Elliott Erwitt

« Certaines personnes pensent que mes clichés sont tristes, d’autres pensent qu’ils sont plutôt drôles. Mais au final triste et drôle, n’est-ce pas la même chose ? »  Elliott Erwitt

Elliott Erwitt , New York, 2000

Quand j’ai posté cette photo sur flickr, et que Thierry m’a laissé comme commentaire : « tu fais concurrence à Elliott Erwitt ! », j’ai été très touchée, car j’avais en tête une petite idée du travail de ce photographe qui a passé sa vie à capter l’ironie du quotidien (en plus de nombreux portrait de célébrités). Je me souvenais de certains clichés avec des chiens et des hommes, tel que celui-ci :

Continuer la lecture de « Elliott Erwitt »

Robert Doisneau

« La qualité d’un photographe doit être l’espoir du miracle contre toute logique ».

Robert Doisneau

Doisneau
Doisneau, Fox-terrier au Pont des Arts, Paris, 1953

 

On ne présente plus Robert Doisneau… Ce qui est un peu dommage avec les photographes célèbres, c’est que ce sont toujours les mêmes photos qui représentent leur travail pour le grand public, et évidemment pour Doisneau, le baiser de l’hôtel de ville…

Continuer la lecture de « Robert Doisneau »

De Henri Cartier Bresson à Willy Ronis

Henri Cartier-Bresson
Henri Cartier Bresson

En avril dernier, avant de donner naissance à ce blog, je suis allée quelques jours à Paris. Je ne pouvais pas passer à côté de l’exposition Cartier Bresson à Beaubourg. j’avais alors trouvé sur un site de photographie de rue un excellent article à ce propos qui m’avait encore plus donné envie d’y aller.

« Photographier c’est mettre sur la même ligne de mire la tête, l’oeil et le coeur » Henri Cartier Bresson

Continuer la lecture de « De Henri Cartier Bresson à Willy Ronis »

Garry Winogrand

J’ai découvert Garry Winogrand par hasard (?) en rentrant de New York.

C’est un photographe Américain ( 1928-1984) qui a accumulé des centaines de clichés, de la vie à New York principalement, et aux Etats-Unis , des années 50 aux années 80.

Garry Winogrand

Je vous laisse le découvrir dans cet article complet sur slate.fr

Citations :

 » Je photographie pour voir a quoi ressemblera une chose une fois photographiée.»

« Parfois, c’est comme si le monde entier était une scène pour laquelle j’ai acheté un billet… Comme si rien ne se produirait si je n’étais pas sur place avec mon appareil. « 

Le Jeu de Paume présente la première rétrospective, depuis vingt-cinq ans, de ce photographe, et il était aussi à l’honneur au MET, à New York jusqu’au 21 septembre 2014 ( juste avant notre arrivée). 

Je vous renvoie aussi à l’article et aux belles photos d’Amor sur l’expo qu’il a visité, le veinard !

Je me suis amusée à chercher parmi mes photos pour jouer « à la manière de » :

transportny0028
New York 2014

Edit : je vous laisse découvrir un bel article bien plus complet sur le site de Bernard Jolivalt que j’ajoute tout de suite dans mes blogs préférés !

Sabine Weiss

 

Citation : « Je photographie pour conserver l’éphémère, fixer le hasard, garder en image ce qui va disparaître : gestes, attitudes, objets qui sont des témoignages de notre passage. L’appareil les ramasse, les fige au moment même où ils disparaissent »Sabine Weiss

Sabine Weiss
Sabine Weiss, la fille aux jets d’eau, Parc André Citroën, Paris, 1995

Je ne connaissais pas cette photographe, et je découvre cette image après mes propres photos de jets d’eau, c’est troublant…

Jeux d'eau
Jeux d’eau