ItalieVoyages

Milan en mai, une matinée au Cimetière monumental

Ciao a tutti, le séjour à Milan du 3 au 9 mai 2018 se termine. Au programme de cette journée du 8 mai, visite du Cimitero Monumentale, et pause dans un café pas comme les autres… Pour les épisodes précédents, n’hésitez pas à aller voir la catégorie « Italie », ou remontez le temps en cliquant sur le titre précédent, en bas de chaque article, à gauche, juste avant les commentaires.

Mardi 8 mai. Cette semaine est passée très vite. Nous sommes l’avant-dernier jour de notre séjour à Milan, mais demain 9 mai, nous repartons dès le matin, l’avion décolle vers 11h, donc plus le temps de vadrouiller dans la ville. Aussi, pour nous, c’est bien le dernier jour pour profiter de Milan. Ça tombe bien, le soleil est toujours au rendez-vous !

Et il nous reste quelque chose que nous voulons vraiment voir, car nous sommes déjà passées devant en admirant sa façade : le Cimitero Monumentale, ou cimetière monumental de Milan. Nous l’avons visité dans la matinée, et nous avons bien fait, tant pour la belle lumière matinale que pour la tranquillité, seuls quelques habitués et touristes s’y croisaient ce matin-là.

Le Famedio du cimetière monumental de Milan
Le Famedio du cimetière monumental de Milan

Pour la petite histoire, Le Cimetière Monumental a été construit en 1866. A l’époque, plusieurs petits cimetières parsemés dans la ville  étaient devenus insalubres et furent détruits.

Le Cimetière Monumental est un véritable musée en plein air. Il est situé au nord du centre ville, proche de la station de la Porte Garibaldi. Il est ouvert du mardi au dimanche de 8h à 18h. L’entrée est gratuite.

Juste avant l’entrée à gauche, un petit bureau propose un plan du cimetière avec les tombes et monuments funéraires les plus remarquables. Le cimetière est immense (plus de 250 000 mètres carrés !) et assez labyrinthique, il est facile de s’y perdre.

A travers le Famedio
A travers le Famedio

Le plan n’est pas seulement utile pour dénicher les tombes célèbres mais tout simplement pour retrouver son chemin dans les allées ! j’exagère un peu, le bâtiment principal à l’entrée est assez monumental pour rester un bon point de repère.

Le Famedio

Ce monument, c’est le « Famedio », ou « temple de la renommée » avec sa façade particulière tout en longueur et en symétrie, accentuée par des bandes blanches et ocres de marbre et de briques.

famedio de marbre et de briques
de marbre et de briques

Le large parvis pavé permet une vue XXL.

A l’intérieur se trouvent les tombeaux de personnalités célèbres, rivalisant de faste avec  une collection de tombeaux, de statues, de stèles, de cénotaphes, d’épitaphes plus ou moins grandiloquents, de bouquets sur les murs de marbre… Une sorte de panthéon à l’italienne.

Hommage à Garibaldi
Hommage à Garibaldi

Le plus impressionnant est le « ciel étoilé » d’un bleu cobalt intense parsemé d’or.

Ciel étoilé du Famedio
Ciel étoilé du Famedio

La lumière du soleil filtre à travers les rosaces, les arches, les fers forgés des portes monumentales.

Arches et ciel bleu étoilé
Arches et ciel bleu étoilé

C’est magnifique et le temps s’arrête au milieu des témoignages de ces vies passées…  Le monument est doté d’un étage, que l’on peut parcourir dans toute sa longueur. Depuis les arches d’en haut, on découvre l’immensité du cimetière.

Le cimetière vu du Famedio
Le cimetière vu du Famedio
Les allées du cimetière
Partie se recueillir

Après le Famedio, il est temps d’arpenter les allées du cimetière. Les tombes et tombeaux sont toutes bien entretenues, la végétation également.

Parfait entretien

Les tombeaux sont très différents les uns des autres, même si beaucoup de sépultures et de statues semblent se référer au style des années 30. Le faste et l’imagination rivalisent pour nous étonner toujours plus !

ossuaire central du cimetière de Milan
Au milieu du cimetière, l’ossuaire central, monumental aussi !

Il est totalement illusoire d’envisager de visiter tout le cimetière, à moins d’y passer la journée (et encore !). Une heure ou deux permet quand même d’en découvrir un bel aperçu. Avec le plan fourni plus tôt, ça peut même tourner au jeu de piste.

Pour notre part, nous avons repéré quelques tombeaux remarquables :

La nécropole, inspirée de la colonne de Trajan
La nécropole, inspirée de la colonne de Trajan

 

La cène, famille Campari
La cène, famille Campari

 

Reflets d'un tombeau proche de la Nécropole
Reflets d’un tombeau proche de la Nécropole

 

Croix au garde à vous, quelque part au centre du cimetière
Croix au garde à vous, quelque part au centre du cimetière

 

 

 

Des statues pleines d’humanité

Ce qui m’a marqué le plus, et qui m’a permis de choisir un angle de vue pour retranscrire cette balade particulière, ce sont les statues que les artistes ont rendues presque humaines dans leurs attitudes et leurs expressions.

L’environnement foisonnant de végétation m’a parfois contraint à conserver la couleur, pour que les statues ressortent mieux, mais certaines méritaient un traitement en noir et blanc. (N’hésitez pas à cliquer sur les galeries pour agrandir les photos).

 

Il m’a semblé que cela permettait de mieux mettre en valeur leurs postures.

Cachée entre ses bras
Cachée entre ses bras
Souvenir d'une mamie qui pourrait être la mienne...
Souvenir d’une mamie qui pourrait être la mienne…

Expressions presque vivantes…

Dentelles arachnéennes
Dentelles arachnéennes

 

Sous le poids de la douleur
Sous le poids de la douleur

 

Belle endormie
Belle endormie

De belles attitudes…

Jamais sans mon chien
Jamais sans mon chien

 

Un bon garçon parti trop vite
Un bon garçon parti trop vite

Les beaux gosses

Famille au complet ?
Famille au complet ?

Je ne suis pas très fan des visites de cimetière, mais celui-ci a quelque chose de très particulier. C’est plus une sorte de musée en plein air, dans lequel les tombes deviennent presque des œuvres d’art.

Il ne reste que quelques fleurs fanées...
Il ne reste que quelques fleurs fanées…

Si vous avez une matinée de libre pendant votre séjour, n’hésitez pas, c’est vraiment un incontournable.

Tina, mon amie New Yorkaise l’a visité une ou deux semaines avant nous (c’est dommage que l’on ait pu se rencontrer, à quelques jours près), elle décrit très bien dans son article, la spécificité et l’atmosphère de ce lieu.

Je vous recommande aussi cet article du blog « trace ta route.com » , qui m’a aidé à aller à l’essentiel, avec un ton personnel et une jolie plume, et qui comporte de magnifiques photographies du cimetière…

Comme vous l’avez sans doute remarqué (sinon, petit clin d’œil aux distraits et aux lecteurs en diagonale 😉 ) la journée du 8 mai n’est pas finie ! il n’est que l’heure de déjeuner, mais pour vous éviter une indigestion, je vous retrouve dans un prochain article avec un brunch dans un café pas comme les autres.

Wow, quel teasing 🙂

A très bientôt, si le cœur vous en dit 🙂

6 réflexions au sujet de « Milan en mai, une matinée au Cimetière monumental »

  1. Bonne idée de visiter ce genre de lieu souvent très calme loin du bruit et de la fureur !
    L’entrée est monumentale et impressionnante. Ce plafond bleu est splendide. Toute la statuaire est intéressante, j’aime bien toute la série en noir et blanc, je pense que ça rend mieux.
    La belle endormie est très jolie.Et en plus tu as trouvé un chien étonnant non.
    Il te reste à venir faire un tour au Père Lachaise (je connais un guide!).

    1. C’est sur, on ne s’attendait pas à cette superficie et cette abondance de statues… j’ai peu à peu passé en noir et blanc celles qui me paraissaient les plus expressives… on dirait que « la belle endormie » va être réveillée par le baiser d’un prince charmant… je m’égare, ce n’est pas le bon conte !!
      Je suis plutôt chat, mais les chiens sont parfois un bon sujet (à manipuler avec précaution, ça peut devenir ennuyeux)
      Je préviens le guide si la visite du père Lachaise se profile 🙂

  2. Darn! I typed out a whole paragraph and it didn’t post. I loved this post because I loved how you captured the spirit of the place and also because I saw things that I didn’t get to see while I was there, such as the last supper. The architecture in Cimitero Monumentale is gorgeous and the fact that it’s free is great because you could spend an entire day there and still not see everything the place has to offer. I spent more than 3 hours there and still only saw a fraction of what is there. I normally don’t like cemeteries either, but the sculptures are so beautiful, and as you said, life like, that it makes you see beauty everywhere.

    1. I think everybody would appreciate this visit, especially when you like taking pictures, there is so much to see and in a quiet atmosphere. I was surprised too that it was free, but I realized that it is mainly a place for remembrance and meditation for the families, even if it is an open museum for tourists.

  3. Le bâtiment au début est très beau et monumental ! 🙂
    Les statues sont impressionnantes de réalisme, et tu as en a trouvé un bon paquet. Comme tu n’as pas fait toutes les allées du cimetière, ça veut dire qu’il y en a une très grande quantité.
    Belle balade, vivement la suite ! 😀

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.