Ax-les-Thermes, c’est chaud !

Publié le Publié dans balades hors saison, Voyages

Désolée pour ceux qui espéraient trouver ici une histoire coquine !

Ax-les-thermes

En fait, après l’histoire du château de Foix, je vous emmène maintenant au village d’Ax-les-Thermes, situé à peu près à mi-chemin entre Foix et  Le Pas de La Case. Profiter quelques heures des eaux thermales de la petite ville faisait partie de nos impératifs. Se détendre dans de l’eau entre 33° et 38°, alors qu’il fait encore bien frais à l’extérieur nous tentait vraiment. Et l’expérience a été à la hauteur de nos attentes.

Pour information, les eaux sulfurées sodiques d’Ax sont les plus chaudes des Pyrénées, de 43° à 78°. Ses 60 sources ont alimenté les établissements thermaux. De nos jours, deux forages pourvoient Le Teich, les Bains du Couloubret, l’hôpital, les fontaines et les bassins dans la ville.

Nous avons pris un ticket pour deux heures à 17€, aux Bains du Couloubret, et testé pour vous ( quelle abnégation !) les bassins, jacuzzis, banquettes bouillonnantes, jets de massages, cols de cygne, buses hydromassantes, sauna, hammam, frigidarium, vaporarium… Evidemment, je n’avais pas emmené l’appareil photo, j’aurais eu du mal à le caser dans mon maillot ! il va falloir me croire sur parole., sauf pour cette vue depuis le hall d’entrée.

Thermes
Les thermes au smartphone (lumia 640)

Le site est lumineux, dans un style « bains romains » et « art déco » mélangés, super propre et moderne, avec une partie en intérieur, et une sortie vers l’extérieur, sur deux niveaux, avec deux bassins à 35° qui permettent de profiter de l’air frais et d’une superbe vue sur la montagne environnante.

J’ai emprunté la photo suivante (en la créditant) pour vous donner une idée du site.

Afficher l'image d'origine
http://www.tourisme.fr/1990/office-de-tourisme-ax-les-thermes.htm

Nous avons fait le choix d’y aller en matinée, et c’était d’autant plus agréable qu’il n’y avait pas trop de monde.

L’eau a une odeur particulière de souffre, surtout dans le sauna et le vaporarium mais pas ce n’est pas vraiment gênant.

Cette eau a des vertus médicales, elle permet de traiter les affections rhumatismales et les maladies ORL des voies respiratoires. J’en ai eu la démonstration : j’avais un début de rhume, et en sortant (au moins pendant toute la journée), j’ai vraiment ressenti un mieux-être, ça respirait mieux là-dedans !

La preuve que ce n’est pas de l’eau de source ordinaire : les bijoux en argent prennent une teinte cuivrée au bout de deux heures ! il est donc conseillé de les enlever (ce que j’avais oublié). Ce n’est pas dramatique, en les frottant un peu après coup, on peux retrouver la couleur de l’argent.

Après ce délicieux moment, nous étions en forme et affamés : direction le centre du vieux village pour un excellent déjeuner au P’tit Montagnard.

Ax-les-thermes

La salade Ariégeoise et la mousse au chocolat étaient juste parfaites. Je fais rarement dans la gastronomie dans mes articles, mais nous avons vraiment apprécié le rapport qualité prix de cet hôtel restaurant, situé sur la place du village, en bas de la rue piétonne et tout près des téléphériques. C’est vraiment une bonne adresse, Tripadvisor est enthousisaste et moi aussi !

La petite place est sympa, avec quelques maisons préservées, comme cette ancienne bibliothèque.

Ax-Les thermes est aussi un petite station de ski, avec des téléphériques qui grimpent tout là-haut pour y trouver la neige. La brume que vous voyez au premier plan est de la vapeur d’eau chaude, qui remplace les fontaines classiques, comme sur les quais de Bordeaux. La vapeur surgit à intervalles réguliers, il fallait juste guetter le bon moment .

Ax-les-thermes
Dans la brume chaude

Après tout ça, il fallait bien une petite balade digestive. Nous voilà donc partis à « l’assaut » du rocher de la vierge. Il faut longer l’Oriège, un ruisseau plutôt vivace, passer les thermes du Teich, et grimper par de petits chemins escarpés (mais pratiquables) jusqu’au promontoire, d’où l’on a une jolie vue sur la ville.

Après cette grimpette (environ une demi-heure) la descente est facile, et nous retournons près des thermes, où se trouve des bassins à ciel ouvert, et disponibles gratuitement. Le Bassin des Ladres est le plus connu, son nom vient de « lépreux » (ne prenez pas cet air dégoùté, je vous vois !). L’hôpital d’Ax, situé juste à côté, et fondé en 1260 par le Comte Roger IV de Foix, accueillait entre autres les soldats revenus lépreux des croisades.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Fondé en 1260, restauré en 1846.

Au XIème siècle, les eaux d’Ax en libre usage servaient « à laver la laine, à ébouillanter le cochon, à faire la soupe, à soigner ». On trouvait dans ce quartier des mendiants, des saltimbanques et autres filles de joie (de l’eau chaude à disposition, ça devait être précieux).

Ax-les-thermes
Aux bains

Aujourd’hui, le bassin fait le bonheur des touristes et des randonneurs. Se tremper les pieds après une grande balade dans de l’eau chaude, ça délasse.

Notre balade santé se termine, j’espère que je vous aurai donné envie de passer par là !

8 réflexions au sujet de « Ax-les-Thermes, c’est chaud ! »

  1. Ah c’est un lieu à se noter, même si ça me fait loin, on ne sait jamais ! Pouvoir être dans une eau chaude, le bonheur ! 😀
    Hum, le « petit montagnard » a l’air d’être très bon, et j’ai bien aimé le « chat teigne », ils ont de l’humour !
    De jolies photos, de belles compositions qui donnent envie de s’y balader !

  2. Lovely pictures. The water and pools looks so inviting, in both color and black and white. A nice soak in a relaxing pool should be a requirement for all the working people of the world, right?

    I liked the food pictures as well, but that probably won’t surprise you. I like food as much as I like photography. 😀

    1. Ah, Tina, I thought about you when I took the food pictures ! the pools with hot water were so relaxing, and the architecture was lovely.

  3. Pas mal le téléphone, les couleurs sont très sympas sur la photo à l’intérieur. Jolie petite maison sur la première photo et petit coup de coeur pour la dernière, dommage qu’il n’y ait pas eu d’autres pierres à la place de la porte de garage !

    1. Le téléphone ? peut-être le téléphérique ?!
      Pour la dernière, c’est vrai qu’un mur de pierre aurait été plus joli, mais ce genre de photo est un peu à l’arrache, tu te doutes que je n’ai pas demandé aux personnages de poser !

  4. Un beau reportage sur un coin dont on connait le nom mais que l’on serait bien en peine de situer sur une carte. Tu répares mon ignorance.
    J’aime perdue dans la forêt belle compo, l’Oriège beau point de vue, les reflets paisibles N&B top.
    Le côté culinaire est bien sympathique aussi.

    1. Merci Amor, c’est fait pour ! j’en étais au même point d’ignorance avant la balade.
      Le côté culinaire, je n’avais pas prévu de les poster, mais dans le contexte de l’article, ça passe…

Laisser un commentaire