Balade Parisienne, autour de Beaubourg

Publié le Publié dans balades d'été, Paris

Lors de notre virée parisienne, nous avions pour but d’aller visiter les expositions du Centre Pompidou, dont je vous ai déjà parlé : Walker Evans et David Hockney. Avant et après la visite, je ne pouvais pas laisser l’appareil photo dans le sac, on ne sait jamais !

Nous sommes arrivées en fin de matinée, par le RER C, en descendant à St Michel Notre Dame, histoire de passer la Seine et de profiter des petites rues qui mènent au Centre Pompidou.

Métro St Michel

Je vous livre ces quelques photos prises au hasard de notre chemin…

Sur le Pont Saint Michel 

 

Ados en bleu et rose 

 

Le temps de la justice 

Cette horloge, rénovée en 2012 dans son état initial, est située sur la tour Nord-est du Palais de justice.

Les grandes figures allégoriques représentant la Loi et la Justice. Le texte latin signifie :

« Cette machine qui fait aux heures douze parts si justes enseigne à protéger la Justice et à défendre les lois ».

 

Paris sous surveillance 

A côté du Palais de justice se trouve pour encore très peu de temps le siège de la Police Judiciaire, le fameux 36 quai des Orfèvres. Une partie des services a déjà déménagé vers de nouveaux locaux dans le nord-ouest de la capitale, dans le 17ème arrondissement. « La crim » et « les stups », quitteront les lieux en septembre.

Quelques passants croqués à la sauvette…

Pause clope

 

Au Paradis ?

Des terrasses traditionnelles, seul, à deux, à trois…

Café blues

 

Quoi d’neuf, docteur ?

Quelques street art, petits dessins et autres graffitis, des correspondances de couleur…

De l’art ? 

 

 

De la bouche au coeur 

Dans les tuyaux du Centre Georges Pompidou, on s’élève…

Tuyaux 

…pour découvrir sous un autre angle le parvis de Beaubourg…

Art ? 

 

Fourmis ?

…et la fontaine Stravinsky

Drôle de fontaine 

En sortant des expos, nous avons passé un peu de temps sur la terrasse du 5ème étage de Beaubourg, où sont exposées des créations du  paysagiste et plasticien Bernard Lassus. Le « jardin Monde », un plan d’eau entouré de sculptures étonnantes et colorées, apporte une nouvelle vision  sur les toits de Paris. Les pigeons n’en ont que faire, si ce n’est qu’ils y trouvent un perchoir bien pratique !

Les squatteurs des toits 

 

L’autre terrasse (à l’ouest, toujours au 5ème étage, face au musée)  regroupe des statues de Henri Laurens.

Mais où est mon portable ?!

 

Le photographe

Nous avions l’intention de profiter de nos billets pour visiter dans la foulée le musée National d’Art Moderne de Beaubourg, que j’avais découvert il y a trois ans (avant que je ne commence ce blog).

C’est sans compter la saturation de nos yeux qui n’en pouvaient plus ! C’est dommage, car c’est vraiment à découvrir.

Il était au moins 15h, et l’appel de l’estomac s’est fait sentir. Nous sommes donc allées nous chercher un sandwich dans le quartier, et grâce au GPS, nous avons trouvé tout près un adorable petit parc, le jardin d’Anne Franck, un îlot de verdure, protégé des bruits de la circulation, où nous avons pu nous reposer un moment en toute tranquillité. Un très bon plan si vous voulez vous détendre entre deux visites.

Havre de paix

Après avoir repris des forces, et malgré le soleil qui tapait dur ce jour là, nous avons poursuivi notre balade du côté du Palais Royal. J’en avais fait un article l’année dernière, je ne vais pas me répéter. Je vous laisse donc avec juste quelques dernières images.

 

 

A bientôt pour une autre journée parisienne, encore très ensoleillée…

7 réflexions au sujet de « Balade Parisienne, autour de Beaubourg »

  1. Vive le GPS pour trouver les petits jardins cachés (on a pas toujours un guide avec soi !)

    Et oui il y a une fontaine dans les jardins du Palais Royal !!! :=))

    Je vois que tu t’es éclatée avec les colonnes (tiens une fille avec un robe à rayures) .
    Toujours un plaisir de passer de la rive gauche à la rive droite par ces rues (j’y suis passé cet A-M).
    J’aime beaucoup la photo avec la sculpture bleue en flou. Les filles au bord de la Seine avec les tons pastels.
    La série rouge avec la fontaine, les graffitis et le panneau de douane au sol jolie série.

    Ma préférée le gamin au ballon (tu as essayé en N/B ?) avec les ombres magnifique.

    1. Merci de ton commentaire, Amor. Y a des lecteurs du blog en vacances en ce moment 🙂 pas grave, je les retrouverai plus tard.
      Rien ne vaut un bon guide, mais quand il n’est pas là, il faut faire avec les moyens du bord !
      Je ne pouvais pas passer à côté de la fille à rayures. Le petit gars au ballon, j’ai essayé en noir et blanc, c’est aussi sympa, mais cette photo (un passant traversant la galerie du Palais Royal) a du être faite des milliers de fois, surtout en noir et blanc…alors je l’ai laissé en couleur pour garder les couleurs chaudes…
      Et, oui, il y a bien une fontaine 😉

  2. I loved all of the pictures (as usual) but I especially liked the outdoor cafe pictures and the sculpture with the lips. It just looked so creative in the middle of the fountain. The overhead shot of the “ART” painting is really cool.

  3. Ah Saint-Michel, le RER C, un ancien fief avec Montparnasse ! J’adore tout ce quartier, même si Notre-Dame est rarement sur mon trajet, il faut aussi se perdre dans les petites rues entre le Boulevard Saint-Michel et la Rue Saint-Jacques. 🙂

    Tu as eu le privilège de voir la tour Saint-Jacques (au loin sur ta photo à droite de celle où il y a la dame en rose bonbon) sans échafaudage, elle est à nouveau visitable depuis quelques temps et ça faisait bien longtemps que c’était toujours en travaux.

    Mes photos préférées sont « Paris sous surveillance », « pause clope », « de la bouche au cœur », « art ? », le gars avec ces ballons gonflables (!) et puis ces rayures sur rayures bien évidemment ! 🙂

    1. Merci Anne, désolée, je pensais avoir répondu plus tôt à ton commentaire. Je ne savais pas que la tour Saint Jacques avait été en travaux, ni qu’elle était visitable; Je note ça pour une autre fois !!
      la poubelle assortie aux ballons gonflables, top ! on était assises à une terrasse, il m’est tombé sous l’objectif !
      Je suis contente de la fille aux rayures de Buren, j’ai cherché un moment cette correspondance !

Répondre à Amor Annuler la réponse.