Fondation Louis Vuitton, un joyau pour photographe…

Publié le Publié dans Balades d'avant-saison, Paris, Voyages
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Vue classique

Parmi les endroits que j’avais très envie de découvrir à Paris, il y avait la Fondation Louis Vuitton. Mes amis photographes m’avaient donné l’eau à la bouche : Anne avec cet article et Amor avec celui-ci.

A mon tour donc d’aller explorer ce lieu si photogénique.

Son concepteur, Franck Gehry a voulu apporter à Paris « un vaisseau magnifique qui symbolise la vocation culturelle de la France« , rien que ça ! à découvrir plus en détail sur le site de la Fondation Louis Vuitton.

Aérien
Aérien

L’architecture est vraiment étonnante, comme si le vaisseau était en apesanteur…

Un immense escalier d’eau mène au bâtiment, et à des espaces très géométriques.

L'escalier d'eau
L’escalier d’eau

Heureusement les gardiens donnent une touche « d’humanité » à cet endroit…

Fontaine surveillée
Cascade surveillée
Gardiens réfléchis
Gardiens réfléchis

J’ai hésité à aller visiter l’exposition actuelle, qui doit être intéressante : « Les clés d’une passion », des oeuvres majeures du XXème siècle « fondatrices de la modernité, qui ont contribué à changer le cours de l’histoire de l’art ».

Les
Les clés d’une passion

Mais quand j’y suis allée, la Fondation était en cours d’inter-accrochage. Et j’avais déjà vu certaines des oeuvres à la Tate Modern à Londres. Et il faisait trop beau.

Et il y avait une longue file d’attente. Et je n’avais pas assez de temps, etc. ! Bref, ce sera pour une prochaine fois.

Double file
Double file
Reflets de rue
Reflets de rue

On peut vraiment s’amuser avec ces jeux de reflets, de matières, de formes…

Cet édifice se prête autant à la couleur qu’au noir et blanc…

Comme des icebergs
Comme des icebergs
Nature vs culture
Nature vs culture

Même le sigle est classe :

Siglé
Siglé
Comme une vague
Comme une vague

Et certains visiteurs sont aussi photogéniques !

Men in black
Men in black
Prendre un autre chemin
Prendre un autre chemin

La Fondation Louis Vuitton est située sur l’avenue Ghandi, qui longe le jardin d’acclimatation. Avec un peu plus de temps, ça peut valoir le coup de prendre le billet d’entrée du jardin, pour la voir sous un autre angle.

Jardin d'acclimatation
Jardin d’acclimatation

Comme je m’étais aussi fixé d’aller faire un tour à la défense, je n’ai pas tenté l’expérience, mais je le regrette un peu. Une autre fois certainement…

Une réflexion au sujet de « Fondation Louis Vuitton, un joyau pour photographe… »

  1. Superbe visite et merci pour le lien ! J’aime beaucoup le logo avec son ombre, « reflets de rue » et « comme des icebergs ». Le monsieur de « prendre un autre chemin » a aussi la classe ! Je vois qu’il y a toujours des vigiles vers les colonnes jaunes !

  2. Bonjour Ester.
    Beau reportage, mais il va falloir aller voir ce qu’il a dans le ventre comme cargaison ce bateau.
    Tes visiteurs sont impayables les trois de dos géniaux, tu les siffle pour qu’il se tournent???
    Le monsieur à lunettes trop fort, il ne doit pas venir de loin.
    Un bon titre renforce une photo ou il change son sens je ne sais pas.
    Si tu ne mets pas « Comme des icebergs » (belle interprétation) on ne voit pas la photo de la même façon, tu nous influences le regard. De l’influence du titre sur la vision, une thèse à développer. Reflet de rue et double file excellent.

    1. Oui, c’était une première approche, il faudra aller voir au de-là de la façade. Tu es plus près, tu me raconteras !
      Les men in black, je les ai vu arriver à ma rencontre, je n’ai pas eu le temps de les cadrer de face (et j’avoue que je n’ai pas trop osé !) puis je me suis retournée et ils ont fait de même, mais je suis une fille sage, je ne siffle pas (plus !) les garçons !!
      Tu crois que je n’aurais pas du mettre de titre pour les « icebergs » ? c’est ce que ça m’évoquait, mais tu as raison, ça influence le regard des autres. Ce n’est pas toujours facile de trouver un titre adapté. J’étais assez contente de « double file » (comme titre) mais parfois je sèche…
      Je trouve que c’est plus facile de commenter les photos quand elles ont un titre (ou à défaut un numéro 😉 ) sinon, quand il y en a plusieurs on s’y perd…

  3. On dirait un peu une sorte d’Arche de Noé un peu fracassée (et un peu frapadingue aussi).
    Ce qui a de bien avec Paris, c’est qu’il y a toujours quelque chose de nouveau et de différent à y voir. Surtout quand on n’y habite pas.

    1. Surtout quand on n’y va pas très souvent. quelques jours de temps en temps, c’est bien, encore mieux en été, quand les foules parisiennes sont sur ma côte Atlantique 😉

  4. The architecture is definitely stunning. The shot of the cascade of water running down the steps was beautiful.

    My favorite definitely is the shot of the blue sky and the reflection against the glass of the buildings. I really like the angles of your shots and how you capture interesting lines and patterns.

    The photograph of the three men walking down the street and looking back is interesting. They’re all in black, looking back and wearing sunglasses. I’ve been seeing the pants that the men on the right is wearing a lot. To me they kind of look like a saggy diaper. 😀

  5. Well Esther you have hidden your true favourites. You say I always shoot pretty girls, but I don’t follow men in the street to shoot them! 🙂

    What lovely architecture. I bet you had great fun with all those reflections. It must have been like a game. Even though I like so many of them, I really like the way you have caught the 2 guards in such a slim mirror.

  6. Bonjour Esther,

    Et merci pour cet avant-goût de la Fondation, j’ai l’intention d’y aller à la fin de ce mois où je serai sur Paris. Cela donne vraiment envie d’aller se mesurer avec son appareil à cette architecture fabuleuse. C’est aussi très intéressant de voir comment chaque photographe interprète la partition. J’avais déjà vu les belles photos d’Amor et d’Anne (sorry, pas le temps de suivre tous les blogs mais je vais essayer), et les tiennes sont encore différentes. J’aime beaucoup ta photo « Reflets de rue », beau contraste et belles courbes dynamiques, et aussi « cascade surveillée ».

  7. Merci Françoise. Vas-y, tu ne le regretteras pas… selon le moment de la journée ou le temps, il y a toujours des photos différentes à prendre. Ah, le temps pour regarder les blogs, j’aimerais moi aussi en avoir plus pour ne rien rater !!

Répondre à thebigorno Annuler la réponse.