Balade parisienne, quartier de Bercy

Publié le Publié dans balades d'été, Paris

L’été passe vite, et l’occasion de prendre quelques photos aussi. Il me reste cependant à vous faire partager quelques balades parisiennes de début juillet.

Après avoir découvert la Bibliothèque François Mitterrand, (l’article est par ici) nous avons poursuivi notre visite du jour par le quartier de Bercy, en traversant la Seine par la passerelle Simone de Beauvoir. Une structure légère, aérienne, uniquement destinée aux piétons et aux vélos (comme le millénium Bridge à Londres).

Les courbes de Simone de Beauvoir

Depuis cette passerelle, on peut voir la fameuse piscine Joséphine Baker et le pont de Bercy

Joséphine Baker

 

Le Pont de Bercy

Sur la rive gauche, des terrasses bordent la Seine…

Trois transats

 

Rêveur sous la passerelle

Il faisait très chaud ce jour-là, et la balade dans le parc de Bercy, loin de la circulation et des grandes avenues, nous a semblé la meilleure option pour passer l’après-midi.

Pour atteindre le parc, nous sommes passés par un skate park, où des jeunes et des familles profitaient de cet espace.

Twin skaters

 

Skate pour junior

Je ne connaissais qu’une toute petite partie du parc de Bercy, celle qui jouxte les pelouses en pente du palais Omnisport de Bercy. Une étendue de pelouse avec quelques rangées d’arbres, qui n’offre pas tellement d’intérêt, si ce n’est une aire agréable pour un pique-nique. Cette zone s’appelle « la grande prairie », beaucoup moins bucolique que son nom l’indique.

Amor nous a conduit jusqu’aux autres espaces, beaucoup plus intéressants. On traverse en particulier différents jardins à thème, un potager entretenu par les associations de quartier, une roseraie, un jardin des senteurs avec de nombreuses plantes aromatiques…

Sous la tonnelle

un labyrinthe reposant et odorant tout à fait bienvenu par ce temps estival.

Ciel de vigne

Les pieds de vigne dont les ramures courent sur des tonnelles, rappellent que ce lieu a longtemps été consacré à l’activité de commerce du vin, du XIXème siècle jusque dans les années 50. Les entrepôts de Bercy étaient en effet un lieu de stockage des tonneaux de vin. Ils arrivaient par la Seine en bateau, et plus tard par le chemin de fer, et étaient entreposés dans des chais. Entre les jardins, on trouve encore la trace des anciens rails qui servaient à acheminer ces tonneaux.

Un peu plus loin, le jardin romantique offre de belles frondaisons. Ses plans d’eau accueillent des bandes de canards et de poules d’eau, de grosses carpes, et quelques tortues qui prennent le soleil sur de grosses pierres.

Jardin romantique

 

Le repos du sportif

Après cette agréable déambulation entre ombre et soleil, nous passons le pont-escalier pour se retrouver côté Bercy-village.

Cour Saint-Emilion

Ce quartier piéton, qu’on appelle aussi Cour Saint-Emilion, a été aménagé en conservant les anciennes halles à vin. C’est principalement une grande allée centrale pavée, avec de part et d’autre des boutiques chics, des confiseries, des restaurants et terrasses de cafés. Les employés de Bercy y viennent pour le déjeuner, mais a toute heure, des flâneurs apprécient l’atmosphère tranquille de ce lieu, comme nous avons pu le faire, installés autour d’un verre, à l’ombre des grandes toiles triangulaires…

Sous les halles

 

Les chais des entrepôts ont été rénovés en laissant apparaître leurs belles pierres blanches. Cet été (du 5 mai au 4 septembre) on y découvre une exposition de portraits d’acteurs et d’actrices du studio Harcourt. Une trentaine de photographies grand format, superbement mises en valeur : Monica Bellucci, Guillaume Canet, Laetitia Casta, Vincent Lindon, Marion Cotillard, et même la chouette Hedwige de la saga Harry Potter .

Mais mon portrait préféré est celui d’un artiste à la crinière merveilleusement brossée 😉

Une belle crinière

Un piano en libre service attire les mélomanes, j’ai eu la chance de passer devant au bon moment…

Piano Harcourt

Après cette pause rafraîchissante, nous sommes passés devant le musée des arts forains (encore un lieu de visite possible !) avant de partir à la découverte d’une autre partie du 13ème arrondissement.

Sous le pont 

On se retrouve dans la rue du Chevaleret, une drôle de rue en contrebas, avec des escaliers partout et des streets arts…

La disparition de la dame en rouge

 

Le maître et son ombre

 

Sieste

 

The revolution will be trivialized

J’avais repéré la superbe fresque ci-dessus dans un article d’Anne, qui recense bien d’autres streets arts à découvrir dans le quartier.

Nos pas nous mènent jusqu’à la rue Watt, une rue un peu glauque, qui passe sous les voies de chemin de fer, et qui a été un lieu de tournage pour quelques vieux films noirs. Son éclairage a été rénové et vaut le détour.

Rue Watt

 

Mystérieuse

 

Jeu de lumière

 

Rue Watt, juste après !

Un escalier après l’autre, on découvre une architecture moderne, mais graphique à souhait

Fleur des villes

 

Bouts de ciels 

Je vous avoue que j’ai eu un peu de mal à concocter cet article. Quand on se balade à plusieurs en papotant, ça ne facilite pas la concentration pour prendre des photos 🙂 Je me suis ainsi rendue compte que j’aurais pu trouver de meilleures illustrations, sur le parc de Bercy, en particulier. La chaleur assez accablante n’a pas aidé non plus.

Les photographies ne sont donc pas au top, mais je voulais quand même vous conseiller la balade, si vous passez dans le quartier.

Cet article de Paris ZigZag m’a bien aidé, et en plus les photos sont jolies.

A plus tard, et profitez (encore un peu !) de votre été.

8 réflexions au sujet de « Balade parisienne, quartier de Bercy »

  1. Paris looks so beautiful. The way you photograph it makes me want to visit there soon. There doesn’t seem to be a shortage of things to see and photograph.

    1. Thank you Tina. You could come here a dozen of weeks and you would not see everything ! Not as big as NYC, but big enough and with a looong history…

  2. Je suis contente de voir une photo de la piscine Joséphine Baker, je ne suis encore jamais passée devant.

    Je passe de temps en temps à Cour St-Emilion, mais c’est souvent aux heures de sorties de bureaux, donc c’est noir de monde, la sortie du métro 14 fourmille ! Je ne sais pas si tu l’as vu, il y a un pub très sympa, le Frog, super ambiance, et les sticks mozzarella sont à tomber ! 😀
    Un jour j’ai sorti l’appareil photo à Cour St-Emilion, un vigile m’a dit que c’était un espace privé et donc interdiction de prendre des photos, enfin surtout si on a l’air d’avoir un matos pro.

    J’aime beaucoup le street arts avec le chien en vue du dessus, excellente idée !

    Et la rue Watt, j’ai dû la citer dans mon article, mais je n’y suis pas passée, j’ai eu tort, les éclairages sont excellents, il y a du potentiel ! Je me note ça pour la prochaine fois que j’y passe.

    1. Merci Anne. Elle est étonnante, cette piscine sur Seine.
      Je n’ai pas eu de problème pour prendre des photos à Bercy Village, pas vu les vigiles. Il faut dire que mon Olympus passe partout 🙂 Pas testé le pub, et je ne me souviens plus où on s’est arrêté prendre un verre, les terrasses se ressemblent…
      La rue Watt, c’est grâce à notre guide parisien top qu’on y est passé, sinon, je n’y aurai pas du tout prêté attention ! merci à lui !

  3. Merci pour le guide.
    C’est sympa de revivre en article cette belle promenade, il donne l’idée générale, mais ce n’est pas l’idéal pour toi de profiter de ton voyage et des sites et de s’approprier les lieux pour faire de la photo sans compter tout le bla bla du guide !!
    J’aime beaucoup tes photos de la rue Watt avec les jeux de lumière. Les meilleures photos de ta série avec le garçon pensif sous la passerelle.
    Cette rue reste photogénique mais elle a perdu l’ambiance.
    Le frog d’Anne je connais il y en a plusieurs à Paris. Le site Zig Zag est super pour dénicher des coins secrets de Paris (il y a même que je ne connaissais pas incroyable !!)

    1. C’était un plaisir, cher guide 🙂 même si en effet, ce n’est pas facile de se concentrer sur les photos à plusieurs, c’est quand même bien agréable, d’autant qu’il est toujours possible d’y retourner ensuite, en ayant eu un bel aperçu.
      Je me suis gardé le site ZigZag en favori, c’est une vrai mine

Laisser un commentaire