L'insolite manoir de Collonges La Rouge

Publié le Publié dans balades d'été, D'Albi à Collonges-la-Rouge, été 2014, Voyages

IMGP3773Pour retrouver les épisodes précédents de notre petit voyage du Tarn au Lot, n’hésitez pas à parcourir les posts de la catégorie : d’Albi à Collonges-la-Rouge.

Après Martel, nous nous rapprochons donc de notre dernière étape : Collonges La Rouge, située dans le sud de la Corrèze.  IMGP3782Séduits par le descriptif de l’office de tourisme et par les avis enthousiastes d’amis, nous avions décidé au dernier moment avant de partir de réserver une chambre d’hôte près du village.

Un peu au hasard du net, nous avons choisi le Domaine de  Peyrelimouse, surtout attirés par l’argument de la vue sur la vallée. N’y passant qu’une nuit, nous n’étions pas à la recherche d’un hébergement d’exception, juste un endroit tranquille où poser nos valises pour pas trop cher… et notre réservation tardive ne laissait de toute façon que peu de choix. Je vous en parle plus bas, surtout ne zappez pas, ça vaut le détour !  

IMGP3784La visite de Collonges la Rouge a été à la hauteur de nos espérances : juste après la pluie, les tours de grès rouge ressemblaient à un décor de théâtre, dans un écrin de verdure, ponctué par quelques rosiers alourdis par les gouttes des dernières averses… IMGP3787de nombreuses boutiques, mais avec de jolis objets, assez loin de la quincaillerie bon marché de certains sites touristiques. Bien sur, on n’échappe pas aux sempiternels artisans de cuir et de bijoux fantaisie, mais d’autres petits commerces sortaient du lot : boutique de chapeaux, de mobiles, antre de la sorcière et sa crêperie…

IMGP3904

IMGP3819

Nous n’étions pas tout seuls, évidemment, et en ce début d’après midi, nous nous sommes posés pour avaler nos sandwiches sur l’une des petites places charmantes du village. J’avais repéré l’endroit : installés sur les marches du calvaire, nous avions une vue panoramique sur les touristes qui traversaient le « décor », admirant eux aussi les bâtiments… ou autre chose !

IMGP3864      

IMGP3902
Les vacances de M. Hulot !
IMGP3861
Le guide Vert
IMGP3890
Attends, j’en prends une dernière !!

L’appareil à portée de main, je n’ai pas arrêté de poser mon sandwich pour être prête à déclencher, un régal de photographe !!

En fin d’après-midi, nous appelons notre hôte qui nous explique le chemin : à la sortie de Collonges, prendre la route qui grimpe sur environ 2,5 kms… c’est tout droit, ou presque. En effet, la pente fait parfois 18% !  mais la vue de là-haut tient ses promesses : situé à une altitude de 430 m, le domaine domine réellement la vallée. IMGP3940

Le manoir est construit dans le même grès rouge que les maisons du village en contre-bas, dans une architecture tarabiscotée avec des tourelles, des vitraux, des terrasses avec vue sur un jardin extraordinaire à l’italienne.

    

IMGP3918 IMGP3917  

 IMGP3923     IMGP4046

      IMGP3934

Et ça, ce n’est que l’extérieur, attendez que je vous raconte la suite !

Notre hôte, en tenue décontractée, nous reçoit très cordialement et nous précède dans la maison … et là, là… nous pénétrons dans un autre espace-temps :

IMGP3942Imaginez que vous avez été transportés dans un roman d’Agatha Christie : nous sommes dans l’entre deux-guerres, invités par un châtelain un peu original mais charmant, qui nous accompagne à notre chambre à l’étage.

Un escalier dans la pénombre, décoré de cartes de France comme celles de l’école communale du siècle dernier, de bibelots digne de l’époque de Joséphine Baker, un mur de bibliothèque avec des romans et des ouvrages sur tous les sujets possibles…

IMGP3943

IMGP3941

La chambre est décorée comme dans un film des années 30 : un lit à baldaquin, des petites commodes avec des miroirs ovales, une armoire avec une glace un peu piquée, des lampes rococo, un bouquet de fleurs séchées, des tableaux de personnages peints par l’artiste à qui a appartenu la maison. La chambre donne sur une grande salle de bain, avec une baignoire aux pieds de lion, une robinetterie et un carrelage vert et blanc d’époque.

       IMGP4021          IMGP4027

  IMGP4024      IMGP4011

Notre hôte nous laisse nous installer. La vue de la fenêtre à petits carreaux est époustouflante, sur le jardin et la vallée… le lit est moelleux comme celui de ma grand mère quand j’étais petite. Comme vous le devinez, j’ai adoré !!

Je ne regrette qu’une chose : ne pas avoir apporté une tenue appropriée : je me voyais assez bien descendre l’escalier pour rejoindre le salon principal (qui n’a rien à envier à l’étage en ce qui concerne sa déco des années d’avant-guerre), avec une belle robe de soie lamée, vous savez, comme celles des actrices de Downton Abbey !Downton Abbey fashion

Si vous aimez l’insolite, le dépaysement,  n’hésitez pas une seconde, ce lieu est enchanté ! et je ne vous raconte pas tout pour vous laisser le découvrir par vous même…

Pour être tout à fait honnête, mon accompagnant n’a pas été aussi séduit que moi au premier abord, il ressentait une atmosphère un peu étrange, voire inquiétante… il est vrai qu’en plein hiver et par une nuit de blizzard, on pourrait s’attendre à des phénomènes inexplicables…

Finalement, il a révisé son jugement au petit déjeuner, sans doute rassuré qu’aucun fantôme n’était venu nous chatouiller les pieds 😉

Dans le soleil couchant, une montgolfière passe, tranquille…
Une voiture de légende...
Une voiture de légende…

Notre hôte est aussi un amoureux des belles voitures, et nous a croisé dans la soirée au volant de sa MG de 1938, en toute simplicité ! quand je vous dis que nous avons grimpé dans la DeLorean du professeur Brown !

La vue depuis notre fenêtre au petit matin, dans la brume…
IMGP4041
Le petit déjeuner, servi dans des plats d’époque…

IMGP4030 IMGP4048

J’aurais voulu passer plus de temps dans ce lieu étonnant, et je voulais vous faire partager mon enthousiasme… ai-je réussi ?

Merci de laisser un commentaire si ça vous plaît !

6 réflexions au sujet de « L'insolite manoir de Collonges La Rouge »

  1. Bonjour Esther.
    Belle réussite que cette histoire très bien dite. Au début petite promenade classique, la pluie a du bon, les photos avec les gouttes sont très belles. Puis la montée vers le manoir avec cette atmosphère très très bien rendue, ce côté hors du temps et mystérieux nous emporte. Dommage ou heureusement il ne se passe rien la nuit, généralement c’est à ce moment là qu’on entend le cri de terreur.
    Les vues du petit matin font envie.
    Bravo.

    1. Qui a dit qu’il ne se passait rien la nuit ? j’ai dis que je ne voulais pas tout dévoiler ;-))

      J’ai pris beaucoup de plaisir à écrire ce post, autant que lorsque j’y étais. Contente que ça te plaise.

  2. Esther, tu vas finir photographe pour Elle deco. Très jolies photos du manoir et des environs, les paysages, c’est un vrai reportage de magazine. En plus, tu écris joliment.

    1. Rhooo, merci d’avoir pris le temps de lire ! j’avais bien aimé écrire cet article, car j’avais adoré l’endroit. Parfois, les mots viennent tout seuls (pas toujours 😉 )

Laisser un commentaire