Harlem la colorée

Publié le Publié dans New York 2014, Voyages

Harlem0007Quand on évoque Harlem avec des gens qui n’ont de New York qu’une vague idée, ils s’étonnent que nous ayons pu choisir ce quartier pour notre hébergement. « Mais ce n’est pas un quartier mal famé ? vous n’avez pas eu peur le soir ? »

Les clichés ont la vie dure.

D’ailleurs, je peux le comprendre : quand je suis passée par New York il y a une vingtaine d’années, nos américains nous avaient prévenues : pas question d’aller visiter Harlem ou même Brooklyn, c’est dangereux. Quand au Bronx, on n’en parlait même pas, c’était l’enfer sur terre…

Je me souviens du formidable roman de Tom Wolfe, « le bûcher des vanités » paru en 1988. Sherman McCoy est un jeune et riche trader. Un soir, en s’égarant malencontreusement dans le Bronx, il va se trouver mêlé à un accident de voiture et  sa vie s’en trouve bouleversée. Je me souviens encore de sa panique à l’idée d’être coincé dans ce quartier, alors livré aux gangs…

Heureusement, les choses ont bien changé, en tout cas pour Harlem et Brooklyn (et sans doute en moindre partie pour le Bronx, que je ne connais pas).

Du monde sur la 125th St.

J’ai trouvé un petit article sur Harlem qui décrit bien ce renouveau…

Harlem0003J’avais lu avant de partir des retours d’expérience de touristes qui avaient apprécié l’environnement de Harlem. Nous avons donc réservé une chambre dans un appartement, située à la hauteur de la 117th st. et de Saint Nicholas av. ( le sud de Harlem) sans aucune appréhension.

Effectivement, nous nous sommes senties tout de suite dans notre élément, en toute sécurité. Les bâtiments en brownstones sont rénovés, des boutiques, cafés, restaurants, se succèdent le long des avenues. Les passants sont au pire indifférents, au mieux (et souvent) souriants voire échangent avec nous quelques mots ou des petits saluts cordiaux. IMGP4794Les voitures sont pour la plupart récentes et confortables.

Notre appartement nous a tout de suite plu. Sheri nous a accueillie gentiment avec de délicieux macarons maison. La chambre est claire, avec un joli parquet, un grand lit confortable, une belle photo noir et blanc encadrée, une fenêtre à guillotine, avec une moustiquaire permettant de la laisser ouverte sans crainte. La salle de bain est aussi assez spacieuse, avec une bienfaisante douche puissante.

IMGP6104

Le logement est particulièrement bien situé entre deux stations de métro (la 116th et la 125th) à moins de 10 minutes à pied. Sheri nous conseille des cafés, pâtisseries  restaurants et supermarché juste de l’autre côté de la rue : chez Cédric, un restaurant français très sympa, la pâtisserie des ambassades, le starbucks du coin…

Ce lundi 22 septembre, nous sommes arrivées vers 16h, après un looong trajet en shuttle . Environ deux heures pour traverser New York, dans le trafic jam de l’après midi. Pas grave, cela nous a permis de prendre  plein de photos depuis les vitres du grand taxi.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après une petite pause à l’appartement, nous sommes impatientes de découvrir notre quartier pendant que la lumière de fin d’après-midi éclabousse les bâtiments. A cette heure-là, les gens de Harlem sortent du boulot, les enfants de l’école, les petites échoppes le long des rues attirent le chaland.

Je vous laisse découvrir ces quelques vues :

Harlem0016
La belle de Harlem
Lipstick assorti
Harlem0011
L’art de faire ses devoirs dans la rue

Harlem0005  Harlem0019

 

 Couvre-chefs pour différentes générations… 

Harlem0009
Echoppe parfumée, l’Afrique à Harlem !
Harlem0001
NYPD is watching you !

Harlem0020

Harlem0021

 

 

 

 

 

 

Jolies Brownstones

IMGP4764
People change

Nous avons bien fait de profiter de Harlem dès le premier soir. Les autres jours, nos pérégrinations New Yorkaises nous en ont éloigné dès très tôt le matin, jusque tard le soir.

Nous profiterons cependant en fin de séjour du dimanche matin à Harlem, pour une messe gospel à la Mount Neboh Baptist Church, puis un brunch chez Amy Ruth’s.

J’y reviendrais dans un autre post, car, pour tout vous dire, ça fait une semaine que je tente de rédiger cet article, et ça m’a donné du mal : ce séjour a été si riche en émotions,  en découvertes, et en photos qu’il est difficile de faire un premier choix… 

Mais Harlem ne serait pas Harlem sans la musique, je vous laisse donc avec ce groupe excellent qui nous a scotché avec leurs voix superbes. Je regrette de ne pas avoir eu le reflex de déclancher une petite vidéo…  Ci-dessous le lien vers l’interprète original.    

 

What a wonderful word

Wonderful world de Sam Cooke, l’une des chanson du film Witness, j’adore ! 

 

Une réflexion au sujet de « Harlem la colorée »

  1. Bravo pour cette première ballade à Harlem. C’est toujours l’histoire qui pèse par rapport au présent chez nous quand on parle de Vichy, de Weimar, de Salo c’est pareil, l’image du passé ressurgit, nous avions pour notre part été nous promener dans Harlem il y a plus de 20 ans sans souci, certains quartier Harlem sud ouest valaient le détour et pouvait se comparer à bien des quartiers chics de grandes villes. Le souvenir de la messe du Dimanche matin reste vivace.
    Très jolies photos les couleurs éclatent. Un reportage capillaire aurait pu être fait. La foule est toujours impressionnante dans cette ville où il y a finalement beaucoup de piétons.
    Et pendant que certains sont en vacances il y a qui ont bossé..
    Ma première ébauche
    http://www.la-ligne-claire.fr/
    J’attends le prochain article avec impatience.
    Amor

    1. Merci de ta fidélité, Amor, et bravo pour ton blog, sincèrement, quel boulot !
      Je retiens l’idée d’un reportage capillaire, car j’ai du stock ! pour Harlem, je suis contente que tu aies pu constater déjà il y a quelques années cette différence entre la piètre image de ce borough et la réalité…

  2. It seems you had a wonderful time Esther.

    I really like your shot « The Beautiful Harlem ». She is beautiful. the way she is holding the phone with her long slender fingers is fantastic.

    Take your time with the Blog. It will burn you out if you try sorting the photos and blogging at the same time. I’m looking forward to the rest of the trip.

    1. Thank you, justard. Yes, this young woman is so elegant, I like this shot.
      I can’t wait posting others pictures, but you’re right, it’s a hard work to blog and chose the good angle…

  3. une expérience de voyage qui peut servir à d’autres….. si jamais je pars un jour à New York je te demanderais les adresses, tu y es allée en compagnie d’une amie ? chambre chez l’habitant ?
    je viens de faire une plongée dans tes derniers posts et de sauter d’un coup de l’autre coté de l’océan ! merci pour le partage

  4. Merci de ton passage, Isa. Sur, si tu as besoins de conseils, je crois que je peux t’en donner ! Je suis partie avec une amie, ma copine de voyage, avec qui nous partageons la même vison des vacances, ce qui est essentiel pour bien en profiter. Et une chambre chez l’habitant, en l’occurrence l’habitante, afin de trouver un environnement moins anonyme que l’hôtel. Nous sommes ravies de l’expérience.
    Bon voyage parmi mes posts ! j’en ai encore en stock, mais ça demande du boulot, et je préfère prendre le temps. Le choix des photos est cornélien !

Laisser un commentaire