balades d'été

L’été en pointillé… un petit tour à Bordeaux ?

Bordeaux rouge

Bonne rentrée à tous !

Je vous ai laissé à la mi-juillet avec le dernier article sur Milan, dernier joli voyage du printemps. L’été a pris ses quartiers, entre canicule et escapades très courtes dans ma région, du côté de Bordeaux, La Rochelle, les canaux de la Venise verte, Port d’Envaux près de Saintes, et bien sur Royan et les alentours. Quand on habite en bord de mer, pas vraiment la peine de passer ailleurs les semaines estivales.

J’avoue que j’ai délaissé les internets (et surtout mon petit blog) pour profiter de la famille, des amis et des plaisirs terrestres 😉 et j’ai aussi oublié l’appareil photo la plupart du temps.

Heureusement, Anne nous a boosté un peu avec ses petits défis photographiques mensuels sur facebook.

Entre « lumière d’été » et ombres géométriques », elle nous a quand même bien facilité la tâche 🙂

Lumière d'été
Lumière d’été

De plus, un simple smartphone pas trop mauvais suffisait à trouver l’image adéquate, et du téléphone à facebook, pas besoin d’ordi, tout se fait en nomade, entre deux plages ou deux restos, ce qui m’a parfaitement convenu 🙂

Allez je n’ai quand même pas pu m’empêcher de sortir de temps en temps l’Olympus, qui me faisait la tête, oublié sur l’étagère.

Bordeaux, la belle de Nouvelle Aquitaine

A Bordeaux, début juillet, nous avons profité du centre ville, de ses vieilles pierres et de ses drôles de noms de rue. Nous y avons passé une journée entière. En partant de Royan, il faut environ une heure et demi (tout dépend de la circulation, souvent dense, sur le périphérique).

Bordeaux s’est aussi beaucoup rapprochée de Paris, depuis que le TGV direct y mène en un peu plus de deux heures… savez vous qu’il y a 21 trains Paris Bordeaux par jour ?!

Le gros avantage de cette métropole de l’Ouest, c’est d’avoir redonné la ville aux piétons, aux vélos et aux transports en communs.

De nombreux parkings ( 21 « parcs-relais » ) en périphérie proche permettent d’y laisser la voiture pour la journée, pour un tarif très intéressant : le ticket de parking à 4,50€ comprend en plus un aller retour en tramway pour aller au centre ville. Futé !

Bordeaux rouge
Bordeaux rouge

Quand on se balade dans la vieille ville, on est amusé par les noms originaux des rues . Chacun d’eux mériterait que l’on se penche sur son histoire 🙂

Quelques vues en vrac des rues piétonnes, d’un des trois passages couverts (la galerie bordelaise) et de détails d’une boutique…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sous un soleil de plomb, nous n’avons eu de cesse de nous rafraîchir, les pieds dans le miroir d’eau, puis sur le bateau bus qui mène jusqu’à la Cité du vin, en passant sous le pont Chaban Delmas.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce qui devait arriver arriva : il faisait si lourd que l’orage s’est brusquement déchaîné, et nous avons du passer une heure à déambuler à travers l’architecture si particulière de cette cité du vin assez futuriste (allez jeter un œil au site web, ça vaut le coup) avant de rejoindre le centre ville en tram pour une virée shopping (exit l’appareil photo !!).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Pour ne pas alourdir l’article par un trop grand nombre de photos (même si j’ai fait un sacré tri !) je vous raconterai mes petites escapades à La Rochelle, à la Venise Verte et aux carrières de Crazannes dans les prochains épisodes, si ça vous dit.

A bientôt, si vous le voulez bien 🙂 et bon courage pour cette rentrée.

J’en connais quelques uns (unes !) qui sont aussi à fond dans les articles d’après cette douce période estivale, ça permet de prolonger ces belles journées, non ? et vous, votre été, c’était comment ?

8 réflexions au sujet de « L’été en pointillé… un petit tour à Bordeaux ? »

  1. Bonsoir Esther

    Bel introduction après cette longue absence. Coïncidence ou pas cet été la ville de Bordeaux était à l’honneur sur les médias. J’ai beaucoup apprécié les diaporamas « les pied dans l’eau et « sous la pluie » de beaux instants décisifs. C’est vrai que réaliser les petits défis au smartphone pendant cet été est vraiment amusant :-). J’en ai fait ma première expérience cet année, ayant délaissé longtemps mon reflex pendant ces vacances .
    Pour ma part, La canicule a eu raison de moi, je me suis donc expatrié plus au nord en baie de Somme. 10° de moins est vraiment très agréable. J’en ai profité pour revenir avec un petit souvenir, la seule fois ou j’ai sorti mon reflex/: « les cabines de bains » Un vieux désir suite au film « LES VACANCES DE M. HULOT  » avec ce bon Jacques Tati 😀

    A bientôt pour la suite

    1. Merci Pascal, contente de retrouver mes habitués (tu es le premier !!) pour cette rentrée. J’imagine que ça devait être super agréable d’avoir une température respirable quand tout le monde dégoulinait ! « les cabines de bains » sont sur ton blog ? bonne rentrée à toi 🙂

  2. Je suis allée une fois à Bordeaux, j’ai bien aimé dans l’ensemble, c’est une belle ville. Je m’étais bien amusée avec le miroir d’eau !
    On avait pris un parc-relais, j’ai trouvé l’idée super, on se demande pourquoi il n’y a pas ça autour de Paris, c’est bien dommage …
    J’avais bien aimé aussi me balader et voir les noms des rues plutôt sympas.
    Tes noirs et blancs sont jolis, et la cité du vin est tellement photogénique ! 😀

    1. Il y a bien des « parc relais » à Paris, mais les tarifs sont loin d’être incitatifs… Mme Hidalgo pourrait en prendre de la graine 😉 la cité du vin, il faudrait retourner à Bordeaux, juste pour la prendre en photo sous toutes les coutures !!

  3. Hello,Esther bon retour.
    La dernière fois que Bordeaux a eu l’honneur de me recevoir elle n’avait pas encore fini la cité du vin (une honte). Il va falloir y retourner. Les photos de cette carafe sont très belles, j’aime bien toutes ces courbes,(grande mode en architecture actuellement).
    J’aime bien cette ville, le contraste entre les grandes artères et les rues plus intimes, la Gironde, les quais etc…
    La photo lumière d’été est superbe, j’ai l’impression que le chapeauté parle à une statue posée là.
    Les noms des rues sont rigolos bonne idée ces diptyques.

  4. Hello Amor
    Incontournable, la cité du vin, et à bien des égards ! le train Paris Bordeaux arrive en centre ville, et pour 4,5€ on circule en ville et alentours toute la journée. Bon plan, tu devrais essayer 🙂
    C’est rare de trouver deux jolies silhouettes sur la plage, il ne fallait pas les louper…

    1. Merci beaucoup Anne, j’apprécie d’autant plus le compliment venant d’une Toulousaine 😉 je ne connais pas Toulouse, faut vraiment que je rattrape cette lacune !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.