier salon de la photo et franchement je leur confierai mon boulot les yeux fermés

  7. Ce n’est pas une question bête, loin de là : mon écran n’est pas calibré. J’ai pu regardé cette photo de la Tate sur différents ordi, et on voit de très légères nuances de vert selon les écrans, ce qui est normal puisque j’ai retiré un peu de bleu. Mais de là à sortir verdâtre…
    Je suis allée chez un photographe qui m’a sorti deux tirages, l’un comme celle postée plus haut, l’autre avec une version réalisée avec silver efex pro, dans laquelle la tonalité est plus « neutre ». La première tire un peu sur le vert, mais beaucoup moins que sur le tirage de photobox. Il m’a expliqué que les labos peuvent sortir la photo en automatique, ou bien appliquer un correcteur, et selon le papier, les encres, etc. ça fera des tirages différents. En tout cas en livre photo (comme j’ai pu testé sur New York), les noirs et blancs sortaient très bien. Merci pour l’info Art Photo Lab… à suivre !

  8. Perso, lorsque je débloquerai un budget pour faire des tirages, j’irai chez un imprimeur de Nancy (chez moi) avec qui j’ai déjà discuté.
    En apportant mon fichier, il pourra me dire tout de suite si le résultat sera bon, si les couleurs sur son écran sont bien celles que j’attends, si le fichier est correcte pour le format souhaité.
    Et il FAUT un peu d’humain dans l’histoire… la photo contient une part de sensations, une façon d’interpréter que seul l’humain peut gérer d’un bout à l’autre de la chaîne!
    C’est sûr que les impressions via le Net peuvent être bonnes mais il y a toujours un risque comme toi de voir un vert qui ne devait pas être là… mais c’est trop tard!
    À suivre…

    1. Tout à fait d’accord pour le côté humain, et de pouvoir échanger avec un photographe en « direct live » sur le rendu que l’on veut avoir. Ce serait important si je voulais faire une exposition, ce qui n’est pas le cas. Là, je voulais juste voir ce que ça donnait et je n’ai pas investi beaucoup, mais ça me donne une expérience, que je pourrais utiliser si j’en ai vraiment besoin.

  9. I love the picture in the banner at the top of the post. The little girl looks so cute looking in the window at all the delicious sweets.

    “Tate Modern Hall” seems so huge. It’s funny that the group in the middle was sitting on the floor, right in the middle of hall. I didn’t really notice the greenish tint that everyone is talking about but it could just be my monitor.

    With the photos of the people walking on the beach, I like them all. I’d have had a tough time picking a final edit.

    1. The little girl in front of the cookie shop is also in my post : « Autour de Charing Cross Road » in the « catégorie » Londres 2014. It is one of my favorite shots. The banner changes every time you read something else on the blog, randomly.
      Il like the picture of the Tate Modern Hall for the light from the huge windows. It reminds me old pictures of Grand Central Station in NYC. Greenish is different on every screen, so I leave it alone for now !!
      You’re right, it was difficult to choose the « good » editing for the shot of the beach. When there is so many choices, you start to be mixed up !

      1. I was thinking the same thing about Tate Modern Hall looking similar to Grand Central Station.

        Not being able to decide on which picture is why I don’t really shoot in continuous mode. I have my camera set to that but I rarely hold down the shutter button. I’d never be able to decide between pictures that are so similar.

  10. I think it is down to personal taste, and along with the monitor people’s eyesight can give different colours and shades. I find this myself depending on my mood and my level of tiredness. So I can look at an image one day and it looks totally different on another day.

    A good example of this is that a new file was put in place at work. It was labelled as purple. Someone else said it was blue. They took it outside in the daylight and they still disagreed. They asked others and some said purple whilst others saw blue. So it is not only the monitor that needs to be calibrated but also the viewers eyes!

    It is very hard working in black and white. When I have a shot in B&W, then make alterations, then look back to the earlier version it looks different to when I first saw it. I think that is down to your eyes getting used to the brightness or darkness of the new image.

    I admire you for exploring this. I am at the stage where having used so many programs over the years, that I am reluctant to give so many hours trying to learn a new program, so I will be watching for your results.

  11. Thank you for this long and interesting comment, Justard. You’re right, there is not only the software, the screen, the ink, the paper, the printer (as if it was not enough !!) but also the viewer’s eyes !
    Blue and purple can be mixed, light grey and light pink too : some people are not really daltonic, but they have a light difference of vision (I know someone like this, it is not a problem in his everyday’s life, but when he was a kid, he had some problems at school, because the theacher thought he did’nt read carefully the instructions .
    And it can also depends of where you live, of the culture, of habits, of… so many things !
    About learning, I just remember I bought a book last year : Michael Freeman Photoschool, on black and white. I will study it again. Last year I had so many things to learn in photography that it was a little bit too complicated. Theses days, I will read it again, and try his advices.

  12. Bonjour Esther.
    Je débarque un peu, moi non plus mon écran n’est pas calibré et d’après ce que j’ai lu, c’est vraiment la chose la plus importante quand on veut faire des impressions. Et ce afin d’éviter ces désagréments. Sur mon écran je ne vois pas de vert dans ta photo mais elle semble quand même au traitement avoir pas franchement des nuances de N&B bien affirmées.
    J’utilise uniquement lightoom à partir de fichiers RAW et je joue principalement sur les curseurs d’en haut contraste, clarté, hautes et basses lumières, blanc, noir. Si besoin entre un bleu, un rouge ou un vert j’ajuste le mélange que fait LR automatiquement pour accentuer et différencier ces teintes. Je prends les Presets pour faire des effets « anciens »
    Et sauf cas particulier c’est tout et cela permet déjà d’avoir un bon rendu. Personnellement dans la Tate je pense que le mur du fond devrait avoir une teinte plus sombre.
    Les sites recommandés par Laurent Breillat pour les tirages sont Artdeqo et Whitewall. Je suis son stage actuellement sur LR et j’ai compris quelques nouvelles « astuces » et appris une méthode structurée. Si tu as la possibilité sur sa prochaine session fais le c’est vraiment hyper complet et bien fait.
    Sur ton ciel je pense qu’il faut le traiter de manière différenciée du reste de la photo pour rendre la lumière en faisant une retouche spécifique sur cette partie (tu dois avoir des tutos sur Youtube).
    Bonne continuation.

  13. Hello, Amor
    A lire tous les commentaires de ceux qui ont vu ma photo sur leur écran, j’en déduis que mon écran ne doit pas être si mauvais, et assez bien calibré.
    J’ai aussi trouvé des infos intéressantes sur lightroom sur le site : http://photo.nicolascroce.com/cours/lightroom/
    Je sais me débrouiller avec tous les curseurs de LR, j’utilise à peu près les même que toi, + le pinceau, le filtre gradué, ect. Je voulais essayer silver efex pro, mais ma version d’essai rame. Je me contenterai de LR, ce sera suffisant. Le plus difficile je trouve, dans LR, c’est de s’organiser : importer les photos, les classer, puis ensuite les exporter dans le bon dossier… ça vient petit à petit ! apprendre une méthode structurée, voilà, ce que je devrais faire, j’avoue que c’est comme en cuisine, je ne suis pas vraiment les recettes 😉

  14. Je prends la méthode suivante j’en ai pas mal et j’arrive à m’y retrouver assez bien, les fichiers RAW dans un dossier par date 2015-05-12 et le lieu éventuel ou la manifestation et ensuite dans LR j’utilise les mots clés à fond, avec le lieu, le thème, les éléments de la photo (vélo, chapeau, homme, femme, etc) et aussi des éléments caractéristiques (ombre, lignes,filé, flou etc).
    C’est assez puissant pour s’y retrouver, je mets aussi des couleurs pour distinguer les photos perso, les à développer, les développées et les séries.

    1. Je me permets de prendre part à la discussion … Comme Esther au départ sur Lightroom j’étais un peu perdue pour le catalogage et finalement c’est pas très compliqué … Après avoir essayé plusieurs méthodes, le plus simple pour s’y retrouver est effectivement l’utilisation de mots clés et un classement par date !!!
      Pour le rendu des N&B à l’impression l’idéal est de calibrer son écran mais aussi et surtout l’imprimante … Du coup, c’est compliqué … Certains labos pro prendront le temps d’observer les données colorimétries du fichier d’origine et d’adapter leur impression … C’est le cas de Art Photo Lab mais le prix est légèrement au-dessus de la plus part des labos en ligne. Ils peuvent même t’appeler s’ils ont un doute sur ce que tu souhaites

  15. Merci à tous les deux pour vos conseils, c’est super de pouvoir échanger des infos comme ça. Je classais par dates, mais je n’avais pas penser aux mots clés. Amor, je ne savais même pas qu’il y avait la possibilité de classer par couleurs, j’avais juste compris le classement par étoiles.
    Je crois que je vais vider complètement LR et refaire le classement, parce que là, en ce moment, c’est le b… ! J’ai aussi investi dans un disque dur externe, pour ne pas tout perdre un jour ! ah, et aussi, j’ai des doublons de photos, car je réduis certaines photos pour les mettre sur le blog. …

  16. question b…. je connais entre les photos jpeg, les raw,les retouchées, les plus légères pour, les plus lourdes pour….les à trier…. ;-)))

    je me sers de lightroom très souvent et parfois je fais un tour sur silver efex pro et color efex, interessant de combiner tout ça…..
    je me rends compte que mon écran est souvent plus sombre que ceux des personnes que je peux cotoyer et c’est assez perturbant, mais j’ai beau qualibrer l’écran , la Jazzy vient se frotter et me détraquer tout cela régulièrement ! ;-))

    sinon pour les tirages, je me questionne depuis un moment sur artdeco…. qui apparemment a de très bons retours, à suivre…. je pense me décider prochainement mais il faut que je trouve un bon tirage qui peut s’agrandir sans perdre sa qualité…un cadeau à faire…je te tiendrais au courant si cela t’interesse
    photobox- photoways- je ne m’en sers que pour des livres….

    1. Affaire à suivre pour les tirages sur artdéco, tu me tiendras au courant. Ce n’est pas ce qui te manque les bons clichés ! reste plus qu’à faire un choix, c’est le plus difficile. pour un cadeau, il faut tenir compte du goût de la personne, pas toujours évident… le rangement dans l’ordi, c’est un peu comme la maison, un b… organisé avec des grands coups de nettoyage par moment 😉

Laisser un commentaire